Pape François : une seule Église

Publié le 25 Sep 2013
Pape François : une seule Église L'Homme Nouveau

80 000 personnes ont assisté ce matin à l’audience générale du mercredi, occasion pour le Pape François, non seulement de saluer les fidèles présents, mais aussi, dans la lignée de ses prédécesseurs, de livrer une catéchèse.

« Unité dans la foi, dans l’espérance, dans la charité, unité des sacrements, dans le ministère ». Il s’agit là selon le Pape des piliers qui soutiennent le grand édifice que représente l’Eglise catholique. L’Eglise est une et indivisible : « Il n’y a pas une Eglise pour les Européens, une pour les Africains, une pour les Américains, une pour les Asiatiques, une pour l’Océanie, elle est la même pour tous » a insiste le Pape François

Le Pape a appelé à ne pas privatiser l’Eglise par pur égoïsme ou par manque de foi et il a interpellé directement les fidèles : « quand vous entendez que de nombreux chrétiens souffrent dans le monde, êtes-vous indifférents ou bien c’est comme si une personne de votre famille souffrait ? »

Dans un autre passage, il a demandé surtout à faire taire les « bavardages » : « Un chrétien avant de faire du commérage doit se mordre la langue, car ainsi sa langue gonfle et il ne peut plus parler, il ne peut plus commérer». Pour le Pape, les vrais chemins de l’Eglise sont « l’humilité contre la vanité et l’orgueil, la douceur, la magnanimité et l’amour pour conserver l’unité ». Une intervention qui a eu lieu quelques jours après la publication de son entretien accordé aux jésuites et qui a suscité beaucoup de commentaires, notamment dans la presse, mais aussi chez les fidèles dont certains se sont déclarés peinés d’être ainsi peu compris ou encouragés. 

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEglise

Communautés : oasis ou citadelles ?

L'Essentiel de Joël Hautebert | Tendance de fond ces dernières années, la société paraissant malade ou repoussante à beaucoup, le communautarisme de tout poil prospère. La parution d’un ouvrage de l’abbé Raffray, qui se veut une réponse aux inquiétudes contemporaines, est l'occasion de faire le point sur ce qui pourrait sembler bien tentant à des chrétiens dégoûtés par le monde dans lequel ils vivent et soucieux de se rassembler pour se garder des maladies de l’âme qu’il véhicule.

+

communauté oasis
EgliseLiturgie

La Pause liturgique : Gloria 6, Rex Génitor, (Mémoires des Saints)

Ce Glória est daté du Xe siècle, et il est utilisé, comme le précédent, pour les fêtes des Saints. Les sources manuscrites de ce Glória, assez peu nombreuses, sont toutes françaises, ce qui semble indiquer son lieu d’origine et de composition. Il emprunte sa mélodie au 8e mode, mais il est tout différent du précédent : tandis que le Glória 5 s’envole à chaque verset vers les hauteurs de la quinte du mode authente, celui-ci se cantonne pour l’essentiel à l’intérieur d’une tierce très modeste, Sol-Si. Bien sûr, il se déploie à l’aigu de temps en temps, mais il est beaucoup plus horizontal que son voisin.

+

gloria grégorien
Eglise

La réparation comme démarche spirituelle

Commentaire du Pape | À l'occasion du 350e anniversaire des apparitions du Sacré Cœur de Paray-le-Monial, le Pape a prononcé quelques mots lors du colloque « Réparer l’irréparable », organisé le 4 mai dernier au Vatican. 

+

réparation France sacré cœur roi