Guerre de Vendée : ils ne seront pas oubliés !

Publié le 06 Sep 2023
Guerre de Vendée

Le 2 septembre dernier, l’association « Jubilé de la Vendée » organisait la commémoration des 200 ans de la chapelle du souvenir au Mont des Alouettes. En septembre 1823, Marie-Thérèse de France, duchesse d’Angoulême et fille de Louis XVI, visita les lieux et demanda la construction d’une chapelle en souvenir du martyre de la Vendée. Elle décora également plusieurs milliers d’anciens combattants et exprima le désir de voir ériger cette chapelle à la mémoire des soldats ayant combattu pour Dieu et pour le roi. Le 6 juillet 1828, Marie-Caroline de Bourbon, duchesse de Berry, et future héroïne de la dernière guerre de Vendée de 1832, vint se recueillir dans la chapelle en construction. Elle y reçut un accueil chaleureux, et décora à son tour les vétérans de la « Grande Guerre », accompagnée de madame de Charette et madame de la Rochejaquelein.   Culminant à plus de 230 mètres, le Mont est un des sommets les plus hauts de Vendée, mais surtout un lieu emblématique chargé d’histoire auquel les Vendéens sont particulièrement attachés. Placé sur l’ancienne Route royale n°160, reliant Saumur aux Sables-d’Olonne, le Mont a été de tout temps un observatoire privilégié, offrant aujourd’hui aux admirateurs un des plus beaux panoramas sur les bocages. La légende voudrait que l’appellation « Alouettes » provienne de la légion romaine ayant occupé le poste.   Au XVIe siècle, huit moulins y furent construits, dont seulement deux subsistent aujourd’hui. Durant la guerre de Vendée, les meuniers, en orientant leurs ailes, transmettaient des messages à travers la campagne, d’après un code bien précis : danger proche, danger passé, rassemblement (ailes en croix) et repos (croix de saint André). Le Mont devint un lieu particulièrement stratégique, mais l’usage des moulins entraîna une destruction presque générale dans toute la région, par les républicains menés par Turreau, en octobre 1793.   L’édification de la chapelle du Souvenir fut rapidement interrompue en 1830, le contexte politique n’étant pas propice. L’association du « Souvenir vendéen » acheva le 28 avril 1968, sous l’impulsion de l’évêque de Luçon, la construction du monument religieux abandonné pendant 140 ans sans disparaître. La chapelle, d’architecture néogothique, est dédiée à Notre-Dame de la Vendée. Y est apposée sur le portail l’inscription : « 1793, la Vendée fidèle ».  En mai 1993, une stèle dédiée à Louis XVI est bénie en présence de 10 000 personnes. Y sont inscrites…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Maitena Urbistondoy

Maitena Urbistondoy

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneChroniquesSociété

D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

C'est logique de François-marie Portes | Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas enté couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

+

autorité auctoritas
Société

Les Maisons d’Alliance, des béguinages modernes

Initiative chrétienne | Au moment où le projet de loi sur la fin de vie promet de renvoyer les personnes âgées à leur poids financier sur la société, avec la possibilité de les euthanasier, des initiatives se développent pour leur permettre d’avancer sereinement vers la mort en restant autonomes aussi longtemps que possible, reliées aux autres et soutenues spirituellement. Entretien avec Frédéric Zack, directeur général de l’association « Maisons d'Alliance ».

+

maisons d'alliance
SociétéBioéthique

« La loi sur la fin de vie ne fait qu’aggraver le sentiment de culpabilité de certains handicapés. »

Entretien | La proposition de loi sur la fin de vie ayant été adoptée par les députés jeudi 16 mai, elle sera débattue au Sénat à partir du 26. Afin d'alerter sur les enjeux et conséquences de cette loi, l'Office Chrétien des personnes Handicapées (OCH) a publié lundi 13 mai, un communiqué intitulé « Fin de vie : Et les plus fragiles dans tout ça ? » et signé par une quinzaine d'associations et d'organismes du domaine de la santé engagés pour la vie des plus fragiles. Emmanuel Belluteau, président de l'OCH, nous éclaire sur les raisons de cette tribune et les enjeux de la proposition de loi.

+

old patient suffering from parkinson fin de vie
SociétéBioéthique

L’IA générative : rivale ou alliée de l’homme ?

Entretien | Devant les progrès fulgurants de l’intelligence artificielle (IA), la question qui vient d’abord à l’esprit est celle de sa capacité à remplacer l’être humain. Mais au-delà des performances de plus en plus sidérantes des machines, la question reste celle de leur utilisation vertueuse et surtout de la puissance unique de l’intelligence humaine, seule ordonnée à la vérité. Analyse du Doyen de l’IPC, Emmanuel Brochier.

+

IA intelligence artificielle