L’Alleluia de sainte Agnès

Publié le 13 Jan 2012
L'Alleluia de sainte Agnès L'Homme Nouveau

Le répertoire grégorien nous offre plus d’une centaine d’alléluias développant tous leur mélodie sur la dernière syllabe du mot qui signifie « louez (hallelu) Dieu (Yah) ». Non seulement l’Égli­se ne craint pas de prononcer le nom sacré, mais elle le chante et s’y complaît avec un lyrisme évident.

Alleluia 1

L’alléluia ci-dessus, propre aux vierges martyres de Rome, Agnès et Cécile, dans le Sanctoral de la forme extraordinaire, est devenu en outre, dans celui de la forme ordinaire, l’un des quatre alléluias du Commun des vierges. Il ne fait pas partie du fonds ancien du répertoire, mais il est assez représentatif des qualités musicales de l’art grégorien. Sa structure est simple et solide. À un élan, caractérisé par trois intervalles ascendants  qui propulsent la mélodie vers les hauteurs, succède une retombée qui procède par degrés conjoints, faisant entendre toutes les notes de la gamme de haut en bas. L’alternance se reproduit, donnant l’idée d’un renchérissement, le deuxième motif devant être chanté plus fort que le premier. Par ailleurs, deux notes longues rythment la descente, lui conférant l’effet d’un beau balancement. Enfin, un charmant rebond mélodique ponctue les deux parties de la pièce qui s’achève sur une cadence bien nette. Une grâce virginale se dégage de ces notes chaleureuses et du texte du verset : « Les cinq vierges sages ont pris de l’huile pour leur lampe. Au milieu de la nuit, un cri s’est fait entendre : “Voici l’époux qui vient, venez à la rencontre du Christ Seigneur”. »

Pour entendre cet Alleluia

Ce billet est extrait du dernier numéro de L’Homme Nouveau 

que vous pouvez commander à nos bureaux (10 rue Rosenwald, 75015 Paris. Tél. : 01 53 68 99 77, au prix de 4 euros), ou télécharger directement sur ce site en cliquant sur le lien ci-dessous.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureDoctrine socialeLettre Reconstruire

La Bibliothèque politique et sociale | Aristote : éthique et politique

Reconstruire n°36 | Reconstruire propose une nouvelle rubrique intitulée « La Bibliothèque politique et sociale », pour remplacer les recensions de livre, avec comme premiers titres : l’Éthique à Nicomaque et Les Politiques d'Aristote dans l'édition de Garnier Flammarion. Il existe plusieurs traductions de ces deux ouvrages actuellement sur le marché. Nous recommandons pour notre part la traduction de l’Éthique à Nicomaque de Richard Bodéüs et celle des Politiques par Pierre Pellegrin. Outre le texte d’Aristote, leur intérêt principal réside dans leur exposition de la pensée d’Aristote et de sa compréhension.

+

égalité mythe aristote
A la uneCultureLectures

4 livres d’histoire pour son mois de juin

Recension adulte | Dans notre page culture, nous vous parlons de Pie VII, le pape qui défia Napoléon par Xavier Maréchaux, Jean-Marie Perrot, 12 décembre 1943, un crime communiste d'Yves Mervin, une Nouvelle histoire du Japon de Pierre-François Souyri et enfin une BD sur la bataille de Verdun. Paru dans le n°1808.

+

livre histoire
CultureLectures

Cap sur le Cœur de Jésus : Un joli conte pour se préparer à la Première Communion

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire. Les Petits Allongés de Berck est un joli roman d'Isabelle Davy sur le monde des enfants tuberculeux. Cap sur le Cœur de Jésus permet aux enfants de se préparer à la première communion en neuf chapitres. Le Pardon du Morbihan relate l'histoire d'Élisabeth, engagée comme intendante au manoir de Kervrech en 1915. Paru dans le n°1808.

+

roman jeunesse première communion
CultureLectures

Côté édition : Pénombres, Glanes et approches théologiques

Côté éditions | Malgré une carrière tôt brisée par la mort, Joseph Malègue est l’auteur de ce que certains considèrent comme le plus grand roman du XXe siècle mais d’un seul autre roman. Les éditions de L’Homme Nouveau rééditent un ensemble de quatre textes, parus en 1939 sous le titre Pénombres, dans lesquels l’écrivain manifeste son souci du salut.

+

Piemonte 337 scaled e1715867758849
CultureLecturesThéologie

« La Croix de Jésus » de Louis Chardon, une leçon de tendresse divine

Culture | Le dominicain Louis Chardon, théologien et prédicateur du XVIIe siècle aujourd’hui bien oublié, est l’auteur de La Croix de Jésus dont Les Belles Lettres proposent ces temps-ci une réédition, avec une introduction de l’écrivain et philosophe Romain Debluë. Celui-ci éclaire pour nous le mariage de la théologie et de la mystique, de la souffrance et de l’amour chanté par le religieux. Entretien.

+

croix de jésus création