Après 500 ans, les Cisterciens de retour en Norvège 

Publié le 13 Fév 2024
Norvège cisterciens munkeby abbaye

Vue sur le fjord de Trondheim © Mikeiamunion21 / CC BY-SA 3.0

Le 5 décembre 2023, la nouvelle église de l’abbaye cistercienne de Munkeby (Norvège) était consacrée par Mgr Eric Varden en présence de l’ancien père abbé de Cîteaux, dom Olivier Quénardel. La présence de ce dernier s’explique par l’histoire de cette abbaye, refondée en 2009 par quatre moines de Cîteaux. 

  Depuis 2009, quatre moines trappistes de l’abbaye de Cîteaux sont installés sur les paisibles terres de Munkeby, en Norvège centrale. Le 5 décembre 2023, la nouvelle église était enfin consacrée par Mgr Eric Varden, lui-même trappiste et évêque de Trondheim, dont dépend l’abbaye, en présence de l’ancien père abbé de Cîteaux, dom Olivier Quénardel.   

Des racines cisterciennes profondes 

L’histoire de ce lieu remonte en réalité au XIIe siècle, quand l’Angleterre évangélise la Norvège, et que les monastères essaiment. Probablement fondée vers 1180 par des Cisterciens, l’abbaye Munkeby Mariakloster se situe à proximité du sanctuaire de saint Olav, patron du pays, ce qui en fait un lieu de passage pour les pèlerins, aujourd’hui encore. Mais elle est dissoute vers 1270, ne laissant pas de traces dans l’histoire de l’Ordre, ni dans l’histoire religieuse en Norvège. L’abbatiale devient église paroissiale jusqu’à ce qu’un incendie la détruise complètement au XVIe siècle. À l’arrivée des quatre trappistes de France, il ne reste que des ruines, fouillées au XIXe siècle. La Norvège est aujourd’hui parsemée de nombreuses ruines d’abbayes détruites pendant la Réforme.   En 1999, à une cinquantaine de kilomètres de Munkeby, l’abbaye de Tautra retrouve sa vocation première avec l’arrivée de trappistines américaines, issues de l’abbaye Notre-Dame du Mississippi dans l’Iowa. L’une des sœurs se rend à Cîteaux pour un temps de formation, et invite le père Joël Regnard, désireux de renouveau et d’isolement, à passer ses six mois sabbatiques à Tautra. C’est ainsi que naît dans l’esprit du trappiste la volonté de fonder un monastère en Norvège, pays à grande majorité luthérienne, dont seuls 3 % des citoyens se disent catholiques. Après quelques années pour faire accepter son projet, le père Joël est envoyé en 2009 avec trois autres moines. Il s’agit de la première fondation directement issue de Cîteaux depuis 1500 ans.   

Le retour des moines 

Munkeby, qui signifie « village des moines », assiste donc au…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Mayalen de Vergnette

Mayalen de Vergnette

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEglise

Mobilisation à Quimper : les fidèles attendent que la porte de l’évêque s’ouvre

Ce dimanche 16 juin, 350 catholiques fidèles au rite tridentin ont manifesté dans les rues de Quimper. Arborant des drapeaux bretons, des bannières, et entonnant des cantiques traditionnels accompagnés de sonneurs, ils se sont rassemblés à 15 h sur le parvis de la cathédrale Saint-Corentin. Cette manifestation visait à protester contre les décisions de Monseigneur Dognin, évêque de Quimper et Léon, prises le 19 mai, qui affectent les fidèles du diocèse attachés à la liturgie traditionnelle, notamment l'expulsion des prêtres de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre. 

+

Capture decran 2024 06 17 153242 quimper
A la uneEglisePhilosophie

La vérité des paraboles ?

C'est logique ! de Bruno Couillaud | Nos politiques, journalistes et maîtres à penser du moment maîtrisent l’art de la communication, bien souvent pour répandre une idéologie ou travestir la vérité. Le Christ, lui, usait de courtes histoires, paraboles simples et tirées de la vie quotidienne pour que ses auditeurs se rapprochent du Royaume des Cieux. Mais pour quelles raisons ?

+

paraboles
EgliseBioéthiqueSpiritualité

GPA et filiation (4/4) : La filiation dans la Bible, reflet de la filiation divine

Dossier « GPA : la filiation niée par un nouvel esclavagisme » (4/4) | Alors que la société actuelle a perdu ses racines et que les familles sont éclatées, la filiation telle que décrite dans la Bible est vidée de son sens. Dans l’Antiquité, la personne existe par son lien avec la famille, y compris les ancêtres. La dimension de filiation se dessine et se maintient alors par l’éducation et le respect. Elle préfigure la relation entre le Père et le Fils, et entre Dieu et les hommes.

+

gpa filiation