L’exposition : La Haine des clans. Guerres de Religion (1559-1610)

Publié le 19 Mai 2023

François Clouet et atelier, Renée de Rieux, marquise de Nesle, dite Guyonne, comtesse de Laval (vers 1524-1567), v. 1547/1552. Pierre noire, sanguine et rehauts de crayon bleu. Musée Condé, MN 302.

Les tragiques et longues guerres de religion sont évoquées au Musée de l’Armée ainsi qu’au Château de Chantilly. Dans celui-ci, ce sont les visages de ses protagonistes qui sont exposés avec de superbes dessins et peintures de François Clouet ou de son atelier.

Aux Invalides (vaste espace magnifiquement restauré), il faut se rendre dans l’aile accueillant les expositions temporaires qui présente en son dernier étage le musée des Plans-Reliefs. Ici aussi, les figures des personnalités de ces temps douloureux sont montrées au moyen de projection. Puis le visiteur se trouve face à des armures qui furent portées par les chefs politiques. Des armes d’époque suspendues par des fils entourées de miroirs semblent rappeler la violence de ces assassinats et combats. Le terrible massacre de la Saint-Barthélémy (24 août 1572), qui reste dans la mémoire commune, est illustré par une grande reproduction sur les murs d’un espace ovale. Des tapisseries, des peintures et divers documents ou objets occupent des vitrines.

Poursuivant le parcours, on découvre le fameux Édit de Nantes (1598) voulu par Henri IV, prêté par les Archives Nationales, dont la mise en œuvre fut difficile. Il mit fin à tous ces conflits, conflits non seulement religieux mais aussi liés à des rivalités politiques. Dans la même vitrine, est posé l’Édit de Révocation, triste choix de Louis XIV…

Un regard sur une période historique grave qui se conclue par une vidéo proposant une intéressante interview d’Antoine Arjakovsky (historien, co-directeur du département de recherche Politique et Religionsdu Collège des Bernardins).

 

Jusqu’au 21 mai 2023 au Château de Chantilly (60500), Exposition au Cabinet d’arts graphiques du musée Condé. Tél. : 03 44 27 31 80.

Jusqu’au 30 juillet 2023 au Musée de l’Armée. Hôtel national des Invalides, 129, rue de Grenelle, 75007 Paris. Tél. : 01 44 42 38 77. Ouvert tous les jours de 10h à 18h. Nocturne : le 1er vendredi de chaque mois de 18h à 22h : accès à tous les espaces du Musée (Dôme des Invalides, collections permanentes et expositions temporaires).

Céline Vicq

Ce contenu pourrait vous intéresser

CultureLectures

Une réédition du Triomphe pour le Prince Éric

Recension jeunesse | Les Éditions du Triomphe ont réédité les deux premiers tomes du Prince Éric cette année avec les illustrations originales. Retrouvez dans cette page culture une sélection de livres jeunesse pour l'été. Paru dans le n° 1812.

+

prince éric
CultureLettre Reconstruire

Le De Regno de saint Thomas d’Aquin

La Bibliothèque politique et sociale | Lettre Reconstruire n° 38 (juillet 2024) | L’un des ouvrages politiques de saint Thomas d’Aquin parmi les plus diffusés fut assurément le De Regno. Malgré quelques difficultés, ce traité expose des principes politiques, et, à ce titre, il reste toujours pertinent de le lire.

+

principes de politique Thomas de Reno
Culture

Le Dernier Homme : un homme nouveau

Carte Blanche de Judith Cabaud | Les livres de l’histoire contemporaine depuis l’époque de la Réforme, sont constellés d’écrits d’esprits forts qui souhaitent, par la raison humaine, un avenir sans Dieu. Des Encyclopédistes au Zarathoustra de Nietzsche, on a donc prophétisé, avec force détails, le nihilisme dans lequel nous baignons aujourd’hui et les comportements humains. Les chrétiens, qui sont les derniers hommes à suivre les pas du Christ ressuscité, seront forcément des hommes nouveaux.

+

huxley orwell homme nouveau