Culture : Le choix de votre quinzaine

Publié le 22 Nov 2023
culture lecture livre
La rédaction vous propose une page culture, avec un choix de quelques livres, DVD ou CD. À retrouver dans le n°1795.

 

Le CD

Missa Tu es Petrus de Benevoli, Robert Hollingworth Missa-tu-es-petrus benevoli Orazio Benevoli (1605-1672), issu d’une famille lorraine (Vénevot) installée à Rome, fut maître de chœur de la Capella Giulia de la basilique Saint-Pierre. Pendant (concurrent ?) romain du Vénitien Monteverdi, son œuvre religieuse polychorale demeure peu connue. Ses chefs-d’œuvre restent à redécouvrir et méritent de ne pas continuer à dormir dans les bibliothèques. C’est à cette mission que s’est attelé Robert Hollingworth à la tête de son chœur londonien I Fagiolini et des chambristes de City Music. Il s’est donc attaqué à la missa Tu es Petrus de Benevoli, vraisemblablement écrite pour la basilique Saint-Pierre à peine achevée. Malgré sa beauté et son importance historique, il s’agit d’un premier enregistrement mondial de cette messe à 16 voix (quatre chœurs). Sa musique très enlevée déploie une grande magnificence dans les tutti, comme en témoigne le somptueux Gloria. Elle est construite sur de savants rythmes croisés et d’inattendues dissonances, dont se régalent le brillant Hollingworth et ses disciples. Celui-ci a eu la bonne idée d’ouvrir le programme avec le motet éponyme à six voix de Palestrina, qui a inspiré Benevoli, et d’inclure quatre autres superbes motets de son contemporain Bonifazio Graziani, un auteur prolixe qui eut beaucoup de succès dans toute l’Europe de son temps. Missa Tu es Petrus, Benevoli, Robert Hollingworth, Chandos / Coro, 17 € env. Benoît Sénéchal  

L’Histoire

Chapitres et société en Révolution, François Hou culture lecture livre Docteur en histoire, l’auteur a consacré sa thèse aux chapitres cathédraux pendant la Révolution. Il rappelle qu’ils étaient héritiers du presbytère antique et qu’ils servaient de sénat à l’Église diocésaine, remplaçant l’évêque en cas de siège vacant. La Constitution civile du clergé du 12 juillet 1790 entraîne leur disparition pure et simple. Cette ancienne institution de l’Église gallicane semble avoir vécu. Les chanoines, eux, rentrent dans le rang ou s’expatrient. Les chapitres vont pourtant réapparaître avec le Concordat signé entre le Saint-Siège et Napoléon. Leur réformation, écrit l’auteur, s’inscrit alors « dans une double continuité : celle de la discipline tridentine d’une part ; celle de l’ancien gallicanisme épiscopal considérablement renforcé par le Concordat et les articles organiques d’autre part ».…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

La Rédaction

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureLectures

Le génocide vendéen : la preuve par les colonnes infernales

ENTRETIEN | Haut fonctionnaire aux Affaires étrangères, juriste spécialiste de droit pénal international, Jacques Villemain poursuit ses recherches avec, après Vendée 1793-1794 (2017) et Génocide en Vendée (2020), un nouvel ouvrage en deux volumes, Histoire politique des colonnes infernales. Avant et après le 9 Thermidor et Papiers et Rapports. Il y poursuit sa démonstration du caractère génocidaire de ce qui s’est passé dans ce département.

+

Vendée
Culture

L’exposition : Chana Orloff. Sculpter l’époque

Le musée Zadkine (Paris 6) accueille une exposition consacrée à la sculptrice Chana Orloff jusqu'au 31 mars. Cet ancien atelier du sculpteur d’origine russe Ossip Zadkine a été légué par son épouse Valentine Prax, et est devenu un atelier-musée au cœur du quartier artiste de Montparnasse.

+

Chana orloff
SociétéLectures

Juan Branco ou la préparation du coup d’État

L’avocat Juan Branco monopolise l’actualité entre ses prises de position radicales et ses mésaventures dignes d’un « people » : affaire de mœurs, démêlés judiciaires, rivalité entre lui et le nouveau Premier ministre, Gabriel Attal. Un traitement médiatique de ce type mérite sans doute qu’on s’attarde sur le personnage. À 34 ans, Branco possède un parcours étonnant. Son dernier livre, Coup d’État, manuel insurrectionnel, paru en 2023, apporte un éclairage intéressant sur sa pensée.

+

juan branco