La Fraternité Saint-Pie-X voudrait la suppression de la Commission Ecclesia Dei

Publié le 27 Déc 2018
La Fraternité Saint-Pie-X voudrait la suppression de la Commission Ecclesia Dei L'Homme Nouveau

L’information la plus précise concernant le bruit de suppression de la Commission Ecclesia Dei a été publiée par Marco Tosatti, le 26 décembre 2018 sur le blog Stilum Curiæ. A juste titre, Tosatti souligne, dans son article, le lien entre l’existence d’Ecclesia Dei et la Fraternité Saint-Pie-X.

Or, la récente visite de don Pagliarani et de l’abbé du Chalard à Rome a acté l’échec des longues négociations menées par Mgr Pozzo, Secrétaire de la Commission Ecclesia Dei, avec Mgr Fellay. Le « préalable doctrinal », évoqué par le cardinal Ladaria, Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi et Président de la Commission Ecclesia Dei, d’une part, et l’insistance de l’importance des discussions doctrinales, avancée par les représentants de la Fraternité, d’autre part, ont renvoyé une reconnaissance canonique de la FSSPX aux calendes grecques.

Pour la FSSPX,  la Commission, créée il y a 30 ans par le motu proprio Ecclesia Dei adflicta, pour contrer l’effet des sacres de quatre évêques accomplis par Mgr Lefebvre, est une sorte d’épouvantail pour ses prêtres et ses fidèles. Il lui apparaît humiliant de traiter avec la Commission Pozzo, instrument du « ralliement » de nombreux prêtres et communautés. La FSSPX entend discuter, de puissance à puissance, avec la Congrégation pour la Doctrine de la foi. Par le fait ce serait l’enterrement de la « solution François », qui n’a pas de souci doctrinal, mais un souci de realpolitik.

Pour le dire clairement, le véritable préalable que la FSSPX pose à tout traité canonique est la suppression de la Commission Ecclesia Dei.

Ce contenu pourrait vous intéresser

Société

L’impôt, légitime ?

Relancée par un fait divers dramatique, la réflexion sur la légitimité de l’impôt n’est pas nouvelle. Saint Thomas d’Aquin a évoqué le sujet, qui renvoie au devoir des citoyens envers la communauté politique mais aussi à la justice qui leur est due.

+

impôt