Au théâtre : Le Mariage

Publié le 07 Déc 2015
Au théâtre : Le Mariage L'Homme Nouveau

Voilà une pièce complètement décalée de l’esprit mondain actuel ! Un père reçoit la visite de sa fille Claire qui vient lui présenter son amie Suzanne pour lui annoncer son intention de contracter mariage avec elle. Elle demande à son père de venir à son mariage. Celui-ci refuse et il s’ensuit un dialogue où chacun cherche à faire entendre à l’autre les raisons de ses positions. La pièce aurait pu s’appeler l’affrontement, car son intérêt n’est pas uniquement et peut-être pas d’abord dans le pour ou contre le « mariage » homosexuel, même si elle donne le temps d’entendre de manière précise et rigoureuse les arguments avancés par les protagonistes, ce qui devient rare dans les dialogues de sourds actuels où l’on assiste à des juxtapositions de monologues. Ici, tout l’art du théâtre est de tenter de rapprocher non des positions inconciliables mais de montrer la violence du divorce intime résultant de la séparation de deux êtres, un père et sa fille, quand ils n’arrivent plus à s’entendre. Là, l’affrontement est bien réel, car il y a une déchirure de l’amour à laquelle au fond ils ne consentent ni l’un ni l’autre.

Cœur à cœur blessé

Cet affrontement met à mal la pestilentielle tolérance actuelle, support d’une indifférence à l’autre sous le couvert d’un pseudo-respect. Ce père et sa fille s’affrontent avec passion, dans une violence réelle, en présence d’un tiers qui est comme la voix d’un chœur médiatique invisible porteur de la doxa contemporaine, et leur corps à corps, leur cœur à cœur blessé, donnent à entendre les accents de la souffrance humaine dans la vérité de ce qui peut abîmer des vies. Le plus paradoxal, mais le plus fort de cette pièce, à la différence des pseudo-débats méprisants auxquels le public assiste trop souvent sur des sujets où ce qui peut se dire n’est acceptable qu’à l’intérieur d’une doxa déjà établie et souveraine, est dans la liberté d’un verbe qui préfère le vrai au convenable. Une pièce à voir d’urgence !

Théâtre du Nord-Ouest, 13, rue du Faubourg Montmartre, Paris IXe. Les 13 décembre à 14 h 30, 26 décembre à 20 h 45, 27 décembre 17 h, 31 décembre 21 h 30 (suite de la programmation en janvier). Rés. : 01 47 70 32 75.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureLecturesThéologie

« La Croix de Jésus » de Louis Chardon, une leçon de tendresse divine

Culture | Le dominicain Louis Chardon, théologien et prédicateur du XVIIe siècle aujourd’hui bien oublié, est l’auteur de La Croix de Jésus dont Les Belles Lettres proposent ces temps-ci une réédition, avec une introduction de l’écrivain et philosophe Romain Debluë. Celui-ci éclaire pour nous le mariage de la théologie et de la mystique, de la souffrance et de l’amour chanté par le religieux. Entretien.

+

croix de jésus création
CultureLectures

Guerre, propagande et politique

Lectures | Deux livres rédigés par d'anciens militaires et s'intéressant à la propagande dans le contexte de la guerre en Ukraine viennent de paraître. Il s'agit de L’Art de la guerre russe, par Jacques Baud, ancien membre du renseignement stratégique suisse, et de La Guerre en Ukraine, par Jacques Hogard, ancien officier français reconverti dans l’intelligence stratégique.

+

propagande
Culture

Concours Jeunes Talents 2024

Pour la sixième année, L’Homme Nouveau ouvre ses colonnes aux jeunes talents et organise son désormais traditionnel concours d’écriture. Les lauréats seront publiés dans le numéro d’été et recevront en cadeau abonnements et livres de nos éditions. Chaque participant bénéficiera d‘un mois d’abonnement gratuit au site de L’Homme Nouveau.

+

concours jeunes talents 2024
CulturePatrimoine

« Raconte-moi la France », un voyage épique à travers les siècles 

Focus | Le nouveau spectacle itinérant de Bruno Seillier, Raconte-moi la France, débutera en octobre 2024 à Clermont-Ferrand, avant de poursuivre sa tournée dans toute la France pendant plusieurs années. Un million de spectateurs sont espérés en cinq ans, avec 200 dates d’une tournée programmée dans 17 villes différentes. Raconte-moi la France se déploiera sur plus d’une heure quarante-cinq et mettra en scène plus de 90 comédiens, cavaliers, danseurs et cascadeurs sur le plateau artistique.

+

Raconte-moi la France