L’exposition l Chagall, Modigliani, Soutine et Cie : L’École de Paris (1900-1939)

Publié le 23 Sep 2022
L'exposition l Chagall

Après trois années de travaux, le musée d’art moderne de Céret dans les Pyrénées orientales a rouvert ses portes au printemps dernier. Aujourd’hui, en plus de ses collections permanentes, il présente une passionnante exposition consacrée à l’Ecole de Paris, celle-ci étant non pas un mouvement mais la réunion d’un ensemble d’artistes étrangers, souvent européens, venus se réfugier en France et en particulier dans la capitale réputée comme libre et ouverte à la création artistique…

À la suite d’une sélection de tableaux montrant les « Maîtres de la couleur : du fauvisme à l’abstraction » qui réunit Sonia Delaunay, Frantisek Kupka et Amadeo de Souza-Cardoso, ce sont les cubistes qui sont mis à l’honneur (Pablo Picasso, Georges Braque, Juan Gris…).

De monumentales photographies évoquent les lieux fréquentés par ces peintres et sculpteurs : les cafés de Montparnasse mais aussi la Ruche où se retrouvent un grand nombre de ces exilés volontaires.

Des œuvres d’artistes très connus, Chagall, Soutine, Modigliani, en côtoient d’autres ignorés : Michel Kikoïne (1892-1968) avec un touchant Portrait de Claire à l’huile (1927), Eugène Zak (1884-1926) et sa peinture statique et silencieuse Le Jouet (1924), un beau portrait du sculpteur François Pompom (1924) de Mela Muter (1876-1967)… D’intéressantes sculptures de Jacques Lipchitz (1891-1973), d’Ossip Zadkine (1888-1967) sont aussi à contempler. Un espace est consacré à la photographie avec de superbes vues du Paris des années 1930-1935.

À découvrir !

Jusqu’au 13 novembre 2022.
Musée d’art moderne 8, Bd Maréchal Joffre, 66400 Céret. Tél. : 04 68 87 27 76. Ouvert tous les jours sauf le lundi de 10h à 18h.

Catalogue : Chagall, Modigliani, Soutine &Cie, L’École de Paris, collectif, ed. Silvana editoriale, musée de Céret, Centre Pompidou, 168 p., 25 €.

Photo : Brassaï (1899 -1894)Le Pont Neuf, vers 1932Épreuve gélatino-argentique30 × 22 cmDonation de Mme Gilberte Brassaï en 2002Collection Centre Pompidou, Paris Musée national d’art moderne Centre de création industrielleInv. : AM 2003-5 (20)© Estate Brassaï –RMN-Grand PalaisCrédit photographique : Centre Pompidou, MNAM-CCI/Adam Rzepka/Dist. RMN-GP.

Celine Vicq

Celine Vicq

Ce contenu pourrait vous intéresser

CultureEglise

Les mémoires du cardinal Consalvi

Carte Blanche d'Yves Chiron | Le cardinal Consalvi, secrétaire d'État du Saint-Siège à partir de 1806, a rédigé ses Mémoires. Celles-ci viennent d'être retraduites et rééditées par Bernard Ardura, le président du Conseil pontifical des Sciences historiques, aux éditions du Cerf, sous le titre Mémoires. Un diplomate dans la bourrasque.

+

Cardinal Consalvi
Culture

Figurer Jeanne d’Arc à Orléans

À l'occasion de la sortie de notre dernier hors-série Jeanne d'Arc, une jeune sainte pour notre temps (n°54-55), nous donnons la parole à Bénédicte Baranger, présidente du comité Jeanne d'Arc d'Orléans, et ancienne Jeanne 1975. Elle nous raconte le rôle de la Jeanne et l'importance de cette figuration pour le public et la jeune fille désignée. La Jeanne 2024 sera présentée le 12 février prochain.

+

jeanne d'arc
CultureSociété

Jeanne d’Arc et les jeux vidéos

À l'occasion de la sortie de notre dernier hors-série Jeanne d'Arc, une jeune sainte pour notre temps (n°54-55), voici une revue des divers jeux vidéos existants autour du personnage de Jeanne d'Arc. Dans la plupart de ces jeux, Jeanne est présentée plus comme chef de combat que comme sainte, et le contexte y est violent.

+

jeanne d'arc jeux vidéo