Deuxième colloque sur la messe traditionnelle

Publié le 18 Sep 2023
Maugendre, organisateur du colloque « Quel avenir pour la messe traditionnelle ? »
Ce samedi 23 septembre se tient à la Maison de la Chimie (VIIe arrondissement de Paris), la deuxième édition du colloque de l’association Renaissance catholique, sur la messe traditionnelle. 

 

Un premier colloque en 2022

Le samedi 24 septembre 2022, Renaissance catholique avait déjà organisé un premier colloque intitulé : « Quel avenir pour la messe traditionnelle ? » Pour son président, Jean-Pierre Maugendre, il s’agissait de répondre au Motu Proprio Traditionis Custodes du 16 juillet 2021, dans lequel le Pape manifestait son désir de voir disparaître la messe romaine traditionnelle. « Face à cette décision que nous considérons comme un abus de pouvoir, nous avons décidé de réunir des fidèles attachés à la messe traditionnelle pour manifester notre résistance.» De 10 h à 18 h, plusieurs intervenants ont donc exposé les raisons de cet attachement à la messe traditionnelle. « Notre objectif était aussi d’argumenter cette résistance », affirme Jean-Pierre Maugendre. De plus, « En France, et particulièrement en province, les catholiques attachés à la messe traditionnelle sont très minoritaires. Cette réunion est pour eux l’occasion de se retrouver dans un cadre moins spirituel que le pèlerinage de Pentecôte, mais plus intellectuel. Notre résistance est difficile, il faut des moments pour se retrouver, en ayant conscience que l’on mène le même combat.».  Après la réussite de cette première édition (plus de 500 inscrits), Jean-Pierre Maugendre souhaite de nouveau rassembler les fidèles autour de la question de l’avenir de la messe traditionnelle. « Une nouvelle génération se lève de personnes qui viennent d’un peu partout et découvrent la messe traditionnelle, affirme le président de l’association. Ils sont touchés par sa beauté, son sens du sacré, mais ils n’ont pas les fondements intellectuels et doctrinaux nécessaires face aux nouveautés liturgiques. Ce colloque a donc pour but de réexpliquer les raisons de notre attachement à cette messe traditionnelle, en apportant à ces gens des éléments intellectuels pour les aider à conforter le premier mouvement, instinctif et parfois sentimental, qui a été le leur.»

Plusieurs types d’enseignements

Pour cela, plusieurs types d’enseignements seront proposés : « Un enseignement doctrinal d’abord, avec les conférences du père Danziec sur « La messe, acte de religion par excellence » et de Cyril Farret d’Astiès sur la réédition du Bref examen critique du nouvel ordo missae. S’ensuivra une présentation de la situation actuelle dans les diocèses, par Philippe Darantière. » À ces conférences magistrales, Jean-Pierre Maugendre a souhaité ajouter des témoignages plus personnels, par l’intermédiaire…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Aymeric Rabany 

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEglise

Communautés : oasis ou citadelles ?

L'Essentiel de Joël Hautebert | Tendance de fond ces dernières années, la société paraissant malade ou repoussante à beaucoup, le communautarisme de tout poil prospère. La parution d’un ouvrage de l’abbé Raffray, qui se veut une réponse aux inquiétudes contemporaines, est l'occasion de faire le point sur ce qui pourrait sembler bien tentant à des chrétiens dégoûtés par le monde dans lequel ils vivent et soucieux de se rassembler pour se garder des maladies de l’âme qu’il véhicule.

+

communauté oasis
EgliseLiturgie

La Pause liturgique : Gloria 6, Rex Génitor, (Mémoires des Saints)

Ce Glória est daté du Xe siècle, et il est utilisé, comme le précédent, pour les fêtes des Saints. Les sources manuscrites de ce Glória, assez peu nombreuses, sont toutes françaises, ce qui semble indiquer son lieu d’origine et de composition. Il emprunte sa mélodie au 8e mode, mais il est tout différent du précédent : tandis que le Glória 5 s’envole à chaque verset vers les hauteurs de la quinte du mode authente, celui-ci se cantonne pour l’essentiel à l’intérieur d’une tierce très modeste, Sol-Si. Bien sûr, il se déploie à l’aigu de temps en temps, mais il est beaucoup plus horizontal que son voisin.

+

gloria grégorien
Eglise

La réparation comme démarche spirituelle

Commentaire du Pape | À l'occasion du 350e anniversaire des apparitions du Sacré Cœur de Paray-le-Monial, le Pape a prononcé quelques mots lors du colloque « Réparer l’irréparable », organisé le 4 mai dernier au Vatican. 

+

réparation France sacré cœur roi