L’affirmation de la vérité sans faille

Publié le 05 Jan 2023
verite

Ce fut un jour de chance pour l’Église lorsque le pape Jean-Paul II nomma l’archevêque de Munich de l’époque comme préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi en 1981. Le cardinal Joseph Ratzinger a dirigé ce dicastère très important de la Curie romaine jusqu’à ce qu’il soit lui-même élu pasteur suprême et enseignant du christianisme en 2005. Joseph Ratzinger était depuis longtemps un théologien de renommée mondiale dont la brillante introduction au christianisme a été traduite dans de nombreuses langues. Il convient de mentionner ses contributions pionnières en tant que consultant du cardinal Frings de Cologne aux deux constitutions dogmatiques sur la Révélation divine et sur l’Église du concile Vatican II. L’interprétation correcte de l’enseignement du Concile contre l’appel falsifié à un soi-disant esprit du Concile était alors aussi le mandat principal de son travail en tant que préfet de la Doctrine de la foi. Il s’agit des déclarations sur la sacramentalité du sacerdoce par rapport à la vérité révélée que seul un homme baptisé peut recevoir validement le sacrement d’ordination (évêque, prêtre, diacre). La déclaration Dominus Jesus sur l’unicité du Christ Sauveur et de son Église comme unique sacrement du salut du monde, qui est pleinement et institutionnellement réalisée dans l’Église catholique (Lumen Gentium, 8), est également très importante. Les deux textes sur la théologie de la libération en Amérique latine, produits à la suite de Gaudium et Spes, sont également d’un rang élevé dans l’histoire de la théologie. La tentative d’approfondissement christologique dans la doctrine sociale de l’Église y est affirmée. L’erreur de réconcilier le christianisme avec la philosophie marxiste est réfutée. Le communisme n’était pas seulement en pratique le plus grand crime contre l’humanité. Mais c’est bien cette anthropologie athée qui a entraîné inévitablement la destruction de l’être humain, tout comme le transhumanisme est aujourd’hui un déni dévastateur de l’image de Dieu et de la dignité personnelle de l’être humain. Comme le communisme et le fascisme, ses racines sont profondément athées. Dans la lutte contre le relativisme agnostique, Joseph Ratzinger, en tant que préfet de la Doctrine de la foi jusqu’à son pontificat, a toujours souligné que l’antithèse de la vérité est le mensonge. Il ne faut pas se laisser berner par la promesse que le renoncement à l’affirmation de la vérité de Jésus-Christ conduit à la tolérance de la diversité des vérités subjectives, alors qu’il conduit plutôt à la dictature du relativisme. Nous…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Cardinal Ludwig Müller, Ancien préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi +

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEgliseLiturgie

Pastorale des sacrements : une expérience paroissiale (1/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 1/4 | L'abbé Antoine Michel a participé à l'ouvrage Les sacrements en question, en y présentant une initiative originale. Inspiré par un prêtre américain et troublé par le manque de fécondité des sacrements, il a mis en place dans sa paroisse une nouvelle manière d’offrir le baptême et le mariage, en particulier, qui favorise une vraie démarche de foi et de conversion. Entretien.

+

sacrement
A la uneEglise

Le Pape revient-il sur ses dernières décisions ?

La chaine américaine CBS News a diffusé dimanche 19 mai un entretien exclusif avec le pape François au Vatican. Plusieurs extraits ont été publiés ces dernières semaines, révélant des pans d'un entretien consacré aux sujets d'actualité du monde et de l'Église : femmes diacres, bénédictions des couples homosexuels...

+

Capture decran 2024 05 24 a 12.43.53 cartographies
Eglise

Communautés : oasis ou citadelles ?

L'Essentiel de Joël Hautebert | Tendance de fond ces dernières années, la société paraissant malade ou repoussante à beaucoup, le communautarisme de tout poil prospère. La parution d’un ouvrage de l’abbé Raffray, qui se veut une réponse aux inquiétudes contemporaines, est l'occasion de faire le point sur ce qui pourrait sembler bien tentant à des chrétiens dégoûtés par le monde dans lequel ils vivent et soucieux de se rassembler pour se garder des maladies de l’âme qu’il véhicule.

+

communauté oasis