La Croix-Rouge va-t-elle devenir simplement la Rouge ?

Publié le 05 Déc 2017
La Croix-Rouge va-t-elle devenir simplement la Rouge ? L'Homme Nouveau

Croix de saint Jean-Paul II, croix de saint Nicolas, croix de la Croix-Rouge… toutes les croix disparaissent. 

C’est en Belgique que cela se passe. Lors de la dernière semaine de novembre, le Comité provincial de la Croix-Rouge à Liège a estimé que le principe de neutralité compris dans ses sept principes fondamentaux induisait la suppression des crucifix dans ses locaux ; alors même qu’aucune plainte n’avait été formulée à leur encontre. Ils ont donc demandé que soient enlevées les croix présentes dans leurs différentes antennes locales.

Plusieurs bénévoles ont exprimé leur colère à la suite de cette décision prise au sommet sans que l’avis des membres de la Croix-Rouge n’ait été sollicité.

S’il faut une neutralité religieuse absolue, que faire de l’emblème de l’association humanitaire ? La croix n’est-elle pas une référence explicite au symbole chrétien  ? André Rouffart, président de la maison Croix-Rouge de Verviers, affirme qu’il n’y a pas de lien entre l’emblème de l’organisation et la religion chrétienne. En effet, le drapeau rouge et blanc bien connu ne serait qu’un drapeau suisse inversé. 

Alors d’où vient le drapeau suisse ? Trois origines sont discutées : la légion thébaine massacrée, parce que chrétienne, le drapeau de guerre du Saint Empire ou tout simplement la Croix de la Passion. Les trois sources sont chrétiennes. Le drapeau suisse est donc d’inspiration chrétienne. Si l’emblème de la croix s’inspire du drapeau suisse et que celui-ci s’inspire de la Croix du Christ, nous pouvons dire sans difficulté que l’emblème de la Croix-Rouge est d’inspiration chrétienne. 

Rappelons que le nom complet de cette immense organisation est le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Le mouvement assume tout à fait le caractère religieux du croissant, celui-ci a été reconnu comme emblème officiel en 1929. Si une exception est possible pour la religion musulmane, il serait juste qu’une exception soit également faite pour les catholiques. D’ailleurs Magen David Adom – une société nationale de la Croix-Rouge et également le service d’urgence officiel d’Israël – porte l’étoile de David sur son drapeau.

Cette action commanditée par le comité provincial de la Croix-Rouge à Liège interroge. Pourquoi retirer un crucifix qui ne dérangeait personne si ce n’est pour faire allégeance à un principe de neutralité mal compris ?

Comme l’a dit un bénévole, le même crucifix, dans le même local, au même emplacement, avec une étiquette faisant mention de son prix, n’aurait pas entrainé de censure. Alors ? Déchristianisation ordinaire ?

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneSociétéBioéthique

« La loi sur la fin de vie ne fait qu’aggraver le sentiment de culpabilité de certains handicapés. »

Entretien | La proposition de loi sur la fin de vie ayant été adoptée par les députés jeudi 16 mai, elle sera débattue au Sénat à partir du 26. Afin d'alerter sur les enjeux et conséquences de cette loi, l'Office Chrétien des personnes Handicapées (OCH) a publié lundi 13 mai, un communiqué intitulé « Fin de vie : Et les plus fragiles dans tout ça ? » et signé par une quinzaine d'associations et d'organismes du domaine de la santé engagés pour la vie des plus fragiles. Emmanuel Belluteau, président de l'OCH, nous éclaire sur les raisons de cette tribune et les enjeux de la proposition de loi.

+

old patient suffering from parkinson fin de vie
SociétéBioéthique

L’IA générative : rivale ou alliée de l’homme ?

Entretien | Devant les progrès fulgurants de l’intelligence artificielle (IA), la question qui vient d’abord à l’esprit est celle de sa capacité à remplacer l’être humain. Mais au-delà des performances de plus en plus sidérantes des machines, la question reste celle de leur utilisation vertueuse et surtout de la puissance unique de l’intelligence humaine, seule ordonnée à la vérité. Analyse du Doyen de l’IPC, Emmanuel Brochier.

+

IA intelligence artificielle
SociétéLectures

Faire grandir les enfants avec Honoré, l’écureuil et Marceline, l’hirondelle

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse pour ce mois de mai, avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire, et autres activités. Avec les albums Honoré, l’écureuil qui refusait d’aider et Marceline, l’hirondelle qui voulait faire confiance, les enfants retiendront une belle leçon de vie à la lumière de l’Évangile. Paru dans le n°1807.

+

enfant lecture
SociétéBioéthiqueDoctrine sociale

La dimension « politique » de la défense de la loi naturelle

L’avalanche de lois « sociétales » en France depuis plus d’un demi-siècle, toutes étant des atteintes directes à la loi naturelle, a provoqué dans une partie du monde catholique une délégitimation diffuse ou expresse des institutions politiques les ayant édictées, cela au sein du déferlement individualiste de l’après-68 et de cette sorte d’explosion en plein vol de l’Église en état de Concile. Le « mariage » homosexuel et la constitutionnalisation de l’avortement ont porté chez ces mêmes catholiques le climat à l’incandescence. D’où la question : que faire ?

+

loi naturelle