Mgr Chappoulie, évêque d’Angers

Publié le 13 Avr 2024
Mgr Chappoulie

© Commulysse

La nouvelle biographie Mgr Chappoulie, de Vichy à l’épiscopat d’Angers écrite par l’abbé Serge-Daniel Ekani est parue fin 2023 aux éditions de L’Harmattan. Sous-titrée « Une vie pour la mission et pour l’Église de France (1900-1959) », elle décrit la vie de celui qui fut le lien entre l’Église et l’État français entre 1940 et 1944, et qui œuvra longtemps dans les organismes missionnaires.

  Issu d’une thèse de doctorat en théologie, ce livre de l’abbé Ekani présente la biographie complète de Mgr Chappoulie, mort prématurément après une carrière ecclésiastique déjà riche. Il fut d’abord attaché aux œuvres missionnaires : secrétaire de l’Œuvre de la Propagation de la Foi de 1931 à 1933, puis secrétaire général et enfin président en 1936, tout en devenant l’année suivante directeur national de l’Œuvre missionnaire du Clergé. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il eut la charge délicate d’être le délégué permanent de l’Assemblée des cardinaux et archevêques auprès du gouvernement de l’État français. En 1945, il fut le premier directeur du Secrétariat de l’épiscopat. Nommé évêque d’Angers en 1950, son épiscopat fut interrompu par sa mort accidentelle sur un quai d’Abidjan en 1959. Dans ses fonctions au service des missions, Mgr Chappoulie s’est montré attentif à l’enseignement de l’Église sur la colonisation. Il écrit en 1946 : « La France a depuis longtemps conçu son œuvre coloniale comme l’accomplissement d’une tâche civilisatrice. Les populations indigènes soumises à son autorité, elle ne veut pas les exploiter, mais les éduquer. » En 1958, il plaide pour « l’acheminement progressif des populations de notre ancien empire colonial vers une forme d’autonomie, voire d’indépendance, sagement adaptée aux conditions politiques et économiques du monde moderne ». Sur le plan religieux, dès le début de ses fonctions dans les organismes missionnaires, il se fait le défenseur d’un clergé et d’un épiscopat autochtones, ce qui était l’enseignement des papes depuis au moins le XVIIe siècle. Dans sa délicate mission à Vichy, de 1940 à 1944, pendant laquelle il est reçu à de nombreuses reprises par le maréchal Pétain, il pratique, comme l’ensemble de l’épiscopat français, ce qu’on a appelé un « loyalisme sans inféodation ». Il défend l’enseignement libre, s’attache à améliorer le statut des congrégations religieuses interdites ou entravées par la loi de séparation de 1905, prend position contre la persécution des Juifs. Évêque d’Angers, se montra-t-il comme « un théologien avant-gardiste », comme l’écrit l’auteur ? Les déclarations et textes cités ne permettent pas de lui attribuer…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Yves Chiron

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureDoctrine socialeLettre Reconstruire

La Bibliothèque politique et sociale | Aristote : éthique et politique

Reconstruire n°36 | Reconstruire propose une nouvelle rubrique intitulée « La Bibliothèque politique et sociale », pour remplacer les recensions de livre, avec comme premiers titres : l’Éthique à Nicomaque et Les Politiques d'Aristote dans l'édition de Garnier Flammarion. Il existe plusieurs traductions de ces deux ouvrages actuellement sur le marché. Nous recommandons pour notre part la traduction de l’Éthique à Nicomaque de Richard Bodéüs et celle des Politiques par Pierre Pellegrin. Outre le texte d’Aristote, leur intérêt principal réside dans leur exposition de la pensée d’Aristote et de sa compréhension.

+

égalité mythe aristote
A la uneCultureLectures

4 livres d’histoire pour son mois de juin

Recension adulte | Dans notre page culture, nous vous parlons de Pie VII, le pape qui défia Napoléon par Xavier Maréchaux, Jean-Marie Perrot, 12 décembre 1943, un crime communiste d'Yves Mervin, une Nouvelle histoire du Japon de Pierre-François Souyri et enfin une BD sur la bataille de Verdun. Paru dans le n°1808.

+

livre histoire
CultureLectures

Cap sur le Cœur de Jésus : Un joli conte pour se préparer à la Première Communion

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire. Les Petits Allongés de Berck est un joli roman d'Isabelle Davy sur le monde des enfants tuberculeux. Cap sur le Cœur de Jésus permet aux enfants de se préparer à la première communion en neuf chapitres. Le Pardon du Morbihan relate l'histoire d'Élisabeth, engagée comme intendante au manoir de Kervrech en 1915. Paru dans le n°1808.

+

roman jeunesse première communion
CultureLectures

Côté édition : Pénombres, Glanes et approches théologiques

Côté éditions | Malgré une carrière tôt brisée par la mort, Joseph Malègue est l’auteur de ce que certains considèrent comme le plus grand roman du XXe siècle mais d’un seul autre roman. Les éditions de L’Homme Nouveau rééditent un ensemble de quatre textes, parus en 1939 sous le titre Pénombres, dans lesquels l’écrivain manifeste son souci du salut.

+

Piemonte 337 scaled e1715867758849 pénombres
CultureLecturesThéologie

« La Croix de Jésus » de Louis Chardon, une leçon de tendresse divine

Culture | Le dominicain Louis Chardon, théologien et prédicateur du XVIIe siècle aujourd’hui bien oublié, est l’auteur de La Croix de Jésus dont Les Belles Lettres proposent ces temps-ci une réédition, avec une introduction de l’écrivain et philosophe Romain Debluë. Celui-ci éclaire pour nous le mariage de la théologie et de la mystique, de la souffrance et de l’amour chanté par le religieux. Entretien.

+

croix de jésus création