L’immigration est-elle une fatalité ?

Publié le 30 Avr 2023
immigration

Le pape François, tout comme Mgr de Moulins-Beaufort dans une émission télévisée récente, et de nombreux responsables de l’Église catholique en général, envisagent systématiquement les questions liées à l’immigration comme conséquences d’un phénomène inéluctable et avec une seule réponse présentée comme « morale », l’accueil. Mais faut-il s’en tenir à cette vision des choses ?

  Lors du traditionnel entretien que le président de la Conférence des évêques de France a eu sur KTO (1) avec Philippine de Saint-Pierre le jour de Pâques, celle-ci a interpellé Mgr de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims, sur le délicat sujet des migrations : « L’Église est parfois accusée de naïveté, a-t-elle dit, lorsqu’elle invite à accueillir les migrants ». Le problème est le suivant : l’immigration doit-elle être envisagée par les catholiques français comme une fatalité à laquelle il s’agirait de consentir afin d’en tirer le meilleur profit ou bien ce fait est-il contingent et doit-il être combattu comme contraire au bien commun national ? Mgr de Moulins-Beaufort déclare d’abord : « Je crois qu’il faut oser dire que le phénomène des migrations ne va pas s’arrêter, ne fût-ce qu’à cause des changements climatiques… L’immigration, il y en aura. » Fort de ce postulat, il ajoute : « Donc, comment est-ce qu’on accueille ? Comment est-ce qu’on aide à l’intégration ? Comment, ensuite, on peut créer une société apaisée, unie, fraternelle ? C’est un immense défi qu’il ne faut pas nier. » Et en réponse directe à l’objection de naïveté dont ferait preuve l’Église, il affirme : « Mais je crois que de ce point de vue-là, ceux qui se bercent d’illusions sont ceux qui essayent de nous faire croire qu’on va pouvoir arrêter les migrations. Le pape en particulier nous aide à être extrêmement réalistes là-dessus et à nous préparer… » Et le successeur de saint Rémy de plaider pour la mise en place de « dispositifs pour pouvoir accueillir de manière la plus juste et aussi la plus efficace possible ceux et celles qui de façon plus ou moins inévitable viendront, de manière à créer une société solide et forte et fraternelle ». Mgr de Moulins-Beaufort se place là dans la suite des nombreuses déclarations du pape François adressées aux pays européens. Dès le début de son pontificat, le pape François affirmait : « Un changement d’attitude envers les migrants et les réfugiés est nécessaire de la part de tous ; le passage d’une attitude de défense et de peur, de désintérêt ou…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Thibaud Collin

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneChroniquesSociété

D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

C'est logique de François-marie Portes | Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas enté couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

+

autorité auctoritas
Chroniques

L’amour doit remplacer le culte de la Raison

Carte blanche de Judith Cabaud | Depuis le Dieu de l’Ancien Testament qui dicta sa loi humaine et divine à Moïse, les hommes ont trouvé le moyen d’interpréter ces commandements à leur guise. Par des procédés légalistes et juridiques, ils se sont emparés du contrôle de la vie de leurs semblables des mains du Créateur. Cependant, on découvre que tout n’est pas explicable par la raison. À l’heure actuelle, la plus grande qualité de l’Église catholique reste l’humilité et la charité.

+

maires pour le bien commun principes de politique raison
ChroniquesCulture

L’exposition : Revoir Van Eyck, La Vierge du Chancelier Rolin

La Vierge du Chancelier Rolin de Van Eyck, seul tableau du peintre à être conservé au Louvre, sort tout juste de restauration. Le musée lui consacre jusqu'en juin une exposition exceptionnelle, entouré de six autres œuvres de Van Eyck jamais présentées en France, et pour certaines prêtées pour la première fois. 

+

Revoir Van Eyck, La Vierge du Chancelier Rolin
ChroniquesEgliseSpiritualité

Ayons un abandon confiant et total dans l’unique Bon Pasteur

Commentaire du Pape | Lors de la récitation du Regina caeli du 21 avril dernier, le Pape a commenté l’épisode évangélique bien connu du Bon Pasteur, lu la semaine auparavant dans la forme extraordinaire. Cette image du Bon Pasteur est très biblique. L’Ancien Testament peint, à plusieurs reprises, les traits caractéristiques du bon et du mauvais pasteur.

+

bon berger bon pasteur