Léonard de Vinci (1452-1519) au Louvre

Publié le 18 Jan 2020
Léonard de Vinci (1452-1519) au Louvre L'Homme Nouveau

Diverses manifestations ont été organisées pour fêter le 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci. Et c’est au Musée du Louvre que s’est ouvert une grande rétrospective qui sera probablement l’exposition la plus visitée de l’année 2019-2020.

Un peu moins d’une vingtaine de peintures sont reconnues de sa main par les spécialistes. Ici, il y en a onze dont cinq issus des collections du Louvre. En parcourant l’exposition, on se sent un peu frustré même si l’on sait combien il est difficile d’obtenir des prêts. En revanche, on découvre avec une immense émotion un grand nombre de ses dessins et carnets où la diversité de ses intérêts subjugue (la botanique, la zoologie, l’anatomie humaine, la physique, les mathématiques, l’hydrologie, l’astronomie, l’architecture, la météorologie…). Léonard de Vinci avait une curiosité intellectuelle étonnante et incroyablement large.

Dans le parcours, certains de ses tableaux sont confrontés à leur réflectographie infrarouge de même échelle que l’œuvre originale. Ces images permettent de percevoir certaines étapes de son travail avec leur genèse, ses hésitations, ses repentirs et, peut-être aussi, l’œuvre avant les diverses interventions des restaurateurs à travers le temps.

Un parcours passionnant qui montre également des sculptures de son maître Verrocchio (1435-1488) et des superbes têtes d’apôtres (attribuées à Giovanni Antonio Boltraffio) d’après La Cène que Léonard de Vinci réalisa à Milan.

C’est unique, fascinant mais hélas difficile à visiter !

Jusqu’au 24 février 2020. Paris, Musée du Louvre, Hall Napoléon.

En raison de l’affluence attendue, l’exposition « Léonard de Vinci » (jusqu’au 24 février 2020) est accessible uniquement sur réservation d’un créneau horaire pour offrir un meilleur confort de visite. Actuellement les réservations sont complètes mais il est question d’ouvrir de nouveaux créneaux horaires en nocturne.
www.ticketlouvre.fr

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureLectures

Cap sur le Cœur de Jésus : Un joli conte pour se préparer à la Première Communion

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire. Les Petits Allongés de Berck est un joli roman d'Isabelle Davy sur le monde des enfants tuberculeux. Cap sur le Cœur de Jésus permet aux enfants de se préparer à la première communion en neuf chapitres. Le Pardon du Morbihan relate l'histoire d'Élisabeth, engagée comme intendante au manoir de Kervrech en 1915. Paru dans le n°1808.

+

roman jeunesse première communion
A la uneCultureLectures

Côté édition : Pénombres, Glanes et approches théologiques

Côté éditions | Malgré une carrière tôt brisée par la mort, Joseph Malègue est l’auteur de ce que certains considèrent comme le plus grand roman du XXe siècle mais d’un seul autre roman. Les éditions de L’Homme Nouveau rééditent un ensemble de quatre textes, parus en 1939 sous le titre Pénombres, dans lesquels l’écrivain manifeste son souci du salut.

+

Piemonte 337 scaled e1715867758849 pénombres
A la uneCultureLecturesThéologie

« La Croix de Jésus » de Louis Chardon, une leçon de tendresse divine

Culture | Le dominicain Louis Chardon, théologien et prédicateur du XVIIe siècle aujourd’hui bien oublié, est l’auteur de La Croix de Jésus dont Les Belles Lettres proposent ces temps-ci une réédition, avec une introduction de l’écrivain et philosophe Romain Debluë. Celui-ci éclaire pour nous le mariage de la théologie et de la mystique, de la souffrance et de l’amour chanté par le religieux. Entretien.

+

croix de jésus création
CultureLectures

Guerre, propagande et politique

Lectures | Deux livres rédigés par d'anciens militaires et s'intéressant à la propagande dans le contexte de la guerre en Ukraine viennent de paraître. Il s'agit de L’Art de la guerre russe, par Jacques Baud, ancien membre du renseignement stratégique suisse, et de La Guerre en Ukraine, par Jacques Hogard, ancien officier français reconverti dans l’intelligence stratégique.

+

propagande