Exposition : Elisabeth Louise Vigée Lebrun

Publié le 10 Nov 2015
Exposition : Elisabeth Louise Vigée Lebrun L'Homme Nouveau

Des visages, des visages et encore des visages voilà ce que l’on découvre lors de la visite de la première rétrospective au Grand-Palais de l’œuvre d’Élisabeth Louise Vigée Lebrun (1755-1842), le sien d’abord, qu’elle réalise en dessin, pastel ou peinture à l’huile, puis ceux de ses proches (sa mère et son frère) et enfin, ceux des grands de son époque dont le fameux portrait de Marie-Antoinette de Lorraine Habsbourg, Reine de France et ses enfants (1787). Cette artiste a en effet réalisé une carrière de portraitiste, dans la suite de celle de son père qui l’encourage très jeune, certain de son talent. Il meurt alors qu’elle est adolescente. À 19 ans, elle est reçue maître peintre à l’Académie de Saint-Luc. Excellente coloriste, travailleuse infatigable, ambitieuse, elle peint du règne de Louis XV à celui de Louis-Philippe. Quittant la France avec sa fille Julie au moment de la Révolution, elle se réfugie en Italie puis voyage de cour en cour – réalisant toujours des portraits très vivants –, se rendant jusqu’en Russie. 150 œuvres sont données à voir dont l’étonnant portrait en pied de Mohammed Dervich Khan, ambassadeur du sultan de Mysore (1788). Il fallait de l’audace pour peindre cet homme, qui plus est, musulman…

Grand-Palais, 3, avenue du Général Eisenhower, Paris VIIIe. Tél. : 01 44 13 17 17. Jusqu’au 11 janvier 2016. Mercredi de 10 h à 22 h, les autres jours de 10 h à 20 h. Fermé le mardi. Fermeture le 25 décembre et fermeture anticipée à 18 h les 24 et 31 décembre.

Ce contenu pourrait vous intéresser

Culture

L’exposition : Chana Orloff. Sculpter l’époque

Le musée Zadkine (Paris 6) accueille une exposition consacrée à la sculptrice Chana Orloff jusqu'au 31 mars. Cet ancien atelier du sculpteur d’origine russe Ossip Zadkine a été légué par son épouse Valentine Prax, et est devenu un atelier-musée au cœur du quartier artiste de Montparnasse.

+

Chana orloff
CultureEglise

Les mémoires du cardinal Consalvi

Carte Blanche d'Yves Chiron | Le cardinal Consalvi, secrétaire d'État du Saint-Siège à partir de 1806, a rédigé ses Mémoires. Celles-ci viennent d'être retraduites et rééditées par Bernard Ardura, le président du Conseil pontifical des Sciences historiques, aux éditions du Cerf, sous le titre Mémoires. Un diplomate dans la bourrasque.

+

Cardinal Consalvi
Culture

Figurer Jeanne d’Arc à Orléans

À l'occasion de la sortie de notre dernier hors-série Jeanne d'Arc, une jeune sainte pour notre temps (n°54-55), nous donnons la parole à Bénédicte Baranger, présidente du comité Jeanne d'Arc d'Orléans, et ancienne Jeanne 1975. Elle nous raconte le rôle de la Jeanne et l'importance de cette figuration pour le public et la jeune fille désignée. La Jeanne 2024 sera présentée le 12 février prochain.

+

jeanne d'arc