Pape François : l’humilité et les sacrements

Pape François : l'humilité et les sacrements L'Homme Nouveau

Dieu accompagne les hommes dans le chemin de l’histoire, a expliqué le Pape François dans l’homélie de la messe qu’il a célébrée mardi matin en la chapelle de la Maison Sainte Marthe. Le Pape est parti du Psaume 121 :

« toujours le Seigneur est là, il n’abandonne jamais Son peuple ! Parce que le Seigneur, ce jour du péché, du premier péché, a pris une décision, a fait un choix : faire Histoire avec Son peuple. Et Dieu, qui n’a pas d’Histoire, parce qu’éternel, a voulu faire Histoire, cheminer à côté de Son Peuple. Mais plus encore : se faire l’un d’entre nous, et comme l’un de nous, cheminer avec nous, en Jésus. Et cela nous parle, cela nous raconte l’humilité de Dieu ».

« La grandeur de Dieu c’est justement son humilité », a jouté encore le Pape. « Il a voulu marcher avec son Peuple, et quand son Peuple s’éloignait de Lui par le péché, par l’idolâtrie, Il était là à attendre ». « Jésus lui aussi vient avec cette même humilité ». Il veut « cheminer avec le Peuple de Dieu, cheminer avec les pécheurs, avec les superbes ». Puis le Saint-Père a relié l’humilité aux sacrements : 

« Humilité. Dieu attend toujours. Dieu est à nos côtés, Dieu marche avec nous, il est humble : il nous attend toujours. Jésus nous attend toujours. Cela c’est l’humilité de Dieu. Et l’Eglise chante avec joie cette humilité de Dieu qui nous accompagne, comme nous l’avons fait avec le Psaume « Nous irons avec joie dans la maison du Seigneur » : Nous allons avec joie pour que Lui nous accompagne, Lui est avec nous. Et le Seigneur Jésus, même dans notre vie personnelle nous accompagne : avec les Sacrements. Le Sacrement n’est pas un rite magique : c’est la rencontre avec Jésus-Christ, nous rencontrons le Seigneur. »

//www.youtube.com/embed/CYhtU7eSoNg?list=UUQxVySG5g2aC-Uz9NhpyiFg

<

La redaction

La redaction

Ce contenu pourrait vous intéresser

EgliseAssemblée plénière novembre 2022

Juger un évêque ?

Les révélations faites à Lourdes pendant la dernière assemblée générale de la conférence des évêques de France ont mis en lumière le flou qui entoure la procédure à suivre pour le jugement d’un évêque impliqué dans une affaire d’abus sexuel. Éclairage d'un canoniste émérite sur une situation complexe.

+

ready g6cd488ac9 1920 1 évêque