L’exposition : Manet et Degas au musée d’Orsay

Publié le 05 Mai 2023

Edgar Degas (1834-1917) Bains de mer, petite fille peignée par sa bonne, 1869-1870, huile sur toile. The National Gallery (Royaume-Uni, Londres) © The National Gallery, London.

Deux grands peintres, Edouard Manet (1832-1883) et Edgar Degas (1834-1917), sont confrontés au musée d’Orsay. Cette exposition originale présente leurs chefs-d’œuvre sous un angle nouveau, montrant les points communs et les divergences entre ces artistes qui partagèrent un bref temps d’amitié et surtout une longue rivalité.

À l’entrée de la visite, leurs superbes autoportraits révèlent une profonde différence de tempérament. Degas, se représentant sans concession dans un style de peinture classique parfaitement maîtrisé, apparaît austère et introverti, tandis que Manet, gaucher, se peint en artiste et dandy, sur une toile à la facture fluide et impressionniste.

Ils ont en commun un grand nombre de sujets : des portraits de leurs proches puis de leurs relations, des femmes au café ou à la toilette, des courses hippiques, des nus…

Tous deux fils aînés issus de familles bourgeoises sont orientés vers le droit qu’ils quittent pour se donner à la peinture. Ils se forment en dehors de l’École des Beaux Arts et copient les maîtres anciens au Louvre (La Vierge au lapin de Titien reprise par Manet, Le Calvaire d’après Mantegna de Degas). Ce serait d’ailleurs dans ce musée qu’ils se seraient rencontrés… Ils ont séjourné en Italie où ils se sont imprégnés des richesses des musées et des fresques des églises. Ils admirent Ingres et Delacroix, deux artistes de leur temps.

14 sections thématiques comprenant environ 200 œuvres sont à découvrir.

Un face-à-face inédit qui donne aussi l’occasion de revoir des œuvres provenant de prestigieux musées étrangers !

Jusqu’au 23 juillet 2023. Musée d’Orsay, Esplanade Valéry Giscard d’Estaing 75007 Paris. Tél. : 01 40 49 48 14. Ouvert tous les jours sauf le lundi de 9 h 30 à 18 h, le jeudi jusqu’à 21 h 45. Cette exposition organisée par les musées d’Orsay et de l’Orangerie et le Metropolitan Museum of Art (New York) sera présentée à New York de septembre 2023 à janvier 2024.

 

Céline Vicq

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCulture

Que la Croix demeure ! Les aventures de SOS Calvaires, et autres récits

Recensions adultes | La Rédaction de L'Homme Nouveau vous propose une page culture, avec un choix de quelques récits comme Que la Croix demeure ! SOS Calvaires au secours du patrimoine ou bien Des gens sans importance. Petits récits du grand âge, ou encore En Provence sur les traces de Marie Madeleine, mais aussi quelques livres religieux, essais, CD ou DVD. Paru dans le n° 1810.

+

livres récit
Culture

Charette revisité

ENTRETIEN | Revenue sur le devant de la scène au moment de la sortie du film Vaincre ou Mourir, la figure de Charette, général de la Vendée militaire, vient de faire l’objet d’une nouvelle biographie par Anne Bernet. Entretien avec l’auteur sur un personnage clé de l’épopée contre-révolutionnaire, passionnant, controversé, héroïque et qui cache encore quelques mystères.

+

charette
CultureLectures

Le choix de votre quinzaine : Maggie Smith à Lourdes

Recension adultes | Le Club des Miracles raconte le périple jusqu'à Lourdes de quatre irlandaises (dont Maggie Smith), qui aspirent toutes à un miracle. Dans cette page de recension retrouvez aussi des livres de spiritualité, un essai sur Simon Leys, un CD de Lang Lang et quelques autres sélections. Paru dans le n° 1809.

+

Maggie Smith
CultureLectures

Faire découvrir aux enfants sainte Faustine et la Miséricorde Divine

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse, avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire, et autres activités. Le livre Carlo Acutis et les miracles eucharistiques n'est pas une ultime biographie, mais raconte et explique sa grande exposition sur les miracles eucharistiques.Paru dans le n°1809.

+

Carlo Acutis garçon lecture
Culture

L’exposition : Un œil passionné. Douze ans d’acquisitions de Ger Luijten

La Fondation Custodia, un lieu unique dans Paris, un peu confidentiel, où sont présentées des expositions remarquables, rend hommage à son précédent directeur Ger Luijten, disparu prématurément en décembre 2022. Cet homme passionné, érudit et fin connaisseur a toujours cherché à être fidèle à l’esprit du grand collectionneur Frits Lugt (1884-1970) à l’origine de cette Fondation. Pendant douze années il dirigea ce lieu et mena une politique d’acquisition intense. Environ 10 000 œuvres sont entrées dans les collections de ce superbe hôtel particulier. Une sélection de 140 œuvres est proposée au regard du visiteur.

+

Ger Luijten