Les Impressionnistes à Londres

Publié le 07 Sep 2018
Les Impressionnistes à Londres L'Homme Nouveau

S’il est une exposition qu’il ne faut pas manquer à Paris, c’est celle du Petit Palais consacrée aux Impressionnistes ayant séjourné à Londres. Conçue dans une astucieuse scénographie comme un voyage, elle témoigne d’un Paris ruiné par la guerre de 1870 et ses tragiques suites, pour ensuite entraîner le visiteur à traverser La Manche, où nombre d’artistes français se réfugièrent. 

Paris est en guerre, une religieuse, peinte par Gustave Doré, court dans la neige, portant un enfant dans ses bras, ailleurs des ruines de la ville… et le bouleversant rêve prémonitoire de Corot Paris incendié. La guerre, l’instabilité politique, (L’Exécution des Communards, Tissot), la misère poussent les artistes à fuir. Un grand nombre d’entre eux de sensibilités politiques et de milieux sociaux bien différents, se retrouve à Londres. Cette ville immense, surpeuplée (Gravure de G. Doré), a cependant un marché d’art prospère.

C’est ainsi que l’on découvre des œuvres de Daubigny, Monet (Hyde Park, 1871), Carpeaux, Tissot qui séjourna onze ans dans ce pays et y réalisa un nombre considérable de peintures et de gravures. Alphonse Legros résidait en Angleterre dès 1863 et y accueillit un bon nombre de ses compatriotes, le sculpteur Jules Dalou, Pissarro, Sisley, Whistler…

À la fin de l’exposition différentes peintures aux couleurs pastel de Monet représentant le Parlement et ses reflets dans la Tamise bercent doucement notre regard puis, soudain, l’œil est secoué par les couleurs tonitruantes des vues de Londres de Derain. On change d’époque !

Passionnant !

Jusqu’au 14 octobre 2018. Petit Palais, Avenue Winston Churchill, 75008 Paris. Tél. : 01 53 43 40 00. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h.

Pendant le dernier mois de l’exposition, le Petit Palais propose des nocturnes exceptionnelles, du 14 septembre au 14 octobre, tous les vendredis jusqu’à 21h, les samedis et dimanches jusqu’à 20h sauf le dimanche 7 octobre. 

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureDoctrine socialeLettre Reconstruire

La Bibliothèque politique et sociale | Aristote : éthique et politique

Reconstruire n°36 | Reconstruire propose une nouvelle rubrique intitulée « La Bibliothèque politique et sociale », pour remplacer les recensions de livre, avec comme premiers titres : l’Éthique à Nicomaque et Les Politiques d'Aristote dans l'édition de Garnier Flammarion. Il existe plusieurs traductions de ces deux ouvrages actuellement sur le marché. Nous recommandons pour notre part la traduction de l’Éthique à Nicomaque de Richard Bodéüs et celle des Politiques par Pierre Pellegrin. Outre le texte d’Aristote, leur intérêt principal réside dans leur exposition de la pensée d’Aristote et de sa compréhension.

+

égalité mythe aristote
A la uneCultureLectures

4 livres d’histoire pour son mois de juin

Recension adulte | Dans notre page culture, nous vous parlons de Pie VII, le pape qui défia Napoléon par Xavier Maréchaux, Jean-Marie Perrot, 12 décembre 1943, un crime communiste d'Yves Mervin, une Nouvelle histoire du Japon de Pierre-François Souyri et enfin une BD sur la bataille de Verdun. Paru dans le n°1808.

+

livre histoire
CultureLectures

Cap sur le Cœur de Jésus : Un joli conte pour se préparer à la Première Communion

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire. Les Petits Allongés de Berck est un joli roman d'Isabelle Davy sur le monde des enfants tuberculeux. Cap sur le Cœur de Jésus permet aux enfants de se préparer à la première communion en neuf chapitres. Le Pardon du Morbihan relate l'histoire d'Élisabeth, engagée comme intendante au manoir de Kervrech en 1915. Paru dans le n°1808.

+

roman jeunesse première communion
CultureLectures

Côté édition : Pénombres, Glanes et approches théologiques

Côté éditions | Malgré une carrière tôt brisée par la mort, Joseph Malègue est l’auteur de ce que certains considèrent comme le plus grand roman du XXe siècle mais d’un seul autre roman. Les éditions de L’Homme Nouveau rééditent un ensemble de quatre textes, parus en 1939 sous le titre Pénombres, dans lesquels l’écrivain manifeste son souci du salut.

+

Piemonte 337 scaled e1715867758849 pénombres
CultureLecturesThéologie

« La Croix de Jésus » de Louis Chardon, une leçon de tendresse divine

Culture | Le dominicain Louis Chardon, théologien et prédicateur du XVIIe siècle aujourd’hui bien oublié, est l’auteur de La Croix de Jésus dont Les Belles Lettres proposent ces temps-ci une réédition, avec une introduction de l’écrivain et philosophe Romain Debluë. Celui-ci éclaire pour nous le mariage de la théologie et de la mystique, de la souffrance et de l’amour chanté par le religieux. Entretien.

+

croix de jésus création