Mgr Aupetit nouvel archevêque de Paris

Publié le 07 Déc 2017
Mgr Aupetit nouvel archevêque de Paris L'Homme Nouveau

Mgr Aupetit qui fut médecin pendant 12 ans avant d’entrer au séminaire vient d’être annoncé comme successeur de Mgr Vingt-trois à la tête de l’archidiocèse de Paris.

Ordonné prêtre le 24 juin 1995, Mgr Aupetit est vicaire de la paroisse Saint-Louis-en-l’Île de 1995 à 1998 puis vicaire à la paroisse Saint-Paul–Saint-Louis de 1998 à 2001. Entre 1997 et 2006, Mgr Aupetit est enseignant de bioéthique au CHU Henri Mondor à Créteil. Il saura donc sans nul doute rappeler et défendre les positions de l’Église face aux dérives législatives. Pendant une de ses deux seules grandes interviews alors qu’il était évêque de Nanterre, il a dénoncé « l’anesthésie de la conscience dans notre pays ».

En 2001, il devient curé de la paroisse Notre-Dame de l’Arche d’Alliance. De 2004 à 2006, Mgr Aupetit est doyen du doyenné Pasteur-Vaugirard. Entre 2006 et 2013, il est vicaire général de l’archidiocèse de Paris. Puis, il est nommé puis ordonné évêque auxiliaire de Paris. Entre 2013 et 2017, il est l’évêque accompagnateur des Chantiers du Cardinal. De 2014 à 2017, il est Président de Radio Notre-Dame et de la Cofrac France.

Depuis 2014, Mgr Aupetit est évêque de Nanterre. En mars 2017, à l’Assemblée plénière des évêques de France, il est élu Président du Conseil Épiscopal famille et société.

Son installation est prévue le samedi 6 janvier 2018 à 18 h 30 en la Cathédrale Notre-Dame de Paris. Il aura la charge de 525 prêtres. 

Que ce soit dans son livre écrit en 1999 : Contraception : la réponse de l’Église, ou dans celui écrit en 2008 : L’embryon, quels enjeux ? Il est toujours resté dans la plus fidèle orthodoxie. Gageons que le nouvel archevêque saura, à la suite de Mgr Vingt-trois, porter la voix de l’Église pour la défense des plus faibles.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEglise

Mobilisation à Quimper : les fidèles attendent que la porte de l’évêque s’ouvre

Ce dimanche 16 juin, 350 catholiques fidèles au rite tridentin ont manifesté dans les rues de Quimper. Arborant des drapeaux bretons, des bannières, et entonnant des cantiques traditionnels accompagnés de sonneurs, ils se sont rassemblés à 15 h sur le parvis de la cathédrale Saint-Corentin. Cette manifestation visait à protester contre les décisions de Monseigneur Dognin, évêque de Quimper et Léon, prises le 19 mai, qui affectent les fidèles du diocèse attachés à la liturgie traditionnelle, notamment l'expulsion des prêtres de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre. 

+

Capture decran 2024 06 17 153242 quimper
A la uneEglisePhilosophie

La vérité des paraboles ?

C'est logique ! de Bruno Couillaud | Nos politiques, journalistes et maîtres à penser du moment maîtrisent l’art de la communication, bien souvent pour répandre une idéologie ou travestir la vérité. Le Christ, lui, usait de courtes histoires, paraboles simples et tirées de la vie quotidienne pour que ses auditeurs se rapprochent du Royaume des Cieux. Mais pour quelles raisons ?

+

paraboles
EgliseBioéthiqueSpiritualité

GPA et filiation (4/4) : La filiation dans la Bible, reflet de la filiation divine

Dossier « GPA : la filiation niée par un nouvel esclavagisme » (4/4) | Alors que la société actuelle a perdu ses racines et que les familles sont éclatées, la filiation telle que décrite dans la Bible est vidée de son sens. Dans l’Antiquité, la personne existe par son lien avec la famille, y compris les ancêtres. La dimension de filiation se dessine et se maintient alors par l’éducation et le respect. Elle préfigure la relation entre le Père et le Fils, et entre Dieu et les hommes.

+

gpa filiation