Votre Majesté ne signez pas la loi sur l’euthanasie

Publié le 14 Fév 2014
Votre Majesté ne signez pas la loi sur l'euthanasie L'Homme Nouveau

Votre Majesté, vous êtes le roi des Belges, l’héritier d’une histoire, le témoin d’une civilisation et le garant d’un avenir.

Nous vous le demandons  : ne signez pas la loi sur l’euthanasie des enfants, qui est une attaque contre la vie, l’espérance et l’avenir.

La mort ne peut avoir le dernier mot. L’avenir de votre pays, devant Dieu et devant les hommes en dépend. L’avenir de nos pays en dépend. 

Votre Majesté, vous êtes le roi des Belges, l’héritier d’une histoire, le témoin d’une civilisation et le garant d’un avenir. Ne signez pas la mort des enfants. 

Pour écrire au roi des Belges, une pétition est en ligne.

//www.youtube.com/embed/kuiTu3JrR9E?rel=0

Ce contenu pourrait vous intéresser

Société

Agriculteurs (3/3) : « La terre au cœur, le cœur au Ciel »

Dossier « Agriculteurs, un monde en détresse » (3/3) | Fondée dans les années 80, l’association des « Journées paysannes » regroupe et soutient des agriculteurs de tous horizons, conscients de la nécessité de se former spirituellement et techniquement, de favoriser l’entraide et la réflexion dans un contexte de crises profondes. Entretien avec Emmanuelle François, présidente des « Journées paysannes ».

+

agriculteurs journées paysannes
Société

Mobilisation des agriculteurs, un tableau contrasté (2/3)

Dossier « Agriculteurs, un monde en détresse » 2/3 | Journaliste indépendant, spécialiste du milieu agricole et rédacteur en chef de la revue de presse agricole Argos, Guy Laluc dresse un portrait des revendications et des raisons du monde paysan plus compliqué qu’on ne pourrait le croire au premier coup d’œil.

+

agriculteurs
Société

Crise agricole, les raisons de la colère (1/3)

Dossier « Agriculteurs, un monde en détresse » 1/3 | Dans cet entretien, Yann de Kérimel dresse le tableau sombre d’une agriculture profondément détraquée, entre le mauvais rôle des institutions censées représenter le secteur, les exigences absurdes et contradictoires de l’Union européenne et des choix de consommation déraisonnables.

+

crise agricole