Pourquoi le génie français devrait-il être cartésien ?

Publié le 03 Jan 2024
cartésien
Calqué sur le modèle des mathématiques, l’esprit cartésien est souvent confondu avec la logique. Mais il est en fait réducteur de la réalité, la pensée en système clos appliquant une méthode unique en défiance des sens. Une arrogance de l’intellect que l’on retrouve dans la pensée technocratique.

  Beaucoup de nos contemporains se font une gloire de posséder un esprit cartésien. Certains donnent même « logicien » comme synonyme de « cartésien ». Des parents s’entendant dire que leur enfant a l’esprit cartésien reçoivent cela comme un compliment. Aux dires de Hegel, Descartes n’est-il pas ce « héros… le véritable promoteur de la philosophie moderne », et pour Péguy ce « cavalier français qui partit d’un si bon pas » ?  

Des dégâts sans fin

Mais les opinions ne sont pas unanimes : « Lorsque l’on s’entend accuser d’esprit cartésien, cela signifie qu’un esprit plus vague et plus inspiré pourrait obtenir davantage de résultats ou approcher plus près du réel. » (1) Et Jacques Maritain n’a-t-il pas écrit : « Descartes tient sous son influence quelques siècles d’histoire humaine et des dégâts dont nous ne voyons pas la fin » ? Alors, l’esprit français aurait-il raison d’être cartésien ? Si les qualités reconnues à cet esprit sont d’être méthodique, rationnel, logique, voyons ce qu’elles signifient pour notre philosophe. Un cartésien, s’il veut être méthodique, se doit d’appliquer la « mathématique universelle » qui étend à tous les domaines du savoir la méthode des mathématiques. Descartes nous dit : « Ceux qui cherchent le droit chemin de la vérité ne doivent s’occuper d’aucun objet dont ils ne puissent avoir une certitude égale à celle des démonstrations de l’arithmétique et de la géométrie. » (2) Mathématicien génial et fécond, Descartes a vu dans cette science « un objet assez pur et simple pour n’admettre absolument rien que l’expérience ait rendu incertain ». La méthode de la science est donc unique, quels que soient les objets auxquels elle s’applique, car il n’y a rien dans la nature qui ne soit d’ordre quantitatif.  De ce fait l’esprit cartésien est rationnel, mais au sens d’un postulat, celui du rationalisme, c’est-à-dire que la raison seule est garante de la vérité. On ne doit donc rien fonder sur l’expérience et spécialement sur l’expérience sensible. De ce que les sens nous trompent parfois, pense Descartes, on ne peut se fier à leur témoignage. La certitude ne peut venir que des seules lumières de la raison.   

Sur le modèle de la géométrie

La logique de cette méthode va…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Bruno Couillaud

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneChroniquesSociété

D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

C'est logique de François-marie Portes | Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas enté couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

+

autorité auctoritas
Société

Les Maisons d’Alliance, des béguinages modernes

Initiative chrétienne | Au moment où le projet de loi sur la fin de vie promet de renvoyer les personnes âgées à leur poids financier sur la société, avec la possibilité de les euthanasier, des initiatives se développent pour leur permettre d’avancer sereinement vers la mort en restant autonomes aussi longtemps que possible, reliées aux autres et soutenues spirituellement. Entretien avec Frédéric Zack, directeur général de l’association « Maisons d'Alliance ».

+

maisons d'alliance
Chroniques

L’amour doit remplacer le culte de la Raison

Carte blanche de Judith Cabaud | Depuis le Dieu de l’Ancien Testament qui dicta sa loi humaine et divine à Moïse, les hommes ont trouvé le moyen d’interpréter ces commandements à leur guise. Par des procédés légalistes et juridiques, ils se sont emparés du contrôle de la vie de leurs semblables des mains du Créateur. Cependant, on découvre que tout n’est pas explicable par la raison. À l’heure actuelle, la plus grande qualité de l’Église catholique reste l’humilité et la charité.

+

maires pour le bien commun principes de politique raison
SociétéBioéthique

« La loi sur la fin de vie ne fait qu’aggraver le sentiment de culpabilité de certains handicapés. »

Entretien | La proposition de loi sur la fin de vie ayant été adoptée par les députés jeudi 16 mai, elle sera débattue au Sénat à partir du 26. Afin d'alerter sur les enjeux et conséquences de cette loi, l'Office Chrétien des personnes Handicapées (OCH) a publié lundi 13 mai, un communiqué intitulé « Fin de vie : Et les plus fragiles dans tout ça ? » et signé par une quinzaine d'associations et d'organismes du domaine de la santé engagés pour la vie des plus fragiles. Emmanuel Belluteau, président de l'OCH, nous éclaire sur les raisons de cette tribune et les enjeux de la proposition de loi.

+

old patient suffering from parkinson projet de loi fin de vie