L’exposition l Enfin le cinéma

Publié le 19 Nov 2021
L'exposition l Enfin le cinéma L'Homme Nouveau

Au musée d’Orsay est présenté un dialogue entre la naissance du cinéma et l’histoire des arts.

À l’entrée, le visiteur est accueilli par un plâtre provenant d’un moulage d’un marbre de Rodin qui représente Pygmalion et Galatée. Selon l’histoire racontée par Ovide dans ses Métamorphoses, Pygmalion, sculpteur, tomba amoureux de la femme qu’il avait créée et elle s’anima grâce l’intervention de Vénus. Ainsi les commissaires de l’exposition tissent un lien entre les productions « statiques » et le cinéma qui anime donnant l’image d’une certaine vie.

Plusieurs sections se succèdent. La première intitulée Le spectacle de la ville confronte des peintures et des photographies où les points de vue coupés ou vus du dessus (superbe toile de Camille Pissarro [1830-1903], La Place du Théâtre français, 1898) essaient de rendre l’agitation. L’observation des Mouvements de la nature avec le vent qui souffle sur le Linge séchant au bord de la Seine, Petit-Gennevilliers (1892), huile de Gustave Caillebotte (1848-1894) est aussi explorée. Et l’on apprend que les premiers films de Méliés appelés « vues de plein air » se sont concentrés sur des motifs comme les fumées, les éclairs, les mers déchaînées… Des extraits de films sont projetés sur de nombreux écrans. Le temps qui s’écoule est évoqué avec les différentes lumières sur la façade de la cathédrale de Rouen peintes par Monet et, l’on découvre des jouets scientifiques fascinants comme le kaléidoscope ou le phénakistiscope. Plus loin, on apprend que la peinture d’histoire inspire parfois le cinéma. Les Dernières cartouches. Défense d’une maison cernée par l’ennemi (1873) d’Alphonse de Neuville (1839-1885) rappelant un moment historique tragique de la guerre de 1870 à Bazeilles dans les Ardennes, en est un exemple. Il est, en effet, repris par Alexandre Promio (1868-1926) dans son film portant le même titre.

De belles œuvres dans un parcours foisonnant ! 

 

Musée d’Orsay, 1 Rue de la Légion d’Honneur, 75007 Paris. www.musee-orsay.fr

Jusqu’au 16 janvier 2022.

Ce contenu pourrait vous intéresser

CultureLectures

Une réédition du Triomphe pour le Prince Éric

Recension jeunesse | Les Éditions du Triomphe ont réédité les deux premiers tomes du Prince Éric cette année avec les illustrations originales. Retrouvez dans cette page culture une sélection de livres jeunesse pour l'été. Paru dans le n° 1812.

+

prince éric
CultureLettre Reconstruire

Le De Regno de saint Thomas d’Aquin

La Bibliothèque politique et sociale | Lettre Reconstruire n° 38 (juillet 2024) | L’un des ouvrages politiques de saint Thomas d’Aquin parmi les plus diffusés fut assurément le De Regno. Malgré quelques difficultés, ce traité expose des principes politiques, et, à ce titre, il reste toujours pertinent de le lire.

+

principes de politique Thomas de Reno
Culture

Le Dernier Homme : un homme nouveau

Carte Blanche de Judith Cabaud | Les livres de l’histoire contemporaine depuis l’époque de la Réforme, sont constellés d’écrits d’esprits forts qui souhaitent, par la raison humaine, un avenir sans Dieu. Des Encyclopédistes au Zarathoustra de Nietzsche, on a donc prophétisé, avec force détails, le nihilisme dans lequel nous baignons aujourd’hui et les comportements humains. Les chrétiens, qui sont les derniers hommes à suivre les pas du Christ ressuscité, seront forcément des hommes nouveaux.

+

huxley orwell homme nouveau
CultureÉducationLectures

Revues et cahiers de vacances pour l’été

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse pour les grandes vacances, avec les cahiers de vacances Jules et Léonie ou bien la revue de La Malle aux Mille Trésors, et d'autres livres. À retrouver dans le n°1811.

+

lecture jeunesse enfant ado vacances