Le désir des choses du Ciel

Publié le 11 Nov 2022

Du Christ-Roi au Dies irae, des exhortations de saint Paul au bon larron demandant au Crucifié de se souvenir de lui dans son royaume, en passant par la grande tribulation de Jérusalem, la fin du cycle liturgique ramène toutes nos pensées au Ciel, objet de nos désirs et but de notre vie. Ce dimanche, le dernier de l’année liturgique, n’a pas la même tonalité dans le Missel romain de 1962 et dans celui de 1970. Le dernier dimanche « après la Pentecôte », selon le comptage fait dans le missel ancien, commence, certes, par des paroles réconfortantes : « Mes pensées, dit le Seigneur, sont des pensées de paix et non de malheur ; vous me prierez et je vous exaucerai, et je ramènerai vos captifs de partout où ils sont dispersés » (Jr 29, 11-14 [introït]). De même, dans l’épître, saint Paul exhorte les fidèles à mener une vie digne de Dieu « qui nous a arrachés à la puissance des ténèbres et nous a transférés dans le royaume de son Fils bien-aimé » (Col 1, 9-14). Ce temps, commencé après le cycle pascal, symbolise le long pèlerinage de l’Église vers le Ciel. Par ces paroles, l’apôtre invite tous les chrétiens à se préparer chaque jour à la vie céleste. L’évangile, quant à lui, décrit aussi l’ultime étape vers « le monde à venir » (Credo), figurée par le renversement de Jérusalem. En effet, Jésus y prédit la grande tribulation de la Ville sainte et l’avènement du Fils de l’homme ainsi que son ampleur cosmique (Mt 24, 15-35). L’explication de ce passage n’est pas aisée et saint Jérôme († 420) lui-même avoue que « la prophétie n’est pas sans mystère » (Sur Matthieu). À propos de « l’abomination de la désolation » dont parle Jésus, notre docteur cite une parole de saint Paul : « L’homme d’iniquité et d’opposition s’élèvera contre tout ce qui est appelé Dieu et adoré, il poussera l’audace jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu et se faire passer lui-même pour Dieu » (2 Th 2, 3). L’évangile évoque également la fin du monde…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Pierre Julien

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEgliseLiturgie

Pour la liberté entière de la liturgie traditionnelle, en vue du redressement de l’Église

Jean-Pierre Maugendre, Directeur général de Renaissance catholique, propose une campagne internationale pour la liberté entière de la liturgie traditionnelle. Malgré la déchristianisation croissante de la société et la crise de l'Église, il rappelle que celle-ci peut renaître par le biais de la liturgie traditionnelle, dont la sûreté doctrinale et la transcendance ont sanctifié ceux qui nous ont précédés pendant des siècles, et contribuent encore à de nombreuses conversions. À condition de lui redonner une liberté pleine et entière, et non pas seulement une tolérance restrictive. 

+

liturgie traditionnelle
A la uneCultureLectures

Augusto Del Noce, un penseur pour notre temps

Culture | "Analyse de la déraison", qui vient de paraître en français, permettra-t-il enfin à Augusto Del Noce (1910-1989) d’être reconnu chez nous, comme il l’est en Italie ? Que le lecteur potentiel ne soit pas rebuté par la longueur de cet ouvrage. Il en sera récompensé en découvrant un des penseurs les plus originaux de ce temps.

+

del noce
ChroniquesEgliseLiturgie

La Pause liturgique : Sanctus 5, Messe Magnæ Deus potentiæ (Mémoires des Saints)

Ce Sanctus du 4e mode a quelque chose de mystique et de majestueux, dans sa simplicité. Il alterne heureusement les formules neumatiques et les passages syllabiques, les progressions par degrés conjoints et les intervalles de tierce, de quarte ou même de quinte, les élans vers l’aigu et les détentes vers le grave. Ce Sanctus a la particularité de n’être représenté que par une seule source manuscrite, allemande, datée de la toute fin du XIIe siècle.

+

sanctus
Culture

L’exposition : Des samouraïs aux mangas. L’épopée chrétienne au Japon

Les Missions étrangères de Paris proposent jusqu'en juillet une rétrospective de l'évangélisation du Japon depuis le XVIe siècle jusqu'à aujourd'hui. L’histoire de cette « épopée » est présentée de façon chronologique. Soulignant les aspects contrastés de cette évangélisation, le parcours montre dans ces premiers siècles des périodes d’« expansion rapide aux effets bénéfiques » auxquelles succèdent de terribles répressions.

+

japon