Club des Hommes en Noir exceptionnel avec Mgr Schneider

Publié le 25 Juin 2021
Club des Hommes en Noir exceptionnel avec Mgr Schneider L'Homme Nouveau

À nouveau ce vendredi, retrouvez Le Club des Hommes en Noir. Cette émission fondée en 2012, sur une radio bien connue, par Philippe Maxence, a un concept simple : l’actualité de l’Église décryptée par des prêtres et un laïc. 

Exceptionnellement pour cette émission, le Club des Hommes en Noir avec l’abbé de Tanouärn, le Père Thomas sj et Guillaume de Thieulloy, sous la direction de Philippe Maxence recevait Mgr Athanasius Schneider, évêque auxiliaire de l’archidiocèse catholique d’Astana au Kazakhstan, pour parler de son dernier livre : Christus Vincit – Le triomphe du Christ sur les ténèbres de notre temps. Menaces sur la messe traditionnelle, attaques contre la Vérité, similitudes entre notre époque et l’ère soviétique… Un discours sans langue de buis !

Conférence et dédicaces par Monseigneur Schneider pour son livre Christus Vincit, le Triomphe du Christ sur les ténèbres de notre temps le vendredi 25 Juin à Paris à 19h30. Interrogé par Jeanne SMITS. Dédicaces des livres Christus Vincit et Corpus Christi, la Communion dans la main pour les exemplaires vendus sur place

Salle de l’ASIEM, 6 Rue Albert de Lapparent 75007 PARIS (Métro Ségur – Ligne 10 – Métro Sévres-Lecourbe – ligne 6)

Entrée payante 15€ par personne, dans la limite des places disponibles. Contrôle des billets à l’entrée.

Mgr Athanasius Schneider, évêque auxiliaire d’Asatana, au Kazakhstan, célèbrera une messe pontificale selon la forme extraordinaire dimanche 27 juin à 11h en l’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile à Paris.
 

Abonnez-vous à L’Homme Nouveau et découvrez tous nos produits : Cliquez ici. 

Pour faire un don, aider le Club des Hommes en Noir et bénéficier d’une déduction fiscale : Cliquez là.

Ce contenu pourrait vous intéresser

EgliseLiturgie

Le Royaume des Cieux, donné par grâce

La parabole des ouvriers de la onzième heure, dans l’évangile de ce dimanche du Missel de 1970, souligne la gratuité du Royaume de Dieu, bonheur éternel reçu sans compter les mérites de chacun, tandis que dans le Missel de 1962, le Christ rappelle la primauté du premier commandement.

+

Le Royaume des Cieux, donné par grâce