Exposition : L’œil de Baudelaire

Publié le 17 Nov 2016
Exposition : L'œil de Baudelaire L'Homme Nouveau

Il y a presque 150 ans Charles Baudelaire (1821-1867) quittait ce monde alors qu’il n’avait que 46 ans ! À cette occasion, le musée de la Vie romantique – lieu charmant et dépaysant au centre de Paris – présente une centaine d’œuvres artistiques que le poète a commentées. La plupart lui sont contemporaines, elles ont été réalisées autour des années 1840. Il critique les peintures ou sculptures des différents Salons dont celui de 1845 qui le fit entrer dans le monde des lettres. C’est en effet sa première publication. S’y ajouteront de nombreux articles qui montrent son grand intérêt pour les arts visuels et son regard sensible et intransigeant sur les productions de son temps. Son peintre favori est Delacroix, le dernier des romantiques dont on découvre la douloureuse Madeleine dans le désert, exposée au Salon de 1845 et que le poète admire. Si l’exposition dévoile des peintures qu’il appréciait, elles donnent aussi à voir celles qu’il détestait. Il préfère la couleur au dessin, il affectionne une certaine naïveté et surtout ce qui provoque l’étonnement, ce qu’il nomme « le mérite de l’inattendu ». Il fustige la photographie mais sera très lié à Nadar. Il apprécie les caricatures et en particulier celles de Daumier.

Il n’aimait pas le réalisme froid, ni le progrès matérialiste et pensait que l’imagination est la reine des facultés. Ami de Courbet et de Manet, il ne les évoque pas ou très peu dans ses écrits. Pour lui, « la grande tradition est morte, la nouvelle n’est pas encore née » et le grand Art est lié au spirituel… Une belle intuition !

Musée de la vie romantique, 16, rue Chaptal, 75009 Paris. Tél.: 01 55 31 95 67. Ouvert du mardi au dimanche de 10 h à 18 h. Fermé les lundis et certains jours fériés. Jusqu’au 29 janvier 2017.

Ce contenu pourrait vous intéresser

Culture

Charette revisité

ENTRETIEN | Revenue sur le devant de la scène au moment de la sortie du film Vaincre ou Mourir, la figure de Charette, général de la Vendée militaire, vient de faire l’objet d’une nouvelle biographie par Anne Bernet. Entretien avec l’auteur sur un personnage clé de l’épopée contre-révolutionnaire, passionnant, controversé, héroïque et qui cache encore quelques mystères.

+

charette
CultureLectures

Le choix de votre quinzaine : Maggie Smith à Lourdes

Recension adultes | Le Club des Miracles raconte le périple jusqu'à Lourdes de quatre irlandaises (dont Maggie Smith), qui aspirent toutes à un miracle. Dans cette page de recension retrouvez aussi des livres de spiritualité, un essai sur Simon Leys, un CD de Lang Lang et quelques autres sélections. Paru dans le n° 1809.

+

Maggie Smith
CultureLectures

Faire découvrir aux enfants sainte Faustine et la Miséricorde Divine

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse, avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire, et autres activités. Le livre Carlo Acutis et les miracles eucharistiques n'est pas une ultime biographie, mais raconte et explique sa grande exposition sur les miracles eucharistiques.Paru dans le n°1809.

+

Carlo Acutis garçon lecture
Culture

L’exposition : Un œil passionné. Douze ans d’acquisitions de Ger Luijten

La Fondation Custodia, un lieu unique dans Paris, un peu confidentiel, où sont présentées des expositions remarquables, rend hommage à son précédent directeur Ger Luijten, disparu prématurément en décembre 2022. Cet homme passionné, érudit et fin connaisseur a toujours cherché à être fidèle à l’esprit du grand collectionneur Frits Lugt (1884-1970) à l’origine de cette Fondation. Pendant douze années il dirigea ce lieu et mena une politique d’acquisition intense. Environ 10 000 œuvres sont entrées dans les collections de ce superbe hôtel particulier. Une sélection de 140 œuvres est proposée au regard du visiteur.

+

Ger Luijten
CultureDoctrine socialeLettre ReconstruirePhilosophie

La Bibliothèque politique et sociale | Aristote : éthique et politique

Reconstruire n°36 | Reconstruire propose une nouvelle rubrique intitulée « La Bibliothèque politique et sociale », pour remplacer les recensions de livre, avec comme premiers titres : l’Éthique à Nicomaque et Les Politiques d'Aristote dans l'édition de Garnier Flammarion. Il existe plusieurs traductions de ces deux ouvrages actuellement sur le marché. Nous recommandons pour notre part la traduction de l’Éthique à Nicomaque de Richard Bodéüs et celle des Politiques par Pierre Pellegrin. Outre le texte d’Aristote, leur intérêt principal réside dans leur exposition de la pensée d’Aristote et de sa compréhension.

+

égalité mythe aristote