Joie de la Croix

Publié le 10 Mar 2024
joie de La Croix

Exaltation de la Croix et sainte Hélène par Giambattista Tiepolo, Gallerie dell'Accademia de Venise.

Il est paradoxal de célébrer une mise à mort si cruelle et pourtant la Croix est un motif de réjouissance pour les chrétiens que la liturgie souligne dans plusieurs fêtes et hymnes mais particulièrement au milieu du Carême.

  Au milieu des austérités du Carême, les ornements du célébrant passent du violet au rose, les fleurs reviennent et l’orgue ne se contente plus de soutenir le chant. C’est le dimanche de Lætare, « Réjouis-toi ». Certes, la proximité des fêtes de la Résurrection est la source d’une sainte exultation. Pour autant, à l’instar des Byzantins qui, le IVe dimanche de Carême, célèbrent une fête en l’honneur du saint bois de la Croix, l’Église romaine fait station en ce jour en l’église de la Ville éternelle qui symbolise Jérusalem et conserve des reliques insignes de la Passion : Sainte-Croix de Jérusalem. De fait, la Croix rédemptrice et Jérusalem sont aujourd’hui les deux motifs de joie que nous présente l’Église.                           Le nom de la Ville sainte revient plusieurs fois dans les chants de la messe. Tout d’abord l’introït : « Réjouis-toi, Jérusalem, et rassemblez-vous, vous tous qui l’aimez ; tressaillez de joie avec elle, vous qui avez été dans la tristesse » (Is 66, 10). Les psaumes « des degrés » (ou « graduels »), que les Juifs chantaient en se rendant en pèlerinage au Temple, retentissent aussi : « Ceux qui se confient dans le Seigneur sont comme la montagne de Sion. Il ne sera jamais ébranlé, celui qui habite dans Jérusalem » (trait ; Ps 124, 1) ; « Jérusalem qui est bâtie comme une ville, dont toutes les parties se tiennent ensemble. Car c’est là que montaient les tribus, les tribus du Seigneur, pour célébrer votre nom, ô Seigneur ! » (communion ; Ps 121, 3-4). Et Jérusalem préfigure le royaume des cieux, comme le chante l’hymne du commun de la Dédicace : « Jérusalem, cité bienheureuse, est appelée vision de paix. Elle se construit dans les cieux avec des pierres vivantes ; elle est couronnée d’anges, comme une épouse a son cortège » (Urbs Jerusalem). La Croix s’impose dès le début de l’évangile du Missel romain de 1970 (Jn 3, 14-21) : « Jésus disait à Nicodème : “De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle” » (v. 14-15). Ce passage est…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Pierre Julien

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEgliseLiturgie

Pastorale des sacrements : une expérience paroissiale (1/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 1/4 | L'abbé Antoine Michel a participé à l'ouvrage Les sacrements en question, en y présentant une initiative originale. Inspiré par un prêtre américain et troublé par le manque de fécondité des sacrements, il a mis en place dans sa paroisse une nouvelle manière d’offrir le baptême et le mariage, en particulier, qui favorise une vraie démarche de foi et de conversion. Entretien.

+

sacrement
A la uneChroniquesSociété

D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

C'est logique de François-marie Portes | Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas enté couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

+

autorité auctoritas
EgliseLiturgie

La Pause liturgique : Gloria 6, Rex Génitor, (Mémoires des Saints)

Ce Glória est daté du Xe siècle, et il est utilisé, comme le précédent, pour les fêtes des Saints. Les sources manuscrites de ce Glória, assez peu nombreuses, sont toutes françaises, ce qui semble indiquer son lieu d’origine et de composition. Il emprunte sa mélodie au 8e mode, mais il est tout différent du précédent : tandis que le Glória 5 s’envole à chaque verset vers les hauteurs de la quinte du mode authente, celui-ci se cantonne pour l’essentiel à l’intérieur d’une tierce très modeste, Sol-Si. Bien sûr, il se déploie à l’aigu de temps en temps, mais il est beaucoup plus horizontal que son voisin.

+

gloria grégorien
Chroniques

L’amour doit remplacer le culte de la Raison

Carte blanche de Judith Cabaud | Depuis le Dieu de l’Ancien Testament qui dicta sa loi humaine et divine à Moïse, les hommes ont trouvé le moyen d’interpréter ces commandements à leur guise. Par des procédés légalistes et juridiques, ils se sont emparés du contrôle de la vie de leurs semblables des mains du Créateur. Cependant, on découvre que tout n’est pas explicable par la raison. À l’heure actuelle, la plus grande qualité de l’Église catholique reste l’humilité et la charité.

+

maires pour le bien commun principes de politique raison