Les filles de Diên-Biên-Phu

Publié le 28 Avr 2018
Les filles de Diên-Biên-Phu L'Homme Nouveau

Diên-Biên-Phu ! C’était il y soixante-quatre ans, le 7 mai 1954, lors de l’assaut ultime, mais c’est oublié puisque les jeunes générations ne sont pas informées. Il faut donc rappeler que, assiégés dans une cuvette au Nord du Vietnam par des forces viets et chinoises dissimulées dans les collines avec une énorme artillerie, les Français accompagnés de troupes dites « coloniales » (Marocains et Sénégalais) et de nombreux Vietnamiens libres succombèrent sous le nombre. Les survivants furent emmenés dans une marche vers la mort vers des camps d’extermination. Cette défaite de la France, même héroïque, surtout héroïque, fut aussi un signal pour le début de la rébellion en Algérie…

À Diên-Biên-Phu, il y eut une femme magnifique de courage, la convoyeuse de l’air Geneviève de Galad. Il y en eut d’autres – volontairement ignorées par l’état-major parce que ça ne faisait pas sérieux – mais extraordinaires de courage : la trentaine de jeunes Vietnamiennes prostituées qui (ainsi que le voulait l’époque) suivaient les troupes et notamment la Légion au sein d’un B.M.C. (Bordel militaire de campagne ou contrôlé). Le fameux chirurgien Grauwin qui opérait nuit et jour a raconté que ces femmes avaient été admirables de dévouement, servant les grands blessés et amputés dans des tâches souvent rebutantes, des « filles » transformées en mères, en tout cas « des soldats », disait le Dr Grauwin.

Elles auraient pu, au début, être évacuées, toutes refusèrent. Mais, au moment de l’assaut final, toutes ces « Marie-Casse-Croûte » (comme on disait) prirent les armes et firent le coup de feu aux côtés de ceux qui, de clients, étaient devenus frères d’armes. Elles se sont battues… comme des soldats.

Prisonnières quand le camp fut submergé, elles furent battues, humiliées, et on leur demanda – sous l’objectif de caméras soviétiques – de cracher sous le drapeau français. Toutes refusèrent, disant : « Jamais ! Nous sommes des Françaises ! ». Selon l’habituelle méthode communiste, ces héroïnes furent abattues d’une balle dans la nuque. « Les prostituées vous précéderont dans le royaume des Cieux… »

Ce contenu pourrait vous intéresser

Société

Un avenir politique voilé de dangereuses incertitudes

Décryptage | Le résultat des élections européennes et la dissolution surprise de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron ouvrent la perspective de scénarios politiques inquiétants dans un contexte déjà très tendu : élection présidentielle anticipée, chaos social, graves difficultés financières, promesse d’émeutes, pays ingouvernable ? Un tableau sombre auquel ne manque pas la possibilité de retournements imprévisibles.

+

politique émeutes
ChroniquesPhilosophie

Nietzsche : Généalogie historique ou continuités illusoires ?

IDÉES | Philosophie nietzschéenne 4 | L’une des thèses principales du philosophe allemand prétend établir des filiations historiques et morales entre Rome, la Renaissance et Napoléon, la Judée, la Réforme et la Révolution française. Interprétation simplistes, ces continuités ne résistent pas à l’examen. Quatrième volet de notre présentation de la philosophie nietzschéenne.

+

Friederich Nietzsche
ChroniquesPhilosophie

L’antichristianisme de Nietzsche : haine, mystifications et confusion (2)

IDÉES | Philosophie nietzschéenne 3 | Dans un curieux retournement de ses aspirations de jeunesse, le philosophe Friedrich Nietzsche déclare la guerre au christianisme, l’accusant d’inviter à la fuite du monde réel, de promouvoir une compassion débilitante, de déviriliser les hommes. Accusations non étayées et particulièrement injustes qu’il faut démonter. Deuxième volet de notre présentation de la philosophie nietzschéenne.Faisant un mauvais procès au christianisme, Nietzsche l’accuse d’être une religion de failles, accusation démontée par la vie même du Christ, celle de saint Paul et celle que mènent les moines. Troisième volet de notre présentation de la philosophie nitzschéenne (article 1 et article 2 à retrouver sur notre site).

+

Friederich Nietzsche
ChroniquesSociétéPhilosophie

D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

C'est logique de François-Marie Portes | Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas enté couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

+

autorité auctoritas
ChroniquesPhilosophie

L’antichristianisme de Nietzsche : haine, mystifications et confusion (1)

IDÉES | Philosophie nietzschéenne 2 | Dans un curieux retournement de ses aspirations de jeunesse, le philosophe Friedrich Nietzsche déclare la guerre au christianisme, l’accusant d’inviter à la fuite du monde réel, de promouvoir une compassion débilitante, de déviriliser les hommes. Accusations non étayées et particulièrement injustes qu’il faut démonter. Deuxième volet de notre présentation de la philosophie nietzschéenne.

+

Friederich Nietzsche
Chroniques

L’amour doit remplacer le culte de la Raison

Carte blanche de Judith Cabaud | Depuis le Dieu de l’Ancien Testament qui dicta sa loi humaine et divine à Moïse, les hommes ont trouvé le moyen d’interpréter ces commandements à leur guise. Par des procédés légalistes et juridiques, ils se sont emparés du contrôle de la vie de leurs semblables des mains du Créateur. Cependant, on découvre que tout n’est pas explicable par la raison. À l’heure actuelle, la plus grande qualité de l’Église catholique reste l’humilité et la charité.

+

maires pour le bien commun principes de politique raison