Céline : Coups de tonnerre dans le paysage littéraire français 

Publié le 02 Déc 2022

La publication cette année de deux inédits de Céline a été précédée de polémiques sur la propriété des manuscrits et de débats récurrents sur un écrivain qui sent le soufre. Mais que sont ces mystérieux textes perdus en 1944 et réapparus à l’été 2021, à la fin d’un itinéraire tortueux ? Explications. Quand parut Voyage au bout de la nuit, en 1932, Bernanos écrivit que c’était « un grand mouvement de poésie », mais qu’il n’en « recommanderait pas la lecture à sa femme, et moins encore à sa fille ». Mauriac répliqua : « Il ne faut en recommander la lecture à personne. » Qu’auraient-ils dit de Guerre et de Londres ! Ces deux romans (composés en 1934), Céline les avait abandonnés, manuscrits, en fuyant Paris (juin 1944). Ils ont été conservés au fond d’une cave, ils ont surgi d’une malle l’an dernier et sont dans la vitrine des libraires aujourd’hui.

Devenu un classique

Mais revenons à Voyage au bout de la nuit, par quoi tout a débuté. Coup de tonnerre dans la littérature. Un médecin de banlieue de 38 ans raconte à la première personne, dans un style à moitié parlé, à moitié littéraire, mais toujours personnel, toujours poignant, les mésaventures d’un certain Ferdinand Bardamu. Or lui-même se prénomme Louis Ferdinand. C’en est fini du ronron des phrases bien alignées, des belles intrigues amoureuses, etc. Il veut tout dire, jusqu’aux horreurs et aux obscénités (de la guerre de 1914, de l’Afrique, de New York, mais aussi de la banlieue, et de la vie secrète d’un « individu »). « Le Voyage », comme on dit aujourd’hui, est devenu un classique. Quelques élèves en présentent chaque année des extraits à l’oral du « bac de français ». Pas très nombreux, parce qu’en 1933 Céline a publié un premier texte antisémite : une pièce ratée, L’Église (il s’agit de la SDN, l’Onu de l’époque), où figurent encore quelques aventures de Bardamu, et qui plut beaucoup à Jean-Paul Sartre (voir l’exergue de La Nausée). À la fin de 1937, il a récidivé avec Bagatelles pour un massacre : le « massacre », c’est la Seconde Guerre mondiale que les Juifs appellent de leurs vœux, selon lui, et « bagatelles » parce que ce livre mêle toutes sortes de choses, ballets, critique littéraire, récit de voyage à Leningrad (qui l’a rendu très anticommuniste), à des attaques au faciès particulièrement odieuses. Si vous ajoutez deux autres « pamphlets » favorables à l’Allemagne nazie, en 1938 et 1941, vous comprenez que Céline reste un auteur maudit.

Guerre

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Benoît Le Roux

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCulture

Que la Croix demeure ! Les aventures de SOS Calvaires, et autres récits

Recensions adultes | La Rédaction de L'Homme Nouveau vous propose une page culture, avec un choix de quelques récits comme Que la Croix demeure ! SOS Calvaires au secours du patrimoine ou bien Des gens sans importance. Petits récits du grand âge, ou encore En Provence sur les traces de Marie Madeleine, mais aussi quelques livres religieux, essais, CD ou DVD. Paru dans le n° 1810.

+

livres récit
SociétéLectures

La merveilleuse histoire de La Petite Veilleuse de Jésus

Recension jeunesse | Dans cette page culture, nous vous proposons des livres pour les enfants, notamment la merveilleuse histoire de La Petite Veilleuse de Jésus, racontée par Marija Krebeljainsi et illustrée par Clémence d’Ogny, ainsi que des boites de cartes pour se familiariser avec l'Écriture sainte. Paru dans le n° 1810.

+

enfant histoires
Culture

Charette revisité

ENTRETIEN | Revenue sur le devant de la scène au moment de la sortie du film Vaincre ou Mourir, la figure de Charette, général de la Vendée militaire, vient de faire l’objet d’une nouvelle biographie par Anne Bernet. Entretien avec l’auteur sur un personnage clé de l’épopée contre-révolutionnaire, passionnant, controversé, héroïque et qui cache encore quelques mystères.

+

charette
CultureLectures

Le choix de votre quinzaine : Maggie Smith à Lourdes

Recension adultes | Le Club des Miracles raconte le périple jusqu'à Lourdes de quatre irlandaises (dont Maggie Smith), qui aspirent toutes à un miracle. Dans cette page de recension retrouvez aussi des livres de spiritualité, un essai sur Simon Leys, un CD de Lang Lang et quelques autres sélections. Paru dans le n° 1809.

+

Maggie Smith
CultureLectures

Faire découvrir aux enfants sainte Faustine et la Miséricorde Divine

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse, avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire, et autres activités. Le livre Carlo Acutis et les miracles eucharistiques n'est pas une ultime biographie, mais raconte et explique sa grande exposition sur les miracles eucharistiques.Paru dans le n°1809.

+

Carlo Acutis garçon lecture