4e salon de la liberté scolaire : une journée consacrée aux écoles libres !

Publié le 11 Mar 2024
liberté scolaire

Les défis à venir sont nombreux pour les 2 600 écoles libres françaises et leurs 120 000 élèves. La Fondation pour l’école propose donc son quatrième salon de la liberté scolaire le 6 avril prochain à Paris, permettant à tous les professionnels de l’éducation de s’y retrouver afin de partager et de se soutenir dans l’aventure des écoles hors-contrat. Les parents y seront également les bienvenus, notamment ceux qui mènent encore l’Instruction en famille (IEF).  

48 stands s’y tiendront répartis en cinq thématiques : dirigeants et créateurs d’école, professeurs du primaire, du secondaire et enfin deux espaces ateliers (“Manipulation” et “Langues”). Un dernier espace de salle plénière recevra tout au long de la journée différentes conférences et même une dictée en milieu de journée, afin de tester son niveau d’orthographe et organisée par les élèves de l’Institut Libre de Formation des Maîtres.  

Un nouvel espace emploi sera également consacré au recrutement des professeurs donnant ainsi la possibilité aux candidats de découvrir les différents projets et opportunités qu’offrent les écoles libres.  

Michel Valadier, fondateur du Groupe scolaire Saint-Dominique qu’il a dirigé pendant trente ans et directeur général de la Fondation pour l’école, parlera aux dirigeants et créateurs d’écoles de l’importance de la subsidiarité, “clé d’une bonne gouvernance”. La Fondation accompagne aujourd’hui un réseau étendu d’écoles libres, elle a notamment fourni l’année dernière plus de 2 300 conseils juridiques.

L’occasion pour la Fondation de présenter son nouvel ouvrage, Je crée mon école, à paraître en avril prochain, une synthèse élaborée grâce à l’expertise développée depuis 2008, livrant à tous ceux qui souhaitent se lancer dans l’aventure d’une création de structure les éléments clés permettant de réussir leur projet : outils concrets, conseils avisés et témoignages inspirants. Ce livre tente ainsi de couvrir toutes les étapes administratives, financières, juridiques et humaines de la création d’école et de guider les créateurs d’école pas à pas dans leur parcours. 

Un nouvel enjeu se présente également pour les professeurs, celui du développement numérique dont notamment l’intelligence artificielle. Ce bouleversement culturel oblige désormais les enseignants à modifier la manière dont les devoirs sont demandés aux élèves, qu’ils ne puissent pas avoir recours à ces raccourcis techniques et se former intellectuellement durant toute leur scolarité. Le salon de la Fondation pour l’école proposera ainsi une conférence afin de guider les professionnels face à ces nouvelles problématiques.  

Une journée entière consacrée aux professionnels de l’éducation, pour échanger et interroger les différents acteurs du système éducatif, retrouver des méthodes qui ont fait leurs preuves, découvrir des approches innovantes au service du renouvellement de l’enseignement, mais aussi inspirer de nouvelles idées et des actions en faveur de la réussite et de l’épanouissement des enfants ! 

 

> Retrouvez toutes les informations du salon pour la liberté scolaire sur le site de la Fondation pour l’école

 

>>  À lire également : L’école doit être au service des familles

Marie Etcheverry

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneChroniquesSociété

D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

C'est logique de François-marie Portes | Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas enté couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

+

autorité auctoritas
Société

Les Maisons d’Alliance, des béguinages modernes

Initiative chrétienne | Au moment où le projet de loi sur la fin de vie promet de renvoyer les personnes âgées à leur poids financier sur la société, avec la possibilité de les euthanasier, des initiatives se développent pour leur permettre d’avancer sereinement vers la mort en restant autonomes aussi longtemps que possible, reliées aux autres et soutenues spirituellement. Entretien avec Frédéric Zack, directeur général de l’association « Maisons d'Alliance ».

+

maisons d'alliance
SociétéBioéthique

« La loi sur la fin de vie ne fait qu’aggraver le sentiment de culpabilité de certains handicapés. »

Entretien | La proposition de loi sur la fin de vie ayant été adoptée par les députés jeudi 16 mai, elle sera débattue au Sénat à partir du 26. Afin d'alerter sur les enjeux et conséquences de cette loi, l'Office Chrétien des personnes Handicapées (OCH) a publié lundi 13 mai, un communiqué intitulé « Fin de vie : Et les plus fragiles dans tout ça ? » et signé par une quinzaine d'associations et d'organismes du domaine de la santé engagés pour la vie des plus fragiles. Emmanuel Belluteau, président de l'OCH, nous éclaire sur les raisons de cette tribune et les enjeux de la proposition de loi.

+

old patient suffering from parkinson projet de loi fin de vie
SociétéBioéthique

L’IA générative : rivale ou alliée de l’homme ?

Entretien | Devant les progrès fulgurants de l’intelligence artificielle (IA), la question qui vient d’abord à l’esprit est celle de sa capacité à remplacer l’être humain. Mais au-delà des performances de plus en plus sidérantes des machines, la question reste celle de leur utilisation vertueuse et surtout de la puissance unique de l’intelligence humaine, seule ordonnée à la vérité. Analyse du Doyen de l’IPC, Emmanuel Brochier.

+

IA intelligence artificielle