Notre Dame de Paris 2/4 : Cinq artistes pour une rénovation

Publié le 04 Avr 2023
Mgr Olivier Ribadau Dumas, recteur de Notre Dame de Paris.Cinq Artistes pour une rénovation.

Cinq artistes français sont en lice pour la création de cinq pièces de mobilier liturgique destinées à Notre-Dame restaurée. Présélectionnés, ils devront présenter en mai leur projet final et le choix du comité artistique sera annoncé par le recteur de la cathédrale à l’été prochain, quelques mois avant sa réouverture au culte.   Décembre 2021. Le sujet cristallise les tensions. La polémique gonfle. On annonce une refonte intégrale de l’aménagement intérieur de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, relativement épargné par le terrible incendie d’avril 2019. Une tribune publiée dans Le Figaro et La Tribune de l’Art est signée par plus d’une centaine de personnalités du monde de la culture : « Ce que l’incendie a épargné, le diocèse veut le détruire ». Depuis, le projet s’est affiné et certaines hypothèses jugées hasardeuses par beaucoup ont été écartées.   « Faire entrer aujourd’hui un mobilier de notre temps, mis en dialogue avec des réalisations d’époques variées, c’est poursuivre l’évolution permanente d’un lieu vivant inscrit dans son temps et respectueux de ce qui lui a précédé », peut-on lire dans le document d’appel à projets lancé par monseigneur Laurent Ulrich, archevêque de Paris, en octobre 2022, pour la création d’un mobilier liturgique neuf dans le cadre de la restauration de Notre-Dame de Paris. Dans la nuit de l’incendie du Lundi saint de l’année 2019, l’effondrement de la flèche et de la voûte de la croisée du transept avaient fortement détérioré l’autel majeur et l’ambon. Ces deux éléments, essentiels à la pratique du culte catholique, ainsi qu’un nouveau tabernacle, une cathèdre, deux sièges associés et un baptistère sont au cœur de la consultation en cours. Les assises pour les fidèles font l’objet d’une consultation distincte tandis que les chapelles latérales seront soumises à une réflexion ultérieure.

Un finaliste pour l’été 2023

Le projet avance puisque cinq artistes et designers présélectionnés en janvier achèveront la compétition le 23 mai 2023, date à laquelle une offre finale doit être proposée par chacun. Après avis du Comité artistique et consultation de la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture (CNPA), le finaliste sera annoncé à l’été 2023. Monseigneur Olivier Ribadeau Dumas, recteur de la cathédrale, précise dans un communiqué du 11 octobre 2022 que le mobilier liturgique revêtant une dimension liturgique et fonctionnelle mais aussi patrimoniale, le comité se compose de représentants du diocèse mais également du ministère de la Culture et l’établissement public administratif chargé de la restauration de…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Mathilde Tollet

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEglise

Mgr Rougé : « La mission n’est pas facile mais elle est belle ! »

Initiatives chrétiennes | Sacré en 2018 évêque du diocèse de Nanterre, Mgr Rougé participe ce mois-ci à l’Assemblée plénière des évêques de France. Il évoque pour nous les thèmes qui y seront traités mais surtout ce qui fait son quotidien : les sacrements, la mission, les visites de terrain, les rencontres avec les élus, l’écoute des fidèles.

+

mgr rougé