Exposition : Une aventurière au musée, Alexandra David-Néel (1868-1969)-Kimono

Publié le 22 Mar 2017
Exposition : Une aventurière au musée, Alexandra David-Néel (1868-1969)-Kimono L'Homme Nouveau

Au deuxième étage du musée Guimet, dans la rotonde surplombant la bibliothèque, une exposition inédite présente un personnage hors du commun : Alexandra David-Néel. Photographies, lettres manuscrites, ouvrages en langue tibétaine, journaux, vêtements (de son costume de cantatrice à son bonnet de lama bouddhiste), peintures, objets et masques de danse rituelle sont donnés à voir… Cette femme au caractère bien tranché, née d’une mère catholique belge qui ne lui manifesta jamais d’affection, et d’un père français protestant, anarchiste et franc-maçon, qui la mena voir les cadavres de la Commune à l’âge de 3 ans, s’intéressa aux civilisations extrême-orientales à la suite d’une visite au musée Guimet dans sa jeunesse. Son long périple en ces contrées lointaines, qui s’acheva à Lhassa, dura 14 ans. Elle a contribué à la connaissance du Tibet et du Bouddhisme tibétain par l’Occident.

Au sous-sol du musée, de resplendissants kimonos retracent l’évolution de ce vêtement japonais depuis la période d’Edo (1603-1868) jusqu’à notre époque. Apparu au VIIe siècle, il est à l’origine un vêtement de l’aristocratie, plus tard les samouraïs l’adoptent, puis il devient usuel pour toute la population. De soie ou de coton, ils sont ornés de magnifiques couleurs, de broderies ou d’impressions symboliques. En France, il apparaît avec l’engouement pour le japonisme à la fin du XIXe siècle et influence les grands couturiers jusqu’à nos jours.

Musée Guimet, 6 place d’Iéna, 75016 Paris. Tél : 01 56 52 54 33 (de 10 h à 18 h les jours d’ouverture au public). Jusqu’au 22 mai 2017. Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10h à 18h. Chaque premier dimanche du mois, l’accès aux collections permanentes et aux expositions temporaires est gratuit.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureDoctrine socialeLettre Reconstruire

La Bibliothèque politique et sociale | Aristote : éthique et politique

Reconstruire n°36 | Reconstruire propose une nouvelle rubrique intitulée « La Bibliothèque politique et sociale », pour remplacer les recensions de livre, avec comme premiers titres : l’Éthique à Nicomaque et Les Politiques d'Aristote dans l'édition de Garnier Flammarion. Il existe plusieurs traductions de ces deux ouvrages actuellement sur le marché. Nous recommandons pour notre part la traduction de l’Éthique à Nicomaque de Richard Bodéüs et celle des Politiques par Pierre Pellegrin. Outre le texte d’Aristote, leur intérêt principal réside dans leur exposition de la pensée d’Aristote et de sa compréhension.

+

égalité mythe aristote
A la uneCultureLectures

4 livres d’histoire pour son mois de juin

Recension adulte | Dans notre page culture, nous vous parlons de Pie VII, le pape qui défia Napoléon par Xavier Maréchaux, Jean-Marie Perrot, 12 décembre 1943, un crime communiste d'Yves Mervin, une Nouvelle histoire du Japon de Pierre-François Souyri et enfin une BD sur la bataille de Verdun. Paru dans le n°1808.

+

livre histoire
CultureLectures

Cap sur le Cœur de Jésus : Un joli conte pour se préparer à la Première Communion

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire. Les Petits Allongés de Berck est un joli roman d'Isabelle Davy sur le monde des enfants tuberculeux. Cap sur le Cœur de Jésus permet aux enfants de se préparer à la première communion en neuf chapitres. Le Pardon du Morbihan relate l'histoire d'Élisabeth, engagée comme intendante au manoir de Kervrech en 1915. Paru dans le n°1808.

+

roman jeunesse première communion
CultureLectures

Côté édition : Pénombres, Glanes et approches théologiques

Côté éditions | Malgré une carrière tôt brisée par la mort, Joseph Malègue est l’auteur de ce que certains considèrent comme le plus grand roman du XXe siècle mais d’un seul autre roman. Les éditions de L’Homme Nouveau rééditent un ensemble de quatre textes, parus en 1939 sous le titre Pénombres, dans lesquels l’écrivain manifeste son souci du salut.

+

Piemonte 337 scaled e1715867758849 pénombres
CultureLecturesThéologie

« La Croix de Jésus » de Louis Chardon, une leçon de tendresse divine

Culture | Le dominicain Louis Chardon, théologien et prédicateur du XVIIe siècle aujourd’hui bien oublié, est l’auteur de La Croix de Jésus dont Les Belles Lettres proposent ces temps-ci une réédition, avec une introduction de l’écrivain et philosophe Romain Debluë. Celui-ci éclaire pour nous le mariage de la théologie et de la mystique, de la souffrance et de l’amour chanté par le religieux. Entretien.

+

croix de jésus création