Plateforme « Recrute un chef » : un accès à l’entreprise grâce au scoutisme

Publié le 19 Fév 2023
recrute un chef

Née du rapprochement de besoins complémentaires, ceux des entreprises de recruter, ceux des jeunes de trouver stages, alternances ou emplois, « Recrute un chef » s’appuie sur les qualités propres aux chefs et cheftaines pour que le monde du travail ne passe pas à côté des vertus développées dans le scoutisme. Entretien avec Delphine Brosseaud, coordinatrice du projet.   Comment est né ce projet ? Cela fait 65 ans que l’« Association des Guides et Scouts d’Europe » (AGSE) existe. Il y a trois ans, de nombreux anciens scouts et guides, marqués par le scoutisme et désireux de garder un lien avec lui, lancèrent « Le RASSO », association dont je suis aujourd’hui la directrice. Elle a pour but de les aider à rester fidèles à leur promesse scoute, de leur offrir une entraide fraternelle et de soutenir le développement du scoutisme pour les nouvelles générations, en particulier par l’aide aux chefs et cheftaines. Il y a un an, cette association a monté l’opération « 1 chef – 1 stage – 1 camp », mettant en contact les chefs avec des entreprises proposant des stages, des emplois ou encore des alternances. Cela partait d’un double constat : d’un côté la difficulté pour les chefs de trouver des stages compatibles avec leur camp d’été et, du côté des entreprises, un intérêt croissant pour les jeunes venant du scoutisme. Nous avons donc proposé aux recruteurs de publier des offres de stage sur la plateforme de recrutement du « RASSO » à destination de l’« Association des Guides et Scouts d’Europe ». Les entreprises s’engageaient alors à permettre à leurs futurs collaborateurs de poursuivre leur service scout et d’encadrer un camp d’été. Cette opération a eu un véritable succès, de nombreuses entreprises ayant publié leurs offres de stage sur notre plateforme. Cependant, certains recruteurs n’ont pas reçu de réponses à leurs offres de stage, tandis que certains chefs n’ont pas trouvé de stage correspondant à leurs critères. Nous avons également été sollicités par plusieurs chefs d’unité et chefs de groupe des « Scouts unitaires de France » (SUF), intéressés par notre initiative. Il y avait là l’occasion d’unir nos forces pour rendre plus visibles les besoins des chefs et cheftaines, offrir un vivier de profils junior de qualité bien plus important pour les entreprises. Il a alors été décidé d’élargir cette opération, afin de la rendre plus visible, et plus accessible. C’est…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Propos recueillis par Aymeric Rabany

Ce contenu pourrait vous intéresser

SociétéEglise de France

Pandémie : un avant-goût de la restriction des libertés fondamentales ?

Entretien | Le colloque « Pandémie, Droit et Cultes » s’est tenu à Paris en mars 2022. Ses actes rappellent qu’entre 2020 et 2022, les prérogatives de l’État ont été augmentées de manière extraordinaire au détriment des libertés essentielles, dans un renversement complet de la hiérarchie des biens. Une situation dangereuse qui pourrait bien se reproduire sous des prétextes variés. Entretien avec Guillaume Drago, co-organisateur du colloque et professeur de droit public à l’université de Paris-Panthéon-Assas.

+

pandémie liberté de culte
A la uneSociétéBioéthique

Fraternité et euthanasie : un débat sciemment faussé

Faisant droit aux revendications anciennes et répétées de certaines associations, le président Macron vient d’annoncer une loi sur l’euthanasie. Mais en usant d’un registre lexical détourné qui évoque l'« aide à mourir », l’autonomie de l’individu, les « conditions strictes » et la « fraternité »... Toutes expressions trahissent le sophisme, l’influence des officines francs-maçonnes, la solution miraculeuse aux déficits et surtout la crainte d’un vrai débat.

+

fraternité euthanasie
A la uneSociétéBioéthique

50 ans de résistance à l’avortement (3/3) : Combat contre l’avortement et transition postdémocratique

Question disputée | Combattre à temps et à contretemps en faveur de la vie humaine, de sa conception à sa mort naturelle, est une urgence née des lois mortifères mises en place par un système politique qui, loin d'être neutre, a rompu dès ses origines avec les exigences de la loi naturelle. Dès lors, n'est-il pas nécessaire de finaliser ce combat particulier en l'insérant dans une perspective plus large ?

+

AdobeStock 417378513 avortement
SociétéLectures

Faire durer son mariage, un état d’esprit

Entretien | Ancien officier devenu psychologue clinicien, Marc d’Anselme milite pour l’amour durable, titre de son livre. Sa perspective originale consiste à voir le mariage comme une mise à l’épreuve des conjoints pour une restauration de leur personnalité, à travers quatre processus psychiques. Un chemin qui fait écho à la vision chrétienne du mariage comme voie de sainteté.

+

mariage