La saint Valentin autrement en 2016

Publié le 10 Fév 2016
La saint Valentin autrement en 2016 L'Homme Nouveau

Vous co-organisez l’évènement « La Saint Valentin Autrement 2016”. Cette initiative de fêter la saint Valentin chrétiennement est-elle une suite du synode sur la famille de ces deux dernières années ?

Elle n’est pas une suite directe, mais elle s’inscrit bien entendu dans toute une nouvelle dynamique pastorale qui « monte en puissance » et traverse toute l’Église depuis le tournant des années 2000 : en matière d’évangélisation renouvelée (Jean-Paul II, Benoît XVI jusqu’au Synode 2012), arrivée du Pape François en 2013 avec sa mobilisation urbi et orbi des baptisés comme disciples-missionnaires, puis déroulement des deux synodes de la Famille 2014 et 2015 qui appellent explicitement les couples à monter en première ligne dans la mission, et à rejoindre les périphéries. Ce projet s’inscrit effectivement dans une perspective devenue indispensable : le renouveau missionnaire de la pastorale familiale dont les couples chrétiens sont les premiers acteurs. Le Pape ne dit pas autre chose.

Quel est le rôle de l’Église, des institutions ecclésiales dans l’organisation de cet évènement ?

La vision portée par les neuf partenaires de ce projet est de remettre au cœur de cette fête l’Église locale et de pouvoir modestement mettre en mouvement une dynamique pastorale qui s’appuie sur l’Église et les pastorales des familles en tant qu’acteurs sur le terrain.

Nous souhaitons juste être un relais et faire écho de l’engagement missionnaire des équipes organisatrices locales (qui sont extraordinaires!).

Le kit proposé est-il obligatoire et que contient-il ?

Le kit n’est absolument pas obligatoire. Il est proposé uniquement pour aider, accompagner, soutenir les équipes organisatrices locales. L’objectif étant de faciliter la partie organisationnelle de ces soirées qui souvent peut être un frein à leurs mises en place. 

Qu’en attendez-vous pour le reste de l’année, pour les couples chrétiens ?

En plus de la boîte à outil pour accompagner les équipes locales, nous avons proposé que cette fête de la saint Valentin, ne soit pas juste un événement ponctuel, mais également une réponse à des objectifs missionnaires.

En amont, pour donner, offrir la possibilité à des services d’Églises locaux de travailler de manière décloisonnée au service de cette fête, au service de l’amour des couples.

Pendant, pour montrer une Église accueillante, aimante et source d’espérance! 

Et après? Pour donner une suite à ces soirées pour les couples participants soit en leur proposant de rejoindre une initiative locale existante au service des couples, soit d’y réfléchir et de voir ce qu’il serait possible de faire, soit de renvoyer vers les propositions d’accompagnement des différents mouvements ou associations familiales. 

Pour aller plus loin : www.saintvalentinautrement.fr

Alex Lauriot Prevost (communion Priscille et Aquila) et Marina Durand-Viel (association Alpha) sont membres partenaires du projet Saint Valentin Autrement.

Ce contenu pourrait vous intéresser

ChroniquesEgliseLiturgie

La Pause liturgique : Sanctus 5, Messe Magnæ Deus potentiæ (Mémoires des Saints)

Ce Sanctus du 4e mode a quelque chose de mystique et de majestueux, dans sa simplicité. Il alterne heureusement les formules neumatiques et les passages syllabiques, les progressions par degrés conjoints et les intervalles de tierce, de quarte ou même de quinte, les élans vers l’aigu et les détentes vers le grave. Ce Sanctus a la particularité de n’être représenté que par une seule source manuscrite, allemande, datée de la toute fin du XIIe siècle.

+

sanctus
A la uneEgliseLiturgie

Confirmation : La chrismation chez les Orientaux (3/3)

Dossier : « Quelle place faut-il donner à la confirmation ? » 3/3 | Le sacrement de confirmation est conféré d’une façon bien différente dans les rites orientaux où il est n’est pas séparé du baptême. La cérémonie, proche de ce qui se faisait en Occident aux premiers siècles, revêt donc une forme spécifique et est accompagnée de prières faisant abondamment référence au baptême du Christ.

+

chrismation confirmation
A la uneEgliseMagistère

Valeur et âge de la confirmation, des pratiques à mettre en question (1/3)

Dossier « Quelle place faut-il donner à la confirmation ? » 1/3 | Auteur de "La Confirmation à sa juste place" (Artège), l’abbé François Dedieu estime qu’il est nécessaire de revenir à la pratique ancienne de conférer ce sacrement avant la première communion. Il détaille ici les raisons et les objectifs de cette pratique, déjà mise en œuvre dans sa paroisse. Entretien avec l’abbé François Dedieu, curé de la paroisse Saint-Urbain-Sainte-Marie (La Garenne-Colombes). 

+

La confirmation à sa juste place