L’Exposition : Sacrilège ! L’État, les religions et le sacré, de l’antiquité à nos jours.

Publié le 17 Mai 2024
Socrate sacrilège

Jacques de Saint-Quentin, La Mort de Socrate, 1762, Paris, École nationale supérieure des beaux-arts, PRP 10. © Beaux-Arts de Paris, Dist. RMN-Grand Palais / image Beaux-arts de Paris.

Les Archives nationales proposent jusqu’en juillet une exposition sur la notion de sacrilège, depuis l’antiquité jusqu’à nos jours.

 

Dans le magnifique Hôtel de Soubise de Paris où sont conservées les archives nationales, une exposition explore la notion de sacrilège. Elle recouvre une large période historique qui s’étend du procès et de la mort de Socrate – accusé « de ne pas reconnaître les dieux de la cité et de corrompre la jeunesse » en 399 avant notre ère – jusqu’à notre époque.

C’est dans une ambiance sombre, pour protéger les nombreux documents, que se déroule ce parcours foisonnant, ponctué du rappel d’événements souvent dramatiques.

On y découvre parmi la centaine d’œuvres présentées un tableau de Jacques de Saint-Quentin (1738-1785) réalisé en 1762 et représentant La Mort de Socrate ; une bulle du pape Clément IV demandant à saint Louis de modérer sa sévérité à l’encontre des blasphémateurs ; une tête de la galerie des rois de Juda de Notre-Dame de Paris, vandalisée pendant la Révolution (la statue fut basculée sur le parvis en 1793 puis décapitée et découverte en 1977 lors de travaux entrepris à la banque française du commerce extérieur)… et l’arrêt rendu par le Parlement de Paris confirmant la sentence prononcée par le tribunal d’Abbeville contre le chevalier de La Barre, dernier condamné à mort pour sacrilège (1er juillet 1766) : il n’avait que 20 ans ! 

L’exposition est organisée en trois grands chapitres : « l’invention d’un interdit », qui propose une analyse historique et sociologique de la notion de sacrilège ; « la politique et le sacré : de la lèse-majesté à l’offense au chef de l’État » ; et « religions outragées ». 

Amable Sablon du Corail, commissaire scientifique et conservateur général du patrimoine, responsable du département du Moyen Âge et de l’Ancien Régime des Archives nationales, souligne combien « Nos sociétés occidentales se sont ouvertes au monde, au point que doivent désormais cohabiter au sein d’une même communauté politique, des individus et des groupes dont les valeurs sont parfois diamétralement opposées. Ce qui est sacré pour les uns peut être interprété comme outrageant ou blasphématoire par les autres », et de conclure : « Ainsi, dans le domaine religieux, il est devenu difficile de faire vivre, en pratique, l’équilibre entre liberté d’expression, respect des croyants et libre critique des religions. »

Un sujet délicat traité avec pondération et tact !

 


Jusqu’au 1er juillet 2024.
Archives nationales, Hôtel de Soubise, 60 rue des Francs Bourgeois, 75003 Paris.
Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 17h30, et le samedi et dimanche de 14h à 19h. Fermé le mardi.
Entrée libre.

 

>> à lire également : L’exposition : Revoir Van Eyck, La Vierge du Chancelier Rolin

 

Céline Vicq

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCulture

Que la Croix demeure ! Les aventures de SOS Calvaires, et autres récits

Recensions adultes | La Rédaction de L'Homme Nouveau vous propose une page culture, avec un choix de quelques récits comme Que la Croix demeure ! SOS Calvaires au secours du patrimoine ou bien Des gens sans importance. Petits récits du grand âge, ou encore En Provence sur les traces de Marie Madeleine, mais aussi quelques livres religieux, essais, CD ou DVD. Paru dans le n° 1810.

+

livres récit
Culture

Charette revisité

ENTRETIEN | Revenue sur le devant de la scène au moment de la sortie du film Vaincre ou Mourir, la figure de Charette, général de la Vendée militaire, vient de faire l’objet d’une nouvelle biographie par Anne Bernet. Entretien avec l’auteur sur un personnage clé de l’épopée contre-révolutionnaire, passionnant, controversé, héroïque et qui cache encore quelques mystères.

+

charette
EglisePatrimoine

Saint-Saturnin de Merville, une restauration exemplaire

Initiatives chrétiennes | C'est grâce à une association dynamique qu'une église de la région de Toulouse est en train d'achever sa remise en état, avec la restauration d'une grande peinture. Un modèle à suivre, avec des fonds provenant des adhérents mais aussi de généreux dona-teurs, une vraie vie paroissiale, un patrimoine mis en valeur, une communication efficace et des acteurs locaux dévoués. Entretien avec Laurent Toffanello, trésorier-adjoint de l’association « les Amis de Saint-Saturnin » et responsable du suivi de la restauration.

+

saint-saturnin
CultureLectures

Le choix de votre quinzaine : Maggie Smith à Lourdes

Recension adultes | Le Club des Miracles raconte le périple jusqu'à Lourdes de quatre irlandaises (dont Maggie Smith), qui aspirent toutes à un miracle. Dans cette page de recension retrouvez aussi des livres de spiritualité, un essai sur Simon Leys, un CD de Lang Lang et quelques autres sélections. Paru dans le n° 1809.

+

Maggie Smith
CultureLectures

Faire découvrir aux enfants sainte Faustine et la Miséricorde Divine

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse, avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire, et autres activités. Le livre Carlo Acutis et les miracles eucharistiques n'est pas une ultime biographie, mais raconte et explique sa grande exposition sur les miracles eucharistiques.Paru dans le n°1809.

+

Carlo Acutis garçon lecture