Lettre à Samiel (3/6)

Publié le 05 Août 2019
Lettre à Samiel (3/6) L'Homme Nouveau

Pour la deuxième année consécutive, les Éditions de L’Homme Nouveau sont heureuses de publier le texte gagnant du Concours des Jeunes Talents.

Le jury avait soumis aux candidats le sujet suivant :

 » À la manière de C. S. Lewis qui imagine, dans Tactique du diable(1942), les lettres d’un vieux démon à son apprenti pour lui enseigner les ficelles de la tentation, imaginez les conseils qu’un ange gardien expérimenté pourrait adresser à un tout jeune ange.  » 

Le jury a décerné le premier prix à Hugues Pommeret.

Retrouvez sur notre site, jour après jour, les conseils angéliques des autres lauréats du Concours des Jeunes Talents 2019.

Le langage altéré par le temps

J’ai ouï dire par M. Philoïm, Ange de l’Épreuve, que vous fûtes au rattrapage en « Compréhension du Temps ». Je l’avoue, cette notion est très difficile pour un ange. Quelle limite que la flèche du Temps, n’en déplaise à son ange, M. Amenpharim. Volvitur Orbis comme disent nos préférés sous le ciel. Quelle déchéance que de se retrouver ancré dans un seul éon, incapable d’échapper à la chronologie !

Si désagréablement soumis au Temps, les fils d’Adam sont incapables de conserver quoi que ce soit de pérenne. Y compris leurs langues. Elles évoluent, se multiplient, des mots apparaissent, disparaissent. La multiplicité des langues n’est pas un problème, tout au moins ne vous en préoccupez pas ! Voulue par l’Autorité suite à l’affront de Babel (deux cent kilomètres de plus, et nous étions obligés de déménager !), nous n’allons pas revenir dessus. La disparition ou l’apparition de mots, je n’en parlerai pas trop. Nostalgie des vieux mots désuets, mots issus des évolutions techniques… Tout et rien à en dire. Le vrai problème vient des modifications subtiles de définition. Ou de traduction.

Un exemple est frappant – mais sa confidentialité reste élevée : Dès la première Diaspora, il avait fallu que Monseigneur Gabriel lui-même s’occupe personnellement d’aider à la traduction d’Isaïe en grec, pour préserver la prophétie de l’Annonciation. La virginité de Celle-Qui-Enfante était en cause, parce que « jeune fille » – non mariée – et « vierge », avaient des traductions croisées entre l’hébreu et le grec. M. Volkoff nous a grandement aidé.

Et ne nos inducas. Là aussi, quel drame ! Difficile de traduire cela de l’Araméen au globish. Même le mot angélique utilise plusieurs milliers de lettres. Il y a des raisons, bien sûr. Ce n’est pas évident, quand on n’est pas soi-même le Verbe, de rendre compte de la place de l’Adversaire dans l’En-Bas et dans le cœur des fils d’Adam, en quelques mots seulement.

… à suivre demain dès 9h.

Ce contenu pourrait vous intéresser

Culture

L’exposition : Chana Orloff. Sculpter l’époque

Le musée Zadkine (Paris 6) accueille une exposition consacrée à la sculptrice Chana Orloff jusqu'au 31 mars. Cet ancien atelier du sculpteur d’origine russe Ossip Zadkine a été légué par son épouse Valentine Prax, et est devenu un atelier-musée au cœur du quartier artiste de Montparnasse.

+

Chana orloff
CultureEglise

Les mémoires du cardinal Consalvi

Carte Blanche d'Yves Chiron | Le cardinal Consalvi, secrétaire d'État du Saint-Siège à partir de 1806, a rédigé ses Mémoires. Celles-ci viennent d'être retraduites et rééditées par Bernard Ardura, le président du Conseil pontifical des Sciences historiques, aux éditions du Cerf, sous le titre Mémoires. Un diplomate dans la bourrasque.

+

Cardinal Consalvi
Culture

Figurer Jeanne d’Arc à Orléans

À l'occasion de la sortie de notre dernier hors-série Jeanne d'Arc, une jeune sainte pour notre temps (n°54-55), nous donnons la parole à Bénédicte Baranger, présidente du comité Jeanne d'Arc d'Orléans, et ancienne Jeanne 1975. Elle nous raconte le rôle de la Jeanne et l'importance de cette figuration pour le public et la jeune fille désignée. La Jeanne 2024 sera présentée le 12 février prochain.

+

jeanne d'arc