L’immense biographie du père de Lubac

Publié le 25 Nov 2023
lubac livre

Père de Lubac

Dès 1983, le père Georges Chantraine, jésuite, publiait avec le théologien Hans Urs von Balthasar une première étude : Le cardinal de Lubac : l’homme et l’œuvre. À partir de 1998, avec le père Michel Sales, il a assuré l’édition des Œuvres complètes du père de Lubac. Puis en 2007, il a commencé la publication de sa biographie complète, se fondant sur une masse considérable d’archives et de correspondances. Le premier tome a porté sur l’enfance, la jeunesse et la participation d’Henri de Lubac à la Première Guerre mondiale. Le second tome a traité des années de formation du futur théologien. La mort du père Chantraine, en 2010, a laissé inachevée sa grande entreprise. Elle a été poursuivie par Marie-Gabrielle Lemaire, responsable du Centre des Archives du cardinal Henri de Lubac. Elle a d’abord complété, achevé et publié le tome IV, qui a porté sur les années conciliaires et l’après-Concile. Puis elle a rédigé le tome III, le plus délicat.  Les trente années évoquées (1930-1960) sont celles où le père de Lubac publie ses ouvrages les plus importants. Surnaturel, sorti en 1946, cherchait à démontrer qu’il y a un désir naturel de Dieu. Le livre suscitera une vaste controverse engagée par d’éminents théologiens jésuites ou dominicains. Le père de Lubac sera sanctionné en 1950 : il est écarté de sa chaire de théologie fondamentale aux Facultés catholiques de Lyon et envoyé en résidence à Paris. L’encyclique Humani Generis, publiée par Pie XII quelques mois plus tard, et qui condamnait diverses erreurs et tendances de la philosophie et de la théologie contemporaines (sans citer de nom), sembla concerner, dans un de ses passages, le père de Lubac. Celui-ci estimera toujours n’avoir pas été visé par cette encyclique. M.-G. Lemaire évoque le « Mémoire secret », très sévère contre les évêques français, rédigé en 1944 et envoyé à Rome. Lors de sa publication, en 1992 seulement, ce mémoire anonyme a été attribué au père de Lubac. Celui-ci a nié alors en être l’auteur. On s’étonne, en revanche, que M.-G. Lemaire n’évoque pas une autre note, de 1946, non signée, contre le père Fillère, animateur du mouvement « Pour l’Unité » et qui allait fonder quelques mois plus tard L’Homme Nouveau. Cette note très hostile, rédigée à l’intention du cardinal Gerlier, archevêque de Lyon, a, elle, bien été rédigée par le père de Lubac.…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Yves Chiron

Ce contenu pourrait vous intéresser

ChroniquesPhilosophie

Nietzsche : Généalogie historique ou continuités illusoires ?

IDÉES | Philosophie nietzschéenne 4 | L’une des thèses principales du philosophe allemand prétend établir des filiations historiques et morales entre Rome, la Renaissance et Napoléon, la Judée, la Réforme et la Révolution française. Interprétation simplistes, ces continuités ne résistent pas à l’examen. Quatrième volet de notre présentation de la philosophie nietzschéenne.

+

Friederich Nietzsche
ChroniquesPhilosophie

L’antichristianisme de Nietzsche : haine, mystifications et confusion (2)

IDÉES | Philosophie nietzschéenne 3 | Dans un curieux retournement de ses aspirations de jeunesse, le philosophe Friedrich Nietzsche déclare la guerre au christianisme, l’accusant d’inviter à la fuite du monde réel, de promouvoir une compassion débilitante, de déviriliser les hommes. Accusations non étayées et particulièrement injustes qu’il faut démonter. Deuxième volet de notre présentation de la philosophie nietzschéenne.Faisant un mauvais procès au christianisme, Nietzsche l’accuse d’être une religion de failles, accusation démontée par la vie même du Christ, celle de saint Paul et celle que mènent les moines. Troisième volet de notre présentation de la philosophie nitzschéenne (article 1 et article 2 à retrouver sur notre site).

+

Friederich Nietzsche
EgliseMagistèreThéologie

Les Sacrements : Karl Rahner, le poids d’un théologien sur l’enseignement de l’Église (3/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 3/4 | La pastorale autour des sacrements a été influencée ces dernières décennies par la vision de Karl Rahner. Ce théologien et philosophe développa une nouvelle vision du pluralisme religieux moderne, persuadé que le christianisme devait se resituer dans l’histoire du Salut à l’aune de la modernité. Une thèse aux conséquences très lourdes pour l’Église contemporaine.

+

Karl Rahner
ChroniquesSociétéPhilosophie

D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

C'est logique de François-marie Portes | Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas enté couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

+

autorité auctoritas
CultureLecturesThéologie

Côté édition : Pénombres, Glanes et approches théologiques

Côté éditions | Malgré une carrière tôt brisée par la mort, Joseph Malègue est l’auteur de ce que certains considèrent comme le plus grand roman du XXe siècle mais d’un seul autre roman. Les éditions de L’Homme Nouveau rééditent un ensemble de quatre textes, parus en 1939 sous le titre Pénombres, dans lesquels l’écrivain manifeste son souci du salut.

+

Piemonte 337 scaled e1715867758849 pénombres
ChroniquesPhilosophie

L’antichristianisme de Nietzsche : haine, mystifications et confusion (1)

IDÉES | Philosophie nietzschéenne 2 | Dans un curieux retournement de ses aspirations de jeunesse, le philosophe Friedrich Nietzsche déclare la guerre au christianisme, l’accusant d’inviter à la fuite du monde réel, de promouvoir une compassion débilitante, de déviriliser les hommes. Accusations non étayées et particulièrement injustes qu’il faut démonter. Deuxième volet de notre présentation de la philosophie nietzschéenne.

+

Friederich Nietzsche