Le Pape revient-il sur ses dernières décisions ?

Publié le 26 Mai 2024

© CBS News

La chaine américaine CBS News a diffusé dimanche 19 mai un entretien exclusif avec le pape François au Vatican. Plusieurs extraits ont été publiés ces dernières semaines, révélant des pans d’un entretien consacré aux sujets d’actualité du monde et de l’Église.

  Plusieurs extraits d’un entretien réalisé par la chaine américaine CBS News avec le pape François ont été publiés régulièrement depuis fin avril. Dimanche 19 mai, cet entretien exclusif avec la journaliste Norah O’Donnel a été transmis en intégralité sur la chaîne. Norah O’Donnel a passé plus de quarante-cinq minutes en tête-à-tête avec le Pape, durant lesquelles ils ont abordé de nombreux sujets, en particulier Fiducia Supplicans, la guerre en Ukraine et en Terre sainte, les abus dans l’Église et sa vision du monde actuel. L’entretien a eu lieu en prévision de la journée mondiale des enfants organisée les 25 et 26 mai à Rome   

Un non ferme ?

À la question de savoir si une petite fille catholique pouvait espérer devenir, à l’âge adulte, diaconesse et participer ainsi au clergé ecclésial, François répond aussitôt « non ». Il poursuit néanmoins en développant sa réponse : le sacrement de l’ordre a été institué par Jésus-Christ aux hommes et ne peut donc concerner les femmes. Ce serait aller à l’encontre de l’Enseignement de l’Église et de la Tradition.  Il ajoute aussi que les femmes ont toujours eu des rôles de diaconesses sans pour autant être ordonnées. « Les femmes offrent un grand service comme femmes, pas comme ministres […] au sein de l’ordre sacré. » Il ferme ainsi l’ordination diaconale mais n’exclut pas la possibilité d’une fonction diaconale féminine, en dehors de l’Ordre. Norah O’Donnel a ensuite interrogé le Pape sur la déclaration de décembre 2023 sur les bénédictions de couples homosexuels : « L’année dernière, vous avez décidé d’autoriser les prêtres catholiques à bénir les couples homosexuels. C’est un grand changement. Pourquoi ? » François a tout de suite cherché à rectifier le propos. Il n’a pas autorisé à bénir les couples, uniquement les personnes. De même que pour la question des femmes diacres, le mariage est un sacrement, et il est impossible de le conférer à un couple de même sexe : « Non, ce que j’ai permis n’était pas de bénir l’union. Cela n’est pas possible parce que ce n’est pas le sacrement.…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Mayalen de Vergnette

Mayalen de Vergnette

Ce contenu pourrait vous intéresser

Eglise

Mobilisation à Quimper : les fidèles attendent que la porte de l’évêque s’ouvre

Ce dimanche 16 juin, 350 catholiques fidèles au rite tridentin ont manifesté dans les rues de Quimper. Arborant des drapeaux bretons, des bannières, et entonnant des cantiques traditionnels accompagnés de sonneurs, ils se sont rassemblés à 15 h sur le parvis de la cathédrale Saint-Corentin. Cette manifestation visait à protester contre les décisions de Monseigneur Dognin, évêque de Quimper et Léon, prises le 19 mai, qui affectent les fidèles du diocèse attachés à la liturgie traditionnelle, notamment l'expulsion des prêtres de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre. 

+

Capture decran 2024 06 17 153242 quimper
EglisePhilosophie

La vérité des paraboles ?

C'est logique ! de Bruno Couillaud | Nos politiques, journalistes et maîtres à penser du moment maîtrisent l’art de la communication, bien souvent pour répandre une idéologie ou travestir la vérité. Le Christ, lui, usait de courtes histoires, paraboles simples et tirées de la vie quotidienne pour que ses auditeurs se rapprochent du Royaume des Cieux. Mais pour quelles raisons ?

+

paraboles