Les chrétiens palestiniens pris au piège

Publié le 07 Nov 2023
chrétiens palestiniens à Gaza Terre sainte

Palestiniens fouillant les décombres d'un immeuble bombardé : les chrétiens comme le reste de la population ont parfois tout perdu.

Les chrétiens de la bande de Gaza subissent de plein fouet les répliques israéliennes à l’attaque terroriste du Hamas. Ne pouvant fuir le territoire, où tout manque, certains se sont réfugiés dans la paroisse latine gazaouie.

  Le 7 octobre dernier, après les attaques terroristes des islamistes du Hamas et les répliques de l’État d’Israël, le millier de chrétiens de Gaza s’est à nouveau retrouvé pris en étau au milieu d’un conflit sanglant. « Personne ne sait où tout cela peut finir, et malheureusement il n’y a pas de signes que ce qui a commencé hier puisse se terminer bientôt », se désole l’abbé Gabriel Romanelli curé de la paroisse de la Sainte-Famille, seule paroisse catholique de rite latin située dans la bande de Gaza. Le prêtre argentin de l’Institut du Verbe incarné (IVE), dans un entretien accordé à ACI Prensa, le 9 octobre dernier, après l’attaque du Hamas sur Israël, explique : « Face à tout cela, je me souviens souvent de l’appel du pape Pie XII avant le début de la Seconde Guerre mondiale : rien ne se perd avec la paix, tout peut se perdre avec la guerre. »   

Foi et prières

Le dimanche 15 octobre, le Pape s’est entretenu par téléphone avec sœur Nabila Saleh, de la communauté des Sœurs du Rosaire de Jérusalem, qui ont décidé de rester dans le centre de Gaza malgré l’ordre d’évacuation : « Le Pape nous a assurés que nous sommes dans ses prières et qu’il connaît les souffrances que nous endurons. » La sœur lui a en effet décrit la situation préoccupante des réfugiés dans leur paroisse : « Il y en a environ 500, dont des malades, des familles, des enfants, des handicapés, des personnes qui ont perdu leur maison et tout ce qu’elles possédaient. » Elle confie ensuite à l’Aide à l’Église en détresse (AED) : « Nous ne partirons pas. Les gens n’ont rien, même pas les biens les plus élémentaires ; où devrions-nous aller ? Mourir dans la rue ? Nous avons des personnes âgées, les sœurs de Mère Teresa sont également ici, avec des personnes polyhandicapées et des personnes âgées… Nous avons besoin de médicaments. De nombreux hôpitaux ont été détruits. Où devrions-nous aller ? » L’abbé Romanelli confie également : « Qu’est-ce qu’ils vont trouver dans le sud de la bande de Gaza ? Des centaines et des centaines de milliers de personnes qui ont fui la ville…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Marie Etcheverry

Ce contenu pourrait vous intéresser

International

Élections européennes et nationalismes européens

Décryptage | Les citoyens des pays membres de l’Union européenne vont voter le 9 juin pour élire le Parlement. C’est l’affolement à gauche et dans l’establishment politico-médiatique : partout les nationalistes montent dans les sondages. En France, le Rassemblement national arrive en tête. Devant même le parti présidentiel qui s’est arrogé le titre de « Renaissance ». Dans le débat d’idées, plus que jamais, deux camps se font face : la gauche et la droite. Les tenants de la première s’inscrivent dans la logique d’une Union européenne aux normes de plus en plus oppressantes. Ceux de la droite veulent au contraire une évolution vers une forme d’Europe des nations.

+

élections européennes
EgliseChrétiens dans le monde

Le Vietnam catholique après Diên Biên Phu (3/3) : Monseigneur Thuan, exemple d’un évêque résistant

Dossier « Le Vietnam catholique après Diên Biên Phu » 3/3 | Issu d'une famille catholique emblématique au Vietnam, neveu du président Diem et de Mgr Thuc, archevêque de Hué, Mgr Van Thuan ne renonça jamais à résister au régime communiste, continuant sa mission en toutes circonstances, malgré les dangers, les poursuites, la captivité et finalement l’exil. 

+

Monseigneur Thuan vietnam
ÉditorialChrétiens dans le monde

Le Vietnam catholique après Diên Biên Phu (2/3) : Une réappropriation progressive du clergé vietnamien

Dossier « Le Vietnam catholique après Diên Biên Phu » 2/3 | Comment les soubresauts de la décolonisation ont-ils affecté l’Église du Vietnam ? Désireuse de maintenir une distinction essentielle entre colonisation et mission et de faire émerger de véritables communautés catholiques locales, Rome avait en fait pris soin très tôt de former et d’émanciper un clergé indigène pour remplacer les missionnaires occidentaux.

+

vietnam clergé
EgliseChrétiens dans le monde

Le Vietnam catholique après Diên Biên Phu (1/3) : Que sont devenus les catholiques ?

Dossier « Le Vietnam catholique après Diên Biên Phu » (1/3) | Dans un pays passé des mains de la France à une partition violente puis à l’écrasant joug communiste, la minorité catholique, née au XVIIe siècle, subira les persécutions les plus extrêmes, malgré d’éminents représentants, très lucides sur ce qui l’attendait, et sur l’héroïque résistance d’humbles populations paysannes.

+

vietnam
International

Iran-Israël : Des frères ennemis

Dans la nuit du 13 au 14 avril 2024, l’Iran lançait une offensive aérienne contre Israël avec une nuée de drones et plus de cent missiles de longue portée. Cette attaque visait des cibles militaires mais n'a pas fait de dégâts, alors qu'elle faisait suite à un premier raid israélien meurtrier le 1er avril.

+

iran