La Fondation Jérôme Lejeune vous donne rendez-vous à Lyon

Publié le 29 Oct 2014
La Fondation Jérôme Lejeune vous donne rendez-vous à Lyon L'Homme Nouveau

D’avril 2014 à avril 2015, la Fondation Jérôme Lejeune fête ses 20 ans et commémore les 20 ans de la mort de Jérôme Lejeune. 20 ans de défi scientifique et éthique. En novembre, 3 évènements sont organisés à Lyon : une exposition, une pièce de théâtre, un débat.

Revivre la découverte de la trisomie 21 : l’exposition 

Après Arras, Lyon est la deuxième ville à accueillir en France l’exposition « Jérôme Lejeune, une découverte pour la vie ».

Du 24 novembre au 3 décembre cette exposition propose de revivre, 20 ans après sa disparition, l’aventure de Jérôme Lejeune, homme exceptionnel, médecin de renommée internationale, avocat de la vie et de la dignité humaines, qui a ouvert la voie de la génétique moderne.

Cette exposition grand public intéresse plus particulièrement les lycéens, étudiants et professionnels du monde scientifique, de la santé et de la recherche. Elle s’adresse aussi à l’ensemble des citoyens interpellés par les enjeux bioéthiques d’aujourd’hui et de demain : sélection prénatale, eugénisme, transhumanisme…

Jeanne et les Post-humains : la nouvelle pièce de théâtre de Fabrice Hadjadj

Lejeune Piece

La compagnie de Bas en Haut présente du 26 au 30 novembre « Jeanne et les Post-humains », écrite par Fabrice Hadjadj.

Avec talent et humour, le philosophe traite d’un enjeu d’actualité : le transhumanisme. Un mouvement né aux Etats-Unis à la fin du XXe siècle qui pourrait bouleverser l’humanité du XXIe avec des promoteurs puissants comme Google.

Comme un prolongement des avertissements lancés par Jérôme Lejeune, cette pièce pose la question de la valeur de la vie et de sa transmission, de la place de l’homme dans une société tout technologique. Ce spectacle interpelle le public sur les défis éthiques et scientifiques du nouveau siècle.

Le débat

Mardi 25 novembre, un grand débat entre Fabrice Hadjadj et Jean-Marie Le Méné : « Quelle place pour l’homme ‘diminué’ dans une humanité ‘augmentée’ ? »

Informations pratiques : Pour l’exposition : du 24 novembre au 3 décembre à la Maison des familles, 52, cours Charlemagne, Lyon II, de 10h à 18h30. Exposition destinée au grand public et plus particulièrement aux jeunes à partir du lycée, étudiants, professionnels de la santé, recherche, citoyens interpellés par les enjeux éthiques et scientifiques. Entrée libre.

La pièce de théâtre : du 26 au 30 novembre au Théâtre de la solitude, 29, chemin de Montauban, Lyon V. Tous les jours à 20h30 sauf le dimanche 30 nov. 17h. À partir de 16 ans. Réservations : 07 85 40 86 68 ou weezevent.com/jeanne-et-les-post-humains 15 euros (12 euros pour : étudiants, – de 18 ans et groupes min 10). Sur place : 18 euros selon places disponibles.

Le débat : mardi 25 novembre à l’Université Catholique, 23, place Carnot, Lyon II à  20h30 (ouverture des portes à 20h). Grand public. Libre participation aux frais.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneSociétéLectures

L’inégalité, un outil de civilisation ?

Entretien | Juriste et historien, Jean-Louis Harouel s’attaque dans un livre récemment paru au mythe de l’égalité. Il postule que cette « passion laide » contemporaine, destructrice de la famille, entre autres, ne sert en rien les intérêts d’une population, en montrant que seule l’inégalité, créatrice de richesses, encourage la production et par là-même augmente le niveau de vie et conditionne le progrès moral et scientifique. Entretien avec Jean-Louis Harouel sur son livre Les Mensonges de l’égalité. Ce mal qui ronge la France et l’Occident.

+

égalité mythe
SociétéEglise de France

Pandémie : un avant-goût de la restriction des libertés fondamentales ?

Entretien | Le colloque « Pandémie, Droit et Cultes » s’est tenu à Paris en mars 2022. Ses actes rappellent qu’entre 2020 et 2022, les prérogatives de l’État ont été augmentées de manière extraordinaire au détriment des libertés essentielles, dans un renversement complet de la hiérarchie des biens. Une situation dangereuse qui pourrait bien se reproduire sous des prétextes variés. Entretien avec Guillaume Drago, co-organisateur du colloque et professeur de droit public à l’université de Paris-Panthéon-Assas.

+

pandémie liberté de culte
A la uneSociétéBioéthique

Fraternité et euthanasie : un débat sciemment faussé

Faisant droit aux revendications anciennes et répétées de certaines associations, le président Macron vient d’annoncer une loi sur l’euthanasie. Mais en usant d’un registre lexical détourné qui évoque l'« aide à mourir », l’autonomie de l’individu, les « conditions strictes » et la « fraternité »... Toutes expressions trahissent le sophisme, l’influence des officines francs-maçonnes, la solution miraculeuse aux déficits et surtout la crainte d’un vrai débat.

+

fraternité euthanasie
SociétéBioéthique

50 ans de résistance à l’avortement (3/3) : Combat contre l’avortement et transition postdémocratique

Question disputée | Combattre à temps et à contretemps en faveur de la vie humaine, de sa conception à sa mort naturelle, est une urgence née des lois mortifères mises en place par un système politique qui, loin d'être neutre, a rompu dès ses origines avec les exigences de la loi naturelle. Dès lors, n'est-il pas nécessaire de finaliser ce combat particulier en l'insérant dans une perspective plus large ?

+

AdobeStock 417378513