Les chanceliers (1/4) : Les travaux et les jours d’un chancelier

Publié le 06 Mar 2024
chancelier catholicité

Le chancelier enregistre les baptêmes et s'appuie sur le droit face aux demandes de "débaptisation". © Josh Applegate / unsplash

Chancelier du diocèse de Fréjus-Toulon, l’abbé Alexis Campo connaît bien cette fonction qu’il remplit depuis 2013. Dire le droit, démêler les affaires ecclésiastiques, rédiger et publier les actes, nominations, décrets, former et conseiller les prêtres… Une activité foisonnante qui requiert compétence, travail, prudence… et courage à une époque d’anti-juridisme ambiant.

 

Quel est le quotidien d’un chancelier diocésain ? 

Pour un chancelier, prêtre, lever avant le soleil (nous sommes à Toulon), avoir récité matines, laudes et célébré la messe avant toute chose, la suite de la journée est intense… Mais il y a des chanceliers laïcs salariés, hommes et femmes. Le rythme est donc divers selon les états de vie de chaque chancelier ou encore l’importance du diocèse. Mgr François Touvet, en arrivant dans le diocèse de Fréjus-Toulon en décembre 2023, a qualifié la chancellerie de véritable armée… et le chancelier a répondu du tac au tac : « Oui, mais une armée de démineurs ! », ce qui a provoqué l’hilarité de tout le personnel de la curie. Entre nous, chanceliers, nous disons souvent que nous sommes des pompiers appelés tardivement quand l’incendie prend trop d’ampleur. Dans certains diocèses, le chancelier-prêtre cumule plusieurs offices : curé de paroisse, doyen, etc. Le chancelier ne doit pas être un solitaire misanthrope… mais attention : un habitué du babillage sera un mauvais chancelier, la discrétion est une qualité requise. Il ne doit pas faire acception de personne ou de tendance (progressiste, intégriste). Le chancelier se doit d’être au-dessus de la mêlée. Il doit être physiquement présent à la chancellerie, être un gros bosseur, connaître toutes les tâches, savoir travailler en bonne intelligence avec ses collaborateurs, s’il en a, savoir déléguer, encourager, promouvoir. Il est important également d’échanger avec son équipe lorsqu’il faut résoudre des cas complexes, consulter des confrères expérimentés (groupe WhatsApp, rencontres de chanceliers, etc.) y compris des confrères chanceliers en droit oriental, comme par exemple celui de l’éparchie maronite en France. Le chancelier est donc aussi un homme de réseaux, qui cherche à gagner du temps en mutualisant des tâches avec d’autres chancelleries. Le pseudo celebret dit national, inventé dans la foulée de la Ciase a permis aux chanceliers des quatre coins de la France d’échanger des arguments et de produire plusieurs notes critiques par province ecclésiastique, dans l’indifférence du gros paquebot de la CEF qui avance coûte que coûte. Le chancelier doit être réactif, répondre…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Louis d'Auteroche

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEgliseSpiritualité

Réception des sacrements, une question de Salut (2/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 2/4 | Prêtre du diocèse de Nanterre, l'abbé Thibaud Guespereau a codirigé chez Artège l'ouvrage intitulé Les Sacrements en question, dans lequel il s’interroge sur le peu de fruits que semblent produire les sacrements. Une question grave qui selon lui devrait conduire à s’interroger sur la pastorale, l’enseignement des fins dernières et le rôle du prêtre.

+

sacrement
A la uneEglise

L’innovation au service de la foi : une cartographie des messes traditionnelles

Dans le sillage du pèlerinage de Chartres, et à la suite du succès retentissant de la messe organisée par Notre-Dame de Chrétienté, comment trouver la messe Saint-Pie V la plus proche de chez vous ? Cette question, un groupe de fidèles se l’est posée il y a désormais deux ans. Ils se sont alors attelés à une initiative audacieuse : la création d’une cartographie détaillée des messes de Saint Pie V.

+

messes traditionnelles cartographie traditionnelle
A la uneEgliseLiturgie

Pastorale des sacrements : une expérience paroissiale (1/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 1/4 | L'abbé Antoine Michel a participé à l'ouvrage Les sacrements en question, en y présentant une initiative originale. Inspiré par un prêtre américain et troublé par le manque de fécondité des sacrements, il a mis en place dans sa paroisse une nouvelle manière d’offrir le baptême et le mariage, en particulier, qui favorise une vraie démarche de foi et de conversion. Entretien.

+

sacrement
A la uneEglise

Le Pape revient-il sur ses dernières décisions ?

La chaine américaine CBS News a diffusé dimanche 19 mai un entretien exclusif avec le pape François au Vatican. Plusieurs extraits ont été publiés ces dernières semaines, révélant des pans d'un entretien consacré aux sujets d'actualité du monde et de l'Église : femmes diacres, bénédictions des couples homosexuels...

+

Capture decran 2024 05 24 a 12.43.53 pape