L’exposition : Giovanni Bellini. Influences croisées

Publié le 07 Avr 2023

Giovanni Bellini, Christ mort soutenu par deux anges, vers 1470-1475, tempera et huile (?) sur bois, 82,9 cm × 66,9 cm, Gemäldegalerie, Berlin © Staatliche Museen zu Berlin, Gemäldegalerie / Christoph Schmidt; Public Domain Mark 1.0.

Giovanni Bellini (vers 1435-1516), peintre vénitien, figure éminente de la Renaissance, est à l’honneur au Musée Jacquemart-André de Paris. C’est la première exposition consacrée à son œuvre en France.

Des peintures aux couleurs splendides, des compositions parfaites sur des fonds paysagés remarquables séduisent le regard du visiteur. Et il y a cette douceur, jamais mièvre, si plaisante à contempler dans ses nombreuses Vierges à l’Enfant et sur son émouvant Christ mort soutenu par deux anges.

Une cinquantaine d’œuvres provenant de prestigieuses collections publiques et privées sont données à voir. Elles sont confrontées à des peintures des maîtres qui l’ont influencé. En premier lieu, son père le peintre Jacopo Bellini (1423-1470) dont il est le fils illégitime. Il se forme alors, dans l’atelier vénitien de celui-ci, et également auprès de son demi-frère le peintre Gentile Bellini (1429-1507). Sa demi-sœur Nicolesia épouse Andrea Mantegna (v.1431-105) dont il retiendra aussi le travail de la perspective, de savants raccourcis et l’introduction de l’architecture classique au sein des décors de tableaux sans toutefois l’imiter.

Un espace démontre aussi l’ascendance de l’art byzantin sur sa création. En effet, après les attaques de Constantinople, un grand nombre de ses habitants se réfugient à Venise, apportant leurs savoirs. On découvre de superbes Maternitéspleines de tendresse, réalisées sur fond d’or à la manière des icônes.

Une présentation des œuvres de ce maître considéré comme le premier fondateur de l’école vénitienne à ne pas manquer !

 

Jusqu’au 17 juillet 2013. Musée Jacquemart-André, 158 bd Haussmann, 75008 Paris. Tél. : 01 45 62 11 59. Ouvert tous les jours de 10h à 18h. En période d’exposition, nocturnes les lundis jusqu’à 20h30.

 

Céline Vicq

Ce contenu pourrait vous intéresser

SociétéEglise de France

Pandémie : un avant-goût de la restriction des libertés fondamentales ?

Entretien | Le colloque « Pandémie, Droit et Cultes » s’est tenu à Paris en mars 2022. Ses actes rappellent qu’entre 2020 et 2022, les prérogatives de l’État ont été augmentées de manière extraordinaire au détriment des libertés essentielles, dans un renversement complet de la hiérarchie des biens. Une situation dangereuse qui pourrait bien se reproduire sous des prétextes variés. Entretien avec Guillaume Drago, co-organisateur du colloque et professeur de droit public à l’université de Paris-Panthéon-Assas.

+

pandémie liberté de culte
A la uneSociétéBioéthique

Fraternité et euthanasie : un débat sciemment faussé

Faisant droit aux revendications anciennes et répétées de certaines associations, le président Macron vient d’annoncer une loi sur l’euthanasie. Mais en usant d’un registre lexical détourné qui évoque l'« aide à mourir », l’autonomie de l’individu, les « conditions strictes » et la « fraternité »... Toutes expressions trahissent le sophisme, l’influence des officines francs-maçonnes, la solution miraculeuse aux déficits et surtout la crainte d’un vrai débat.

+

fraternité euthanasie
A la uneSociétéBioéthique

50 ans de résistance à l’avortement (3/3) : Combat contre l’avortement et transition postdémocratique

Question disputée | Combattre à temps et à contretemps en faveur de la vie humaine, de sa conception à sa mort naturelle, est une urgence née des lois mortifères mises en place par un système politique qui, loin d'être neutre, a rompu dès ses origines avec les exigences de la loi naturelle. Dès lors, n'est-il pas nécessaire de finaliser ce combat particulier en l'insérant dans une perspective plus large ?

+

AdobeStock 417378513 avortement
SociétéLectures

Faire durer son mariage, un état d’esprit

Entretien | Ancien officier devenu psychologue clinicien, Marc d’Anselme milite pour l’amour durable, titre de son livre. Sa perspective originale consiste à voir le mariage comme une mise à l’épreuve des conjoints pour une restauration de leur personnalité, à travers quatre processus psychiques. Un chemin qui fait écho à la vision chrétienne du mariage comme voie de sainteté.

+

mariage