Quel est notre combat?

Publié le 17 Oct 2012
Quel est notre combat? L'Homme Nouveau

« ATTENTION !

Le Collectif pour l’Humanité Durable tient à informer les personnes qui ont reçu des tracts non signés pour une manifestation le dimanche 18 novembre 2012 (ministère de la Famille-Assemblée Nationale) qu’elle est organisée par l’Institut Civitas de la Fraternité Saint-Pie X.

Alors, maintenant, à vous de décider ! »

La mise en garde est signée Frigide Barjot et son Collectif pour l’Humanité Durable pour conclure son communiqué d’appel à la manifestation du 17 novembre prochain contre la légalisation du mariage homosexuel.

Quels ont pu être les différends et tensions entre Civitas et d’autres associations militantes ? Là n’est pas la question. Le vrai problème est d’abord de savoir quel est notre combat. Le mariage entre deux personnes de même sexe est en passe d’être légalisé et voilà que nous en sommes toujours à nous demander dans quel camp nous sommes. Que nous le voulions ou non, Civitas se bat contre le mariage homosexuel et – sur ce point là en tous-cas – , ceux qui se battent pour la même cause sont dans le même camp. Non pas dans le camp de Civitas car ce combat n’appartient à personne, mais dans le camp des tenants du respect du vrai mariage.

Ne pas partager les idées de Civitas et de la Fraternité Saint-Pie X est une chose, mettre en garde publiquement contre une manifestation de Civitas en est une autre. Marcher avec Civitas jetterait le discrédit sur notre revendication ? Dès lors que nous descendrons dans la rue pour défendre le vrai mariage, nous serons taxés d’homophobes, d’obscurantistes, voire pire. Le qualificatif d’intégriste, aussi peu vrai que les autres, doit-il nous effaroucher à ce point ?

Nous refusons la légalisation du « mariage » homosexuel pour des raisons anthropologiques, sociales et politiques et non pas parce que nous sommes traditionnalistes ou charismatiques. Ces manifestations ne sont pas des sorties de messe où nous nous retrouvons entre gens de la même chapelle, ce sont des mobilisations de citoyens décidés à prendre la place qu’on voudrait leur refuser dans le débat publique.

Ce contenu pourrait vous intéresser

Société

L’impôt, légitime ?

Relancée par un fait divers dramatique, la réflexion sur la légitimité de l’impôt n’est pas nouvelle. Saint Thomas d’Aquin a évoqué le sujet, qui renvoie au devoir des citoyens envers la communauté politique mais aussi à la justice qui leur est due.

+

impôt