Dieu sait-il compter ?

Publié le 18 Avr 2023

Trois Personnes qui n'en font qu'une… Dieu ne se tromperait-il pas ?

Dieu sait-il compter ? N’est-il pas pris en flagrant délit d’erreur de calcul au moins sur deux points, non des moindres et même les plus essentiels puisqu’il s’agit de la Trinité et du grand commandement de l’amour ?

Pour la Trinité, c’est à un niveau de maternelle : montrez à des petits enfants une pomme, puis une autre, puis une autre et demandez-leur combien il y a de pommes. Ils vous répondront : trois. Or la Trinité, c’est : un plus un plus un égale un. Dieu saurait donc moins compter que ces bambins, alors même que Jésus nous les propose comme modèles. Plus d’un adversaire de la foi chrétienne s’est gaussé de ce Dieu et de ces chrétiens qui croient en lui et ne savent pas mieux compter.

Ils s’égarent bien sûr. Pour le dire simplement avec Newman, il ne s’agit pas d’un exercice d’arithmétique mais de ce que Dieu se révèle à nous comme vie et circulation éternelle d’amour entre le Père, le Fils et l’Esprit Saint. Cette vérité est d’ailleurs déjà présente, voilée, au premier verset de la Genèse : Elohim bara, Dieu(x) au pluriel, créa, au singulier – Dieu pour se faire connaître bouscule les règles élémentaires de la grammaire comme celles du calcul !

Pour le grand commandement de l’amour, nous passons au niveau de l’école primaire, puisqu’il s’agit de pourcentage. Jésus, dans l’Évangile selon saint Matthieu : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit ». Autrement dit, à 100 % de ce que tu as en toi d’amour. Or 100 % signifie tout, et il n’y a plus rien en dehors de ce tout – si je donne 100 % de ce que j’ai dans mon porte-monnaie, je n’ai plus un centime à donner. Cela signifie-t-il que je n’ai plus rien à donner pour aimer le prochain…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Didier Rance

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureLectures

4 livres d’histoire pour son mois de juin

Recension adulte | Dans notre page culture, nous vous parlons de Pie VII, le pape qui défia Napoléon par Xavier Maréchaux, Jean-Marie Perrot, 12 décembre 1943, un crime communiste d'Yves Mervin, une Nouvelle histoire du Japon de Pierre-François Souyri et enfin une BD sur la bataille de Verdun. Paru dans le n°1808.

+

livre histoire
CultureLectures

Cap sur le Cœur de Jésus : Un joli conte pour se préparer à la Première Communion

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire. Les Petits Allongés de Berck est un joli roman d'Isabelle Davy sur le monde des enfants tuberculeux. Cap sur le Cœur de Jésus permet aux enfants de se préparer à la première communion en neuf chapitres. Le Pardon du Morbihan relate l'histoire d'Élisabeth, engagée comme intendante au manoir de Kervrech en 1915. Paru dans le n°1808.

+

roman jeunesse première communion
CultureLectures

Côté édition : Pénombres, Glanes et approches théologiques

Côté éditions | Malgré une carrière tôt brisée par la mort, Joseph Malègue est l’auteur de ce que certains considèrent comme le plus grand roman du XXe siècle mais d’un seul autre roman. Les éditions de L’Homme Nouveau rééditent un ensemble de quatre textes, parus en 1939 sous le titre Pénombres, dans lesquels l’écrivain manifeste son souci du salut.

+

Piemonte 337 scaled e1715867758849 pénombres
CultureLecturesThéologie

« La Croix de Jésus » de Louis Chardon, une leçon de tendresse divine

Culture | Le dominicain Louis Chardon, théologien et prédicateur du XVIIe siècle aujourd’hui bien oublié, est l’auteur de La Croix de Jésus dont Les Belles Lettres proposent ces temps-ci une réédition, avec une introduction de l’écrivain et philosophe Romain Debluë. Celui-ci éclaire pour nous le mariage de la théologie et de la mystique, de la souffrance et de l’amour chanté par le religieux. Entretien.

+

croix de jésus création