Pape François : son état de santé et une annulation des JMJ ?

Publié le 13 Juin 2023
liberté religieuse

 

Le mardi 6 juin, le pape François avait rendez-vous à la polyclinique de Gemelli à Rome pour effectuer des examens de contrôle. Il a ensuite regagné sa résidence de Sainte Marthe (Vatican). A l’issue de l’audience générale du 7 juin, il s’est de nouveau rendu à la polyclinique pour subir une nouvelle intervention chirurgicale, la deuxième en trois ans. Cette dernière consiste en une incision de l’abdomen (laparotomie) et la pose d’une prothèse afin d’éviter tout risque d’occlusion intestinale.  

L’opération a duré environ trois heures. A la sortie, le chirurgien a assuré que le Saint-Père se portait bien. L’intervention s’est déroulée sous anesthésie générale que le pape a bien supporté. Aucune autre pathologie n’a été décelée durant l’intervention.

 

Ralentissement du rythme pontifical 

 

L’hospitalisation du pape devrait durer plusieurs jours pour permettre une récupération presque complète. Pour une opération de ce type, un repos de cinq à sept jours est préconisé. Le chirurgien, Sergio Alfieri, a bien précisé que le pape lui-même prenait la décision de ralentir, rien ne lui était imposé. Cependant compte tenu de l’opération, de l’anesthésie générale et de l’âge du Saint-Père (86 ans), l’équipe médicale a fortement appuyé pour une baisse du rythme pontifical. Dans cet optique, les audiences pontificales ont été supprimées jusqu’au 18 juin.  

Pendant son séjour à la clinique, le Saint-Père séjourne dans les appartements qui ont accueilli saint Jean-Paul II à plusieurs reprises dans le passé. Le jour de la Fête-Dieu (jeudi 8 juin), le pape a reçu la sainte communion et a été déclaré en « bonne condition générale ». De nombreux messages de rétablissement lui ont été transmis. François a remercié et a demandé à ce qu’on continue de prier pour lui.  

Le vendredi 9 juin, l’équipe médicale a rapporté qu’il avait passé la journée dans un fauteuil commençant doucement à reprendre le travail. Un communiqué du Vatican déclare que le pape, encore convalescent, récitera le lendemain la prière de l’Angelus en privé pour éviter toutes tensions dans les muscles de la paroi abdominale.  

Durant la conférence de presse du dimanche 11 juin, le chirurgien a précisé que le Saint-Père se nourrissait d’un régime semi-liquide et que toutes les perfusions avaient été suspendues.  

Le lundi 12 juin, l’évolution post-opératoire était en bonne voie selon une note de la salle de presse du Saint Siège. Un tableau clinique en évolution progressive qui laisse supposer une sortie sous les meilleurs auspices.  

Une inquiétude pour les JMJ ?  

 

Suite à cette opération, la presse portugaise s’est inquiétée de la présence du pape aux Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) 2023. Pour beaucoup, notamment Mgr Américo Aguiar évêque auxiliaire de Lisbonne, la tenue des JMJ sans le Saint-Père paraît peu probable. Ce dernier a réitéré de nombreuses fois sa volonté de venir à Lisbonne.

Mgr Aguiar a d’ailleurs précisé qu’il n’y avait pas de plan de secours si jamais le pape était dans l’incapacité de quitter le Vatican. Comme pour appuyer son propos, le Saint-Siège a partagé le mardi 6 juin le programme des journées que le pape passera à Lisbonne du 2 au 6 août. Même si le Pape doit avoir un emploi du temps allégé, il se rendra dans la capitale portugaise pour rencontrer la jeunesse catholique.  

 

 

Domitille de Brü

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEgliseSpiritualité

Lourdes : se plonger dans l’eau vivifiante

Les piscines de Lourdes, dont l'accès avait été interdit au temps du COVID, vont enfin ré-ouvrir, après que les autorités du sanctuaire en ont profité pour en rénover l'accès et l'utilisation. Voilà qui offre l'occasion d'inviter les pèlerins à entrer dans une riche symbolique qui s'inscrit dans la révélation biblique et le quotidien de la vie chrétienne.

+

lourdes eau
ChroniquesEgliseLiturgie

Célébrations pascales

L'esprit de la liturgie | Au commencement de ce temps pascal, l’Église célèbre la Résurrection de son Seigneur huit jours durant : c’est l’octave de Pâques. Les jours consacrés à la commémoration de la Résurrection sont remplis de coutumes et de célébrations, passées et actuelles, évoquant la blancheur des âmes des baptisé, le lait et le miel de la Terre promise, la foi de Thomas et, depuis l’an 2000, la miséricorde du Seigneur envers les pécheurs.

+

célébrations pascales thomas
EgliseEglise de France

Notre-Dame de Boulogne, bientôt basilique ?

Une église qui va devenir une basilique ! Le 22 mars dernier, la conférence des évêques de France a changé l’histoire fabuleuse de Notre-Dame de Boulogne-Billancourt, en donnant son accord à Mgr Rougé pour engager les démarches auprès du Dicastère pour le culte divin et la discipline des sacrements afin de conférer le titre de basilique mineure à l’église Notre-Dame-de-Boulogne.

+

Boulogne