Chine : un scintillement marial pour le mois de Mai

Publié le 15 Mai 2023
Chine

Basilique de Sheshan

Trois ans. C’est le temps qu’auront attendu les chrétiens de Chine pour voir la réouverture des sanctuaires mariaux fermés depuis 2020, officiellement en raison du covid. Annoncée à l’occasion du mois de Marie, cette réouverture concerne notamment le sanctuaire de Housangyu, particulièrement aimé des catholiques pékinois, mais surtout celui de Sheshan, à Shanghaï. Au sud-ouest de la capitale chinoise, le sanctuaire de Sheshan attire de nombreux pèlerins depuis plus d’un siècle.  

Au XIXe siècle, le père Gu Zhen Sheng, supérieur de la communauté jésuite de Shanghai, s’était rendu au sommet de cette colline invoquant l’intercession de la Vierge pour son diocèse menacé par l’armée rebelle des Taiping. Il fit le vœu de faire construire une église en son honneur en échange de sa protection, qu’il obtint. 

Le 24 mai 1871, en la fête de Marie Auxiliatrice, Mgr Languillat, évêque de Shanghai, posa la première pierre de l’édifice promis. Le 15 avril 1873, il consacra l’église édifiée avec la participation de nombreux fidèles.  

En 1874, le pape Pie IX accorda l’indulgence plénière à ceux qui venaient prier au sanctuaire au mois de mai, ainsi la colline attira de nombreux pèlerins. La structure devint rapidement trop petite et un édifice plus grand fut bâti. 

La basilique actuelle est érigée en béton armé selon les tendances néo-romanes de l’époque. Elle peut désormais accueillir plus de 3 000 fidèles et est considérée comme la première basilique d’Asie de l’Est. Le chemin menant à l’église est jalonné par un chemin de croix. 

La statue en bronze de Notre-Dame de Sheshan domine le sanctuaire. La statue emblématique du sanctuaire pèse deux tonnes et mesure 3,87 mètres de…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Marie Etcheverry

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEgliseLiturgie

Pastorale des sacrements : une expérience paroissiale (1/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 1/4 | L'abbé Antoine Michel a participé à l'ouvrage Les sacrements en question, en y présentant une initiative originale. Inspiré par un prêtre américain et troublé par le manque de fécondité des sacrements, il a mis en place dans sa paroisse une nouvelle manière d’offrir le baptême et le mariage, en particulier, qui favorise une vraie démarche de foi et de conversion. Entretien.

+

sacrement
A la uneEglise

Le Pape revient-il sur ses dernières décisions ?

La chaine américaine CBS News a diffusé dimanche 19 mai un entretien exclusif avec le pape François au Vatican. Plusieurs extraits ont été publiés ces dernières semaines, révélant des pans d'un entretien consacré aux sujets d'actualité du monde et de l'Église : femmes diacres, bénédictions des couples homosexuels...

+

Capture decran 2024 05 24 a 12.43.53 pape
Eglise

Communautés : oasis ou citadelles ?

L'Essentiel de Joël Hautebert | Tendance de fond ces dernières années, la société paraissant malade ou repoussante à beaucoup, le communautarisme de tout poil prospère. La parution d’un ouvrage de l’abbé Raffray, qui se veut une réponse aux inquiétudes contemporaines, est l'occasion de faire le point sur ce qui pourrait sembler bien tentant à des chrétiens dégoûtés par le monde dans lequel ils vivent et soucieux de se rassembler pour se garder des maladies de l’âme qu’il véhicule.

+

communauté oasis
EgliseLiturgie

La Pause liturgique : Gloria 6, Rex Génitor, (Mémoires des Saints)

Ce Glória est daté du Xe siècle, et il est utilisé, comme le précédent, pour les fêtes des Saints. Les sources manuscrites de ce Glória, assez peu nombreuses, sont toutes françaises, ce qui semble indiquer son lieu d’origine et de composition. Il emprunte sa mélodie au 8e mode, mais il est tout différent du précédent : tandis que le Glória 5 s’envole à chaque verset vers les hauteurs de la quinte du mode authente, celui-ci se cantonne pour l’essentiel à l’intérieur d’une tierce très modeste, Sol-Si. Bien sûr, il se déploie à l’aigu de temps en temps, mais il est beaucoup plus horizontal que son voisin.

+

gloria grégorien