L’exposition : Max Ernst, Mondes magiques, Mondes libérés

Publié le 09 Sep 2023

Le superbe Hôtel de Caumont d’Aix en Provence, construit au XVIIIe siècle est devenu un Centre d’art. Son exposition d’été consacrée au peintre Max Ernst (1891-1976) permet de redécouvrir un artiste original inventant toutes sortes de techniques plastiques qui ont influencé les générations suivantes.

Le visiteur est confronté à ses expérimentations en dessin, peinture et sculptures. Max Ernst, né en Allemagne, est profondément influencé par le mouvement Dada auquel il participe, mouvement qui refuse les contraintes idéologiques et esthétiques et qui parcourt l’Europe jusqu’en 1923. Le Surréalisme lui succède et cet artiste en est un des pionniers, même s’il s’en détache assez rapidement.

Jamais enfermé dans un style, il pratique diverses techniques qu’il invente ou renouvelle ainsi ces frottages au crayon sur un papier posé sur des morceaux de bois dont les veines font apparaître des paysages, ou ces décalcomanies où l’imaginaire discerne des éléments de la nature, des animaux ou des personnages dans des taches colorées appliquées sur un support de toile ou de carton. Il y a de véritables trouvailles esthétiques et poétiques dans un esprit parfois sarcastique ou obscur…

Environ 130 œuvres ponctuent le parcours avec la présentation de certaines de ses sculptures et de ses pièces d’orfèvrerie, moins connues que sa peinture.

Une œuvre habitée de poésie étrange !

 

Jusqu’au 8 octobre 2023. Hôtel de Caumont, 3 Rue Joseph Cabassol, 13100 Aix-en-Provence. Tél. : 04 42 20 70 01.  Ouvert tous les jours de 10h à 19h.

 

Max Ernst, La dernière forêt, 1960-1970. Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne. Métropole (dépôt du Centre Pompidou, Paris. Musée national d’art moderne / Centre de création industrielle).
Photo © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / image Centre Pompidou, MNAM-CCI © Adagp, Paris 2023.

 

Céline Vicq

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureLecturesThéologie

« La Croix de Jésus » de Louis Chardon, une leçon de tendresse divine

Culture | Le dominicain Louis Chardon, théologien et prédicateur du XVIIe siècle aujourd’hui bien oublié, est l’auteur de La Croix de Jésus dont Les Belles Lettres proposent ces temps-ci une réédition, avec une introduction de l’écrivain et philosophe Romain Debluë. Celui-ci éclaire pour nous le mariage de la théologie et de la mystique, de la souffrance et de l’amour chanté par le religieux. Entretien.

+

croix de jésus création
CultureLectures

Guerre, propagande et politique

Lectures | Deux livres rédigés par d'anciens militaires et s'intéressant à la propagande dans le contexte de la guerre en Ukraine viennent de paraître. Il s'agit de L’Art de la guerre russe, par Jacques Baud, ancien membre du renseignement stratégique suisse, et de La Guerre en Ukraine, par Jacques Hogard, ancien officier français reconverti dans l’intelligence stratégique.

+

propagande
Culture

Concours Jeunes Talents 2024

Pour la sixième année, L’Homme Nouveau ouvre ses colonnes aux jeunes talents et organise son désormais traditionnel concours d’écriture. Les lauréats seront publiés dans le numéro d’été et recevront en cadeau abonnements et livres de nos éditions. Chaque participant bénéficiera d‘un mois d’abonnement gratuit au site de L’Homme Nouveau.

+

concours jeunes talents 2024
CulturePatrimoine

« Raconte-moi la France », un voyage épique à travers les siècles 

Focus | Le nouveau spectacle itinérant de Bruno Seillier, Raconte-moi la France, débutera en octobre 2024 à Clermont-Ferrand, avant de poursuivre sa tournée dans toute la France pendant plusieurs années. Un million de spectateurs sont espérés en cinq ans, avec 200 dates d’une tournée programmée dans 17 villes différentes. Raconte-moi la France se déploiera sur plus d’une heure quarante-cinq et mettra en scène plus de 90 comédiens, cavaliers, danseurs et cascadeurs sur le plateau artistique.

+

Raconte-moi la France