La Justice, état des lieux : dîner-conférence avec François Foucart

Publié le 13 Mar 2015
La Justice, état des lieux : dîner-conférence avec François Foucart L'Homme Nouveau

Participez le 24 mars à 20h au dîner-conférence organisé par L’Homme Nouveau autour du journaliste François Foucart. Chroniqueur judiciaire et informateur religieux sur France Inter pendant 25 ans, il a été collaborateur de nombreux journaux et auteur de livres sur la justice et sur la désinformation. Egalement éducateur, il a présidé l’association Enfants du Mékong. Il répondra à vos questions sur tous ces sujets. La conférence sera suivie d’une vente-dédicace de son dernier livre : Mes cours d’Assise.

Il est conseillé de s’inscrire rapidement, le nombre de places étant limité à 25.

 

La Justice : état des lieux

En matière de justice, en France, idéologie fait loi. C’est le règne du tout-permissif, la justification de l’offenseur au détriment de la victime, le règne de la psychologie et de la sociologie au détriment de l’application de la loi. Police et gendarmerie bouillonnent d’effectuer leur travail en vain, et de voir relâchés dix fois, vingt fois, les délinquants qui pavanent, sachant que le juge n’appliquera pas les peines prévues pour leurs infractions.

Or, bien qu’ils soient trafiqués, les chiffres montrent une nette aggravation de la délinquance en France. La loi relative à la prévention de la récidive et à l’individualisation des peines, dite loi Taubira, promulguée le 15 août 2014, a accentué la dégradation. On peut parler, en France, d’un véritable malaise judiciaire.

Après le dîner, François Foucart nous présentera donc un état des lieux de la justice en France. Il expliquera la dérive de la magistrature, puis il évoquera de grandes affaires criminelles dans lesquelles l’opinion fut trompée : l’affaire du pullover rouge, celle d’« Omar m’a tuer », et d’autres encore, montrant comment l’opinion publique est manipulée après des affaires graves.

À travers l’affaire Jacques Fesch, jeune meurtrier converti en prison avant de se voir appliquer la peine capitale, il évoquera la finalité des prisons, punition mais également moyen de rédemption. Enfin il répondra à toutes les questions.

Informations pratiques :

Mardi 24 mars à 20h
La Récréation, 47 avenue de la Motte-Piquet
75015 Paris
Métro : La Motte-Piquet Grenelle

Pour participer, veuillez envoyer un chèque de 35 € à L’Homme Nouveau, 10, rue Rosenwald 75015 Paris avec vos nom, prénom, adresse postale, courriel et numéro de téléphone.

Merci de précéder votre envoi d’un appel au 01 53 68 99 77 ou d’un mail à communication@hommenouveau.fr pour vous assurer qu’il reste des places disponibles. Ce dîner n’est pas réservé aux lecteurs de L’Homme Nouveau : vous pouvez y convier toute personne intéressée.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneSociétéPhilosophie

Le chaos organisé

L'Essentiel de Joël Hautebert | Si la France se trouve dans une désastreuse situation de désordre institutionnel et social, c'est bien par une volonté dont témoignent d'ailleurs les propos du chef de l'État. Mais il ne s'agit pas seulement d'une basse manœuvre politicienne pour rester au pouvoir. Se dessine là la vraie nature de la postmodernité, qu'il s'agit avant tout de bien comprendre pour y opposer une action structurée tendue vers le bien de la Cité.

+

chaos
Société

La prévention comme moyen prioritaire de la lutte contre le trafic de drogues

Parole du Pape | À l’occasion de la Journée internationale contre l’abus et le trafic de la drogue, le 26 juin dernier, lors de sa dernière audience générale, le Pape a interrompu son cycle de catéchèses sur l’Esprit et l’Épouse, pour se pencher sur ce fléau de plus en plus répandu, propagé pour des intérêts qui ne tiennent aucun compte des tragédies qu’elle crée chez tant de personnes sans expérience et dans tant de familles.

+

Pape François drogue