Des cardinaux, pourquoi faire ?

Publié le 17 Fév 2014
Des cardinaux, pourquoi faire ? L'Homme Nouveau

L’élection du cardinal Bergoglio au souverain pontificat, le 13 mars dernier, a embrasé le monde médiatique qui s’est donné pour mission une nouvelle fois de conseiller le nouveau Pape sur la meilleure façon de réformer l’Église.

Des hommes hors du temps

Plusieurs mois après, cette mission autoproclamée n’est pas terminée. Il n’est pas un jour sans qu’un organe de presse à travers le monde répercute des propos, lance des propositions, suppute des informations allant dans le sens de cette réforme médiatique de l’Église, qui ressemble davantage à une reddition au monde qu’à un accroissement du sens du service et de la sainteté.

Parmi bien d’autres, le Collège des cardinaux se trouve en ligne de mire. Rien de nouveau ! Depuis longtemps, l’existence du Sacré Collège titille les journalistes-réformateurs. En cause ? Bien sûr, l’âge des cardinaux est souvent avancé dans un monde qui vit au rythme du mouvement perpétuel et dans la philosophie du progrès que les cardinaux seraient, de ce fait, censés freiner.

Le « sénat » de l’Église

Mais l’âge n’est pas le seul motif de reproche adressé aux cardinaux. On estime que ce « sénat » de l’Église, dont le choix des membres repose sur la volonté personnelle du Souverain Pontife, a décidément un air bien peu démocratique. Cette survivance d’Ancien Régime entretiendrait l’Église dans son incapacité à se renouveler en profondeur, à épouser les aspirations démocratiques qui se font jour, ici ou là, en son sein. Limitée à quelques groupes exprimant tout haut ce que l’ensemble des fidèles sont désormais tenus de penser, cette aspiration à la démocratisation de l’Église impliquerait une transformation radicale du Collège des cardinaux qui devrait se réduire comme une peau de chagrin, revoir son mode de désignation et se transformer en un gouvernement collégial de l’Église.

Des provocateurs ?

Il y a jusqu’à la couleur rouge sang, propre au cardinalat, qui choque les yeux trop fragiles de la modernité médiatique. Barrettes, calottes, surplis, capa magna, le titre même d’Éminence forment la panoplie d’hommes placés ainsi hors du temps et hors de leur époque, comme des provocations vivantes à l’égalité et à la simplicité qui constituent aujourd’hui les valeurs de l’homme contemporain.

À quoi servent les cardinaux ? D’où viennent-ils et pourquoi même ­existent-ils ? À quelle exigence répond leur présence dans l’Église en ce début de XXIe siècle ? Si l’Église est toujours à réformer dans le sens d’une plus profonde sainteté, laquelle se situe plus certainement dans la fidélité aux exigences du Christ, vrai Dieu et vrai homme, que dans les épousailles avec un monde facilement volage, le Sacré Collège n’y échappe bien sûr pas. Son histoire même le prouve comme elle indique également que le hasard et les aspirations mondaines ne président pas à son existence. Redécouvrir le sens du cardinalat à l’occasion de la création des nouveaux cardinaux par le Pape François, c’est justement tout le sens de ce nouveau dossier de L’Homme Nouveau. On y trouve : 

– Le Sacré Collège au fil du temps, par l’historien Yves Chiron;

– Les nouveaux cardinaux du Pape François, par Yves Chiron;

– Ce que vous avez toujours voulu savoir sur les cardinaux sans oser le demander, par Philippe Kersantin.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEgliseSpiritualité

Réception des sacrements, une question de Salut (2/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 2/4 | Prêtre du diocèse de Nanterre, l'abbé Thibaud Guespereau a codirigé chez Artège l'ouvrage intitulé Les Sacrements en question, dans lequel il s’interroge sur le peu de fruits que semblent produire les sacrements. Une question grave qui selon lui devrait conduire à s’interroger sur la pastorale, l’enseignement des fins dernières et le rôle du prêtre.

+

sacrement
A la uneEglise

L’innovation au service de la foi : une cartographie des messes traditionnelles

Dans le sillage du pèlerinage de Chartres, et à la suite du succès retentissant de la messe organisée par Notre-Dame de Chrétienté, comment trouver la messe Saint-Pie V la plus proche de chez vous ? Cette question, un groupe de fidèles se l’est posée il y a désormais deux ans. Ils se sont alors attelés à une initiative audacieuse : la création d’une cartographie détaillée des messes de Saint Pie V.

+

messes traditionnelles cartographie traditionnelle
A la uneEgliseLiturgie

Pastorale des sacrements : une expérience paroissiale (1/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 1/4 | L'abbé Antoine Michel a participé à l'ouvrage Les sacrements en question, en y présentant une initiative originale. Inspiré par un prêtre américain et troublé par le manque de fécondité des sacrements, il a mis en place dans sa paroisse une nouvelle manière d’offrir le baptême et le mariage, en particulier, qui favorise une vraie démarche de foi et de conversion. Entretien.

+

sacrement
A la uneEglise

Le Pape revient-il sur ses dernières décisions ?

La chaine américaine CBS News a diffusé dimanche 19 mai un entretien exclusif avec le pape François au Vatican. Plusieurs extraits ont été publiés ces dernières semaines, révélant des pans d'un entretien consacré aux sujets d'actualité du monde et de l'Église : femmes diacres, bénédictions des couples homosexuels...

+

Capture decran 2024 05 24 a 12.43.53 pape