Retraités, au boulot !

Retraités, au boulot ! L'Homme Nouveau

Non, nous ne parlons pas de la rentrée, des gommes et des crayons, ni du retour de certains d’entre vous au bureau, mais de vous tous, les retraités. Il va falloir vous y coller ou plus exactement vous y recoller. Le ministre de l’Économie et des Finances vous fait ce petit cadeau : augmentation de la CSG. C’est vous qui allez « raquer » ! Aller les vieux, on laisse le repos bien mérité, l’arthrose, la fatigue de la vieillesse et d’une vie de travail et hop, on s’y recolle. On passe à la caisse et s’il n’y a pas assez, on se débrouille ! Bruno Le Maire, ministre de Macron, ex-candidat des primaires de droite, qui dénonçait la gauche et ses augmentations d’impôts, l’a dit : il demande aux anciens de « faire un effort ». Beurrrrk…

Obséquieuse condescendance

Quand les gens de pouvoir qui vivent largement et depuis longtemps de l’argent public expliquent avec une obséquieuse condescendance à ceux qui ont une vie de labeur et de cotisations derrière eux, qu’il faut faire un effort, ça donne des fourmis dans le déambulateur. Heureusement qu’il est bien protégé le Bruno. C’est à coups de canne qu’on lui ferait rentrer quelques leçons de vie dans son crâne de gendre idéal. On peste de ne plus avoir la main vigoureuse pour fesser ce jeune têtard qui ne s’est donné que la peine de naître et de trahir les siens, pour lui expliquer ce qu’est le respect. Ce n’est pas tant l’augmentation qui pose un problème, nous sommes vaccinés depuis des années, mais cette insupportable façon de vous coller en plus une leçon de morale, laissant entendre que les anciens thésaurisent et bloquent l’économie. Il faut le faire, dit-il, « pour les plus jeunes et pour récompenser le travail ».

Quand nous étions gamins, il y avait deux choses honteuses : voler un petit vieux et piquer l’argent de la quête ! Les vieux c’est fait, restent les biens de l’Église ! 

Ce contenu pourrait vous intéresser

Chroniques

Jean Breton n’en pense pas moins | L’essentiel, c’est l’affichage

En deux minutes devant la machine à café de l’entreprise, j’ai compté quarante-deux affichettes sur le palier où je déambulais. Près de trois mètres carrés occupés par des avis en tout genre, obligations, interdictions, sensibilisations et autres annonces syndicales. Autant le papier peint nécessite un rafraichissement, autant ce patchwork informatif en camaï...

+

Jean Breton n'en pense pas moins | L’essentiel
Chroniques

Jean Breton n’en pense pas moins | Refuser les règles

On ne peut plus rien dire à la télé. La réalité est islamophobe, les statistiques sont patriarcales, les faits divers une incitation à la haine. Depuis un demi-siècle, c’est acté : tout constat public hors progressisme officiel doit être précautionneusement entouré d’une couche de vaseline oratoire, saupoudrée de paratonnerres à amalgame. On fait gaffe à ce qu’on dit, on évite...

+

Jean Breton n'en pense pas moins | Refuser les règles L'Homme Nouveau